Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Poisson d'Avril!: Tu veux faire des blagues? Alors cliques ici!


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vos études
(13-12-2014, 21:33)Nezeozis a écrit :  
(13-12-2014, 21:17)SnowSkyling a écrit :  Coucou tous le monde,

Voilà, je suis en troisième et l'année prochaine on choisit nos matières pour les filières qu'on prévoit de choisir. Pour ma part je vais prendre L. Après le bac je veux faire des études de graphismes dans les jeux vidéos (game art, je voudrais surtout me spécialiser dans le character design et l'environnement). Le hic c'est que... je fais une MANAA? Parce que quand j'ai regardé les écoles de jeux vidéos, elles ne demandaient pas une manaa, c'était direct le bac et basta (genre Isart,new3dge ou Artfx).


MANAA ou pas? :/

Alors la je me pose EXACTEMENT la même question, alors si quelqu'un peux m'éclairer moi aussi, c'est volontiers.
Sinon, j'ai eu un peu l'impression que la MANAA, bha, c'est pas le bien.. Alors si quelqu'un à fait une MANAA, ça serait bien de me dire si c'est bien ou si c'est trop long...

Si vous avez la flemme de lire : oui.

Si non, développement.

C'est pas parce-qu'une école ne demande pas de MANAA qu'il ne faut pas la faire, au contraire, personnellement je conseillerais plutôt à tout le monde de faire une année préparatoire. Car en réalité, tout dépend de votre niveau. En fait, c'est pas tellement à nous de décider si oui ou non on fait une MANAA, mais c'est plutôt aux écoles de nous signifier si on en a besoin ou pas. Qu'une école réclame un MANAA ou non c'est le niveau qui compte.

J'ai fait un bac S sans aucune option artistique, et malgré un niveau pas trop dégueulassé j'estime, je n'ai été prise que dans une seule école, et en prépa (qui n'est pas exactement une MANAA mais grosso modo c'est pareil). Parce que je n'avais clairement pas le niveau ni la culture pour passer directement en première année. De plus, faire une MANAA permets de se familiariser avec l'univers, puisque c'est pas du tout comme on peut l'imaginer. Et de rattraper le retard des bac pro. Après, pour faire ça il faut être bosseur et passionné.

L'idéal si vous êtes sur de ce que vous voulez faire, c'est encore un bac pro en art appliqués, et là pas besoin du tout de MANAA, heureusement. Mais c'est risqué s'il s'avère que vous n'appréciez pas.

Ce que je peux vous conseiller c'est de commencer à bosser dès maintenant sur un book à présenter. Puis, viser les premières années lorsque vous passerez vos concours, mais prévoir des MANAA de secours. Voire, si vous n'avez pas fait d'études dans le domaines, n'essayer que des MANAA et tenter des premières années au cas où.
 
Répondre
(14-12-2014, 23:11)Mayskurar a écrit :  
(13-12-2014, 21:33)Nezeozis a écrit :  
(13-12-2014, 21:17)SnowSkyling a écrit :  Coucou tous le monde,

Voilà, je suis en troisième et l'année prochaine on choisit nos matières pour les filières qu'on prévoit de choisir. Pour ma part je vais prendre L. Après le bac je veux faire des études de graphismes dans les jeux vidéos (game art, je voudrais surtout me spécialiser dans le character design et l'environnement). Le hic c'est que... je fais une MANAA? Parce que quand j'ai regardé les écoles de jeux vidéos, elles ne demandaient pas une manaa, c'était direct le bac et basta (genre Isart,new3dge ou Artfx).


MANAA ou pas? :/

Alors la je me pose EXACTEMENT la même question, alors si quelqu'un peux m'éclairer moi aussi, c'est volontiers.
Sinon, j'ai eu un peu l'impression que la MANAA, bha, c'est pas le bien.. Alors si quelqu'un à fait une MANAA, ça serait bien de me dire si c'est bien ou si c'est trop long...

Si vous avez la flemme de lire : oui.

Si non, développement.

C'est pas parce-qu'une école ne demande pas de MANAA qu'il ne faut pas la faire, au contraire, personnellement je conseillerais plutôt à tout le monde de faire une année préparatoire. Car en réalité, tout dépend de votre niveau. En fait, c'est pas tellement à nous de décider si oui ou non on fait une MANAA, mais c'est plutôt aux écoles de nous signifier si on en a besoin ou pas. Qu'une école réclame un MANAA ou non c'est le niveau qui compte.

J'ai fait un bac S sans aucune option artistique, et malgré un niveau pas trop dégueulassé j'estime, je n'ai été prise que dans une seule école, et en prépa (qui n'est pas exactement une MANAA mais grosso modo c'est pareil). Parce que je n'avais clairement pas le niveau ni la culture pour passer directement en première année. De plus, faire une MANAA permets de se familiariser avec l'univers, puisque c'est pas du tout comme on peut l'imaginer. Et de rattraper le retard des bac pro. Après, pour faire ça il faut être bosseur et passionné.

L'idéal si vous êtes sur de ce que vous voulez faire, c'est encore un bac pro en art appliqués, et là pas besoin du tout de MANAA, heureusement. Mais c'est risqué s'il s'avère que vous n'appréciez pas.

Ce que je peux vous conseiller c'est de commencer à bosser dès maintenant sur un book à présenter. Puis, viser les premières années lorsque vous passerez vos concours, mais prévoir des MANAA de secours. Voire, si vous n'avez pas fait d'études dans le domaines, n'essayer que des MANAA et tenter des premières années au cas où.

Ah oui! J'ai oublié de dire que les écoles que je vise proposent des prépas Smile

Donc si j'ai bien compris, si l'école nous propose une prépa, pas besoin d'une Manaa, nan?
Why?
Who me?
Why?

http://media.tumblr.com/7e3ed219ab110eaebcde14c1b23231df/tumblr_mf206uLKQD1rmnglgo1_500.gif

http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/839/qtqf.jpg


 
Répondre
(15-12-2014, 0:15)SnowSkyling a écrit :  
(14-12-2014, 23:11)Mayskurar a écrit :  
(13-12-2014, 21:33)Nezeozis a écrit :  
(13-12-2014, 21:17)SnowSkyling a écrit :  Coucou tous le monde,

Voilà, je suis en troisième et l'année prochaine on choisit nos matières pour les filières qu'on prévoit de choisir. Pour ma part je vais prendre L. Après le bac je veux faire des études de graphismes dans les jeux vidéos (game art, je voudrais surtout me spécialiser dans le character design et l'environnement). Le hic c'est que... je fais une MANAA? Parce que quand j'ai regardé les écoles de jeux vidéos, elles ne demandaient pas une manaa, c'était direct le bac et basta (genre Isart,new3dge ou Artfx).


MANAA ou pas? :/

Alors la je me pose EXACTEMENT la même question, alors si quelqu'un peux m'éclairer moi aussi, c'est volontiers.
Sinon, j'ai eu un peu l'impression que la MANAA, bha, c'est pas le bien.. Alors si quelqu'un à fait une MANAA, ça serait bien de me dire si c'est bien ou si c'est trop long...

Si vous avez la flemme de lire : oui.

Si non, développement.

C'est pas parce-qu'une école ne demande pas de MANAA qu'il ne faut pas la faire, au contraire, personnellement je conseillerais plutôt à tout le monde de faire une année préparatoire. Car en réalité, tout dépend de votre niveau. En fait, c'est pas tellement à nous de décider si oui ou non on fait une MANAA, mais c'est plutôt aux écoles de nous signifier si on en a besoin ou pas. Qu'une école réclame un MANAA ou non c'est le niveau qui compte.

J'ai fait un bac S sans aucune option artistique, et malgré un niveau pas trop dégueulassé j'estime, je n'ai été prise que dans une seule école, et en prépa (qui n'est pas exactement une MANAA mais grosso modo c'est pareil). Parce que je n'avais clairement pas le niveau ni la culture pour passer directement en première année. De plus, faire une MANAA permets de se familiariser avec l'univers, puisque c'est pas du tout comme on peut l'imaginer. Et de rattraper le retard des bac pro. Après, pour faire ça il faut être bosseur et passionné.

L'idéal si vous êtes sur de ce que vous voulez faire, c'est encore un bac pro en art appliqués, et là pas besoin du tout de MANAA, heureusement. Mais c'est risqué s'il s'avère que vous n'appréciez pas.

Ce que je peux vous conseiller c'est de commencer à bosser dès maintenant sur un book à présenter. Puis, viser les premières années lorsque vous passerez vos concours, mais prévoir des MANAA de secours. Voire, si vous n'avez pas fait d'études dans le domaines, n'essayer que des MANAA et tenter des premières années au cas où.

Ah oui! J'ai oublié de dire que les écoles que je vise proposent des prépas Smile

Donc si j'ai bien compris, si l'école nous propose une prépa, pas besoin d'une Manaa, nan?

Oui, effectivement dans ce cas pas besoin de MANAA. C'est mieux de viser la prépa dans l'école ou tu veux entrer, ainsi tu seras déjà habituée au fonctionnement de cette école, aux professeurs, tout ça pour bien partir.
 
Répondre
Première ES, dans quelques jours je passe le BAC de Français & Sciences.

Je me suis ré-orientée, j'étais en 1S l'année dernière, j'ai maintenue ma moyenne de l'année à 11 mais ...Je ne supportais plus les cours.
Je viens pas ici raconter ma vie mais plus donner un conseil, vu que vous allez tous devoir faire des choix pour l'année prochaine et qu'il n'est jamais trop tard, vraiment.

Comme beaucoup, en seconde, on m'a mis dans la tête que la S c'était "L'élite" qui ouvrait toutes les portes, qui permettrait d'aller où on veut blablabla. Mon rêve de gamine c'était de faire vétérinaire, et même si ma moyenne de maths était de 10 tout pile en seconde, on m'a laissé y aller parce que j'avais un bon comportement en classe.

La S, c'est bien pour ceux qui aiment réellement les sciences, et qui se sentent capables de se restreindre à ces trois matières (parce qu'honnêtement, les profs quand vous êtes en S, ils savent que vous êtes pas là pour les autres matières, et parfois on vous prend un peu -beaucoup- pour des handicapés).
La S, c'est pas une si grosse masse de devoirs, des exercices de maths de temps en temps, quelques DM durant les vacances, mais pour ma part, il n'y avait rien de méchant (Par contre, il y avait des gros DS qui faisaient bien peur, genre "DS BILAN PREMIER TRIMESTRE", rien que ça, tu sais que tu meurs).

Le problème, c'est que si vous faites S (ou une autre section, mais je ne peux pas parler pour quelque chose que je n'ai pas fait) , sans en avoir l'envie, vous allez vous faire juste lobotomiser le cerveau, et ça je m'en suis rendu compte en ayant fait une 1ES.
Il faut pas hésiter à refaire une année autre part si c'est pour au moins avoir le sentiment d'avoir appris quelque chose.
Quand on aime pas, on retient pas, c'est juste de l'assimilé pour le DS. Vous faites votre année scolaire en serrant les dents à chaque interro et en écoutant pas un mot sur deux au prof, parce que ça ne vous intéresse pas.
C'est surtout un coup à se sentir mal.

Pour vous dire, cette année ma moyenne annuelle a été de 15,5. Je comprends ce que je fais, ça me plait, les cours sont surtout axés sur la culture générale, et MÊME les programmes en commun avec les S (Français et langue) c'est beaucoup plus approfondis en ES.
Voila, en gros, rappelez vous qu'un bac général (et même professionnel pour beaucoup) vous ouvrent les portes de toutes les FAC, donc choisissez ce qui vous plait en contenu.
(Sauf si vous voulez faire médecin et que vous faites une L, là, c'est louche).
[Image: tumblr_o1o4zgS3G81rg4jopo5_1280.jpg]

Le spleen n'est plus à la mode, c'est pas compliqué d'être heureux
 
Répondre
(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Première ES, dans quelques jours je passe le BAC de Français & Sciences.

Je me suis ré-orientée, j'étais en 1S l'année dernière, j'ai maintenue ma moyenne de l'année à 11 mais ...Je ne supportais plus les cours.
Je viens pas ici raconter ma vie mais plus donner un conseil, vu que vous allez tous devoir faire des choix pour l'année prochaine et qu'il n'est jamais trop tard, vraiment.

Comme beaucoup, en seconde, on m'a mis dans la tête que la S c'était "L'élite" qui ouvrait toutes les portes, qui permettrait d'aller où on veut blablabla. Mon rêve de gamine c'était de faire vétérinaire, et même si ma moyenne de maths était de 10 tout pile en seconde, on m'a laissé y aller parce que j'avais un bon comportement en classe.

La S, c'est bien pour ceux qui aiment réellement les sciences, et qui se sentent capables de se restreindre à ces trois matières (parce qu'honnêtement, les profs quand vous êtes en S, ils savent que vous êtes pas là pour les autres matières, et parfois on vous prend un peu -beaucoup- pour des handicapés).
La S, c'est pas une si grosse masse de devoirs, des exercices de maths de temps en temps, quelques DM durant les vacances, mais pour ma part, il n'y avait rien de méchant (Par contre, il y avait des gros DS qui faisaient bien peur, genre "DS BILAN PREMIER TRIMESTRE", rien que ça, tu sais que tu meurs).

Le problème, c'est que si vous faites S (ou une autre section, mais je ne peux pas parler pour quelque chose que je n'ai pas fait) , sans en avoir l'envie, vous allez vous faire juste lobotomiser le cerveau, et ça je m'en suis rendu compte en ayant fait une 1ES.
Il faut pas hésiter à refaire une année autre part si c'est pour au moins avoir le sentiment d'avoir appris quelque chose.
Quand on aime pas, on retient pas, c'est juste de l'assimilé pour le DS. Vous faites votre année scolaire en serrant les dents à chaque interro et en écoutant pas un mot sur deux au prof, parce que ça ne vous intéresse pas.
C'est surtout un coup à se sentir mal.

Pour vous dire, cette année ma moyenne annuelle a été de 15,5. Je comprends ce que je fais, ça me plait, les cours sont surtout axés sur la culture générale, et MÊME les programmes en commun avec les S (Français et langue) c'est beaucoup plus approfondis en ES.
Voila, en gros, rappelez vous qu'un bac général (et même professionnel pour beaucoup) vous ouvrent les portes de toutes les FAC, donc choisissez ce qui vous plait en contenu.
(Sauf si vous voulez faire médecin et que vous faites une L, là, c'est louche).


Heart voilà
la S =/= la seule voie qui donne un avenir
tavu la ES c'est trop cool !!!!!!
hey

http://image.noelshack.com/fichiers/2015/27/1435658570-heyy.gif
 
Répondre
(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  La S, c'est bien pour ceux qui aiment réellement les sciences, et qui se sentent capables de se restreindre à ces trois matières (parce qu'honnêtement, les profs quand vous êtes en S, ils savent que vous êtes pas là pour les autres matières, et parfois on vous prend un peu -beaucoup- pour des handicapés).

Amen! Si tu savais le nombre de fois que mes enseignants de philosophie et d'histoire-géographie ont regardé les S de haut, en les voyant comme des bêtes de sciences dures incapables de penser à autre chose... Ceux qui perçoivent les S de cette façon sont ceux qui ne veulent pas comprendre la communauté scientifique de toute façon (et peut-être que, de la même façon, les S ne comprennent pas toujours les littéraires...).

Cependant, tout comme la L ou l'ES, la filière scientifique est faîte pour ceux qui s'en passionnent. Celui qui va choisir de faire une S parce que "c'est l'élite" va simplement finir avec des notes limites, pour se retrouver ensuite avec un travail, certes bien payé, mais pour lequel il n'aura que peu (voire pas du tout) d'intêret... et c'est ainsi qu'on se retrouve avec des scientifiques complétement incapables, à qui il devient difficile de proposer de bonnes opportunités.

De la même façon, celui qui choisi L parce qu'il y a plus de filles (si si, ça existe), ou ES parce que c'est "plus facile" (allez vous taper l'épreuve de SES lundi pour voir :')), finira dans la même situation. Si vous choisissez votre filière par rapport à sa difficulté, ou à l'image qu'elle a, vous vous forcez à rentrer dans un moule qui de toute façon n'est pas fait pour vous. A vous de voir si vous préférez vous forcer dans le moule, ou prendre votre propre forme Big Grin

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  La S, c'est pas une si grosse masse de devoirs, des exercices de maths de temps en temps, quelques DM durant les vacances, mais pour ma part, il n'y avait rien de méchant (Par contre, il y avait des gros DS qui faisaient bien peur, genre "DS BILAN PREMIER TRIMESTRE", rien que ça, tu sais que tu meurs).

La charge de travail en S est importante, mais peut-être moins en 1ère année. Si tu as choisi de te réorienter, tu n'as peut-être pas tout vu. J'aurais bien aimé aller dans ton sens et dire que "c'est pas si lourd que ça", mais je mentirais. Après, il faut bien garder en tête ce que tu as dis avant. Par exemple : je n'ai jamais été passionné par la physique/chimie, et je crois que de toute ma vie je n'ai jamais rien étudié de plus difficile. Mes notes étaient limites, et j'ai toujours eu l'impression d'être sous une masse de travail incroyable. Ceci dit la matière la plus importante dans ma filière était les sciences de l'ingénieur, et je n'ai jamais était sous pression avec... Alors que si je regarde avec du recul maintenant... le travail en physique était ri-di-cule par rapport à ça x) Parce que j'étais intéressé par la chose, le travail qu'elle me demandait me semblait vraiment secondaire. Si vous êtes passionné par les trois sciences du lycée (et j'en ai connu), autant vous dire que vous passez les deux ans avec le sourire. Big Grin

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Le problème, c'est que si vous faites S (ou une autre section, mais je ne peux pas parler pour quelque chose que je n'ai pas fait) , sans en avoir l'envie, vous allez vous faire juste lobotomiser le cerveau, et ça je m'en suis rendu compte en ayant fait une 1ES.
...
Quand on aime pas, on retient pas, c'est juste de l'assimilé pour le DS. Vous faites votre année scolaire en serrant les dents à chaque interro et en écoutant pas un mot sur deux au prof, parce que ça ne vous intéresse pas. C'est surtout un coup à se sentir mal.

Voilà, comme tu dis Smile

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Voila, en gros, rappelez vous qu'un bac général (et même professionnel pour beaucoup) vous ouvrent les portes de toutes les FAC, donc choisissez ce qui vous plait en contenu.
(Sauf si vous voulez faire médecin et que vous faites une L, là, c'est louche).

Si vous n'avez pas de grosse différence entre votre filière au lycée (S/ES/L/...) et votre projet universitaire, vous n'aurez pas de mal à entrer. La vraie sélection à l'université n'est pas à l'entrée, mais pendant la première année. Beaucoup de gens entrent en première année, les vrais résultats se voient à la fin, pas au début. Cherchez à aligner le lycée et la FAC, mais surtout, assurez vous que les deux sont alignés avec ce qui vous intéresse. S'il y a un moment dans la vie où il faut choisir d'ignorer ce que pensent les autres, c'est celui-ci Smile

https://forum.lacartoonerie.com/images/armeo/requinmeo.png
 
Répondre
ET SURTOUT SURTOUT n'allez pas dans une filière ou dans des études "parce que c'est ce qui fait qu'on aura un boulot/un avenir", le boulot on le trouve quand on aime ce qu'on fait, ça sert à rien d'aller en S, de faire une prépa, de rentrer dans des écoles prestigieuses si c'est pour pas aimer derrière.
En france on a un système élitiste qui nous dit "la S c'est la voie royale" et "la fac c'est le chômage parce qu'ils glandent rien" c'est faux. N'allez pas dans un truc qui vous intéresse pas juste pour vous """assurer un avenir""", c'est l'occasion de se tromper quand on est jeunes.. après si votre but c'est de rentrer à polytechnique par ex pourquoi pas, mais n'hésitez pas à explorer on a toute la vie pour se contenir à une seule voie..
IN GIRUM IMUS NOCTE
ET CONSUMIMUR IGNI

 
Répondre
(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Première ES, dans quelques jours je passe le BAC de Français & Sciences.

Je me suis ré-orientée, j'étais en 1S l'année dernière, j'ai maintenue ma moyenne de l'année à 11 mais ...Je ne supportais plus les cours.
Je viens pas ici raconter ma vie mais plus donner un conseil, vu que vous allez tous devoir faire des choix pour l'année prochaine et qu'il n'est jamais trop tard, vraiment.

Comme beaucoup, en seconde, on m'a mis dans la tête que la S c'était "L'élite" qui ouvrait toutes les portes, qui permettrait d'aller où on veut blablabla. Mon rêve de gamine c'était de faire vétérinaire, et même si ma moyenne de maths était de 10 tout pile en seconde, on m'a laissé y aller parce que j'avais un bon comportement en classe.

La S, c'est bien pour ceux qui aiment réellement les sciences, et qui se sentent capables de se restreindre à ces trois matières (parce qu'honnêtement, les profs quand vous êtes en S, ils savent que vous êtes pas là pour les autres matières, et parfois on vous prend un peu -beaucoup- pour des handicapés).
La S, c'est pas une si grosse masse de devoirs, des exercices de maths de temps en temps, quelques DM durant les vacances, mais pour ma part, il n'y avait rien de méchant (Par contre, il y avait des gros DS qui faisaient bien peur, genre "DS BILAN PREMIER TRIMESTRE", rien que ça, tu sais que tu meurs).

Le problème, c'est que si vous faites S (ou une autre section, mais je ne peux pas parler pour quelque chose que je n'ai pas fait) , sans en avoir l'envie, vous allez vous faire juste lobotomiser le cerveau, et ça je m'en suis rendu compte en ayant fait une 1ES.
Il faut pas hésiter à refaire une année autre part si c'est pour au moins avoir le sentiment d'avoir appris quelque chose.
Quand on aime pas, on retient pas, c'est juste de l'assimilé pour le DS. Vous faites votre année scolaire en serrant les dents à chaque interro et en écoutant pas un mot sur deux au prof, parce que ça ne vous intéresse pas.
C'est surtout un coup à se sentir mal.

Pour vous dire, cette année ma moyenne annuelle a été de 15,5. Je comprends ce que je fais, ça me plait, les cours sont surtout axés sur la culture générale, et MÊME les programmes en commun avec les S (Français et langue) c'est beaucoup plus approfondis en ES.
Voila, en gros, rappelez vous qu'un bac général (et même professionnel pour beaucoup) vous ouvrent les portes de toutes les FAC, donc choisissez ce qui vous plait en contenu.
(Sauf si vous voulez faire médecin et que vous faites une L, là, c'est louche).

J'approuve ton conseil à 100% ! Et pour ce qui est de la masse de travail en S, j'en ai aucun souvenir !
De mon côté je me souviens que je voulais faire S parce que j'aime les sciences et donc après ca passe ou ca casse. Ca a cassé en math, mais pas en SVT (qui est aujourd'hui mon domaine d'étude !)

0asis a écrit :En france on a un système élitiste qui nous dit "la S c'est la voie royale" et "la fac c'est le chômage parce qu'ils glandent rien" c'est faux. N'allez pas dans un truc qui vous intéresse pas juste pour vous """assurer un avenir""", c'est l'occasion de se tromper quand on est jeunes

Et ceux qui disent qu'à la fac on fou rien, n'y ont jamais m'y les pieds ! Nombre de personnes de mon entourage qui ne me croyaient pas au début quand je leur disais : je commence le 10 septembre par exemple. Une année, pendant les  2 premier mois de chaque semestre, j'avais 30h de cours/semaine. Donc bon, c'est plus si vrai que ca qu'à la fac on fou rien ! Mais je pense que je ne t'apprends pas grand chose en disant ça !
https://i.imgur.com/EP1QgFf.gifhttps://i.imgur.com/w0Fcppq.pnghttps://i.imgur.com/I2kRwIp.gif

Anciennement Valouletauro / Magnifique signature de Koushak ♥
 
Répondre
(17-06-2015, 21:44)Armeo a écrit :  
(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  La S, c'est bien pour ceux qui aiment réellement les sciences, et qui se sentent capables de se restreindre à ces trois matières (parce qu'honnêtement, les profs quand vous êtes en S, ils savent que vous êtes pas là pour les autres matières, et parfois on vous prend un peu -beaucoup- pour des handicapés).

Amen! Si tu savais le nombre de fois que mes enseignants de philosophie et d'histoire-géographie ont regardé les S de haut, en les voyant comme des bêtes de sciences dures incapables de penser à autre chose... Ceux qui perçoivent les S de cette façon sont ceux qui ne veulent pas comprendre la communauté scientifique de toute façon (et peut-être que, de la même façon, les S ne comprennent pas toujours les littéraires...).

Cependant, tout comme la L ou l'ES, la filière scientifique est faîte pour ceux qui s'en passionnent. Celui qui va choisir de faire une S parce que "c'est l'élite" va simplement finir avec des notes limites, pour se retrouver ensuite avec un travail, certes bien payé, mais pour lequel il n'aura que peu (voire pas du tout) d'intêret... et c'est ainsi qu'on se retrouve avec des scientifiques complétement incapables, à qui il devient difficile de proposer de bonnes opportunités.

De la même façon, celui qui choisi L parce qu'il y a plus de filles (si si, ça existe), ou ES parce que c'est "plus facile" (allez vous taper l'épreuve de SES lundi pour voir :')), finira dans la même situation. Si vous choisissez votre filière par rapport à sa difficulté, ou à l'image qu'elle a, vous vous forcez à rentrer dans un moule qui de toute façon n'est pas fait pour vous. A vous de voir si vous préférez vous forcer dans le moule, ou prendre votre propre forme Big Grin

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  La S, c'est pas une si grosse masse de devoirs, des exercices de maths de temps en temps, quelques DM durant les vacances, mais pour ma part, il n'y avait rien de méchant (Par contre, il y avait des gros DS qui faisaient bien peur, genre "DS BILAN PREMIER TRIMESTRE", rien que ça, tu sais que tu meurs).

La charge de travail en S est importante, mais peut-être moins en 1ère année. Si tu as choisi de te réorienter, tu n'as peut-être pas tout vu. J'aurais bien aimé aller dans ton sens et dire que "c'est pas si lourd que ça", mais je mentirais. Après, il faut bien garder en tête ce que tu as dis avant. Par exemple : je n'ai jamais été passionné par la physique/chimie, et je crois que de toute ma vie je n'ai jamais rien étudié de plus difficile. Mes notes étaient limites, et j'ai toujours eu l'impression d'être sous une masse de travail incroyable. Ceci dit la matière la plus importante dans ma filière était les sciences de l'ingénieur, et je n'ai jamais était sous pression avec... Alors que si je regarde avec du recul maintenant... le travail en physique était ri-di-cule par rapport à ça x) Parce que j'étais intéressé par la chose, le travail qu'elle me demandait me semblait vraiment secondaire. Si vous êtes passionné par les trois sciences du lycée (et j'en ai connu), autant vous dire que vous passez les deux ans avec le sourire. Big Grin

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Le problème, c'est que si vous faites S (ou une autre section, mais je ne peux pas parler pour quelque chose que je n'ai pas fait) , sans en avoir l'envie, vous allez vous faire juste lobotomiser le cerveau, et ça je m'en suis rendu compte en ayant fait une 1ES.
...
Quand on aime pas, on retient pas, c'est juste de l'assimilé pour le DS. Vous faites votre année scolaire en serrant les dents à chaque interro et en écoutant pas un mot sur deux au prof, parce que ça ne vous intéresse pas. C'est surtout un coup à se sentir mal.

Voilà, comme tu dis Smile

(17-06-2015, 20:56)0DIUM a écrit :  Voila, en gros, rappelez vous qu'un bac général (et même professionnel pour beaucoup) vous ouvrent les portes de toutes les FAC, donc choisissez ce qui vous plait en contenu.
(Sauf si vous voulez faire médecin et que vous faites une L, là, c'est louche).

Si vous n'avez pas de grosse différence entre votre filière au lycée (S/ES/L/...) et votre projet universitaire, vous n'aurez pas de mal à entrer. La vraie sélection à l'université n'est pas à l'entrée, mais pendant la première année. Beaucoup de gens entrent en première année, les vrais résultats se voient à la fin, pas au début. Cherchez à aligner le lycée et la FAC, mais surtout, assurez vous que les deux sont alignés avec ce qui vous intéresse. S'il y a un moment dans la vie où il faut choisir d'ignorer ce que pensent les autres, c'est celui-ci Smile
Disons pour la masse de travail que j'ai pu comparer avec la ES, mais le travail de lycée est de toute façon assez conséquent et augmente avec les années. Mais par exemple, en ES il y a beaucoup de compositions, de dissertations.
Par contre, en S, on apprend la logique, et je m'en suis rendue compte cette année. C'est une façon de penser très particulière mais qui m'a beaucoup aidé pour gérer les cours, la prise de note et tout ce qui est de l'intense.
Disons qu'en S le travail en sciences était juste énorme en cours.

Et je suis comme toi pour la physique, j'avais pas compris un seul truc, là où j'y arrivais c'était les SVT, j'étais la meilleure de ma classe pour dire ( sauf quand on a fait les cailloux), et cette année j'ai... Compris les cours de S en physique et je me suis rendue compte que finalement c'était rien à côté de certaines choses. Mais des fois à force de se bloquer soi-même on perd vraiment pied avec la réalité....
[Image: tumblr_o1o4zgS3G81rg4jopo5_1280.jpg]

Le spleen n'est plus à la mode, c'est pas compliqué d'être heureux
 
Répondre
J'ai lu les dernier post. C'est cool de savoir ce que l'on veut faire. Après y'a toujours cette peur de ne pas avoir les chances d'y arriver.
Je fais partie de ceux qui ne savent pas encore ce qu'ils veulent faire. Je passe en terminal ES (rayayayaaaay dans six jours la rentrée D: ).
Je stress un peu , parce ce je n'aime rien en particulier j'ai des idées vite fais //mieux que rien //(...) Les idées qui me traversent l'esprit, c'est de tenter le concours de sciences po paris ( sur lequel je ne veux pas miser tout mes espoir non plus). Sinon, une classe prépa commerce.
Et voilà si y'a des gens en prépa je voudrais bien leur avis please. - Askip t'as plus de vie sociale D: mais quelqu'un comme moi a besoin de pression - vraiment - et je me sens couler sans encadrement ...c'est à dire que l'université je ne la sens pas du tout.
Voilà j'ai raconter ma life Smile.
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)