Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Sauvegarde des cartoon de Lak : ...


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3.22 (9 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Placebo
#51
Je suis sur mon portable c'est chaud alors je mettrais les couleurs plus tard dsl Sad

Ezekiél grogna quand on lui refusa le "repas" gratuit mais continua tout de même de suivre la conversation. Elle était avide de mots et n'avait pas l'habitude de donner son avis aux autres. Mais aujourd'hui ils allaient passer plus de temps ensemble que d'habitude et elle se dit que pour une fois ça ne lui ferait pas de mal. Tout en se curant gracieusement les oreilles, Ezékiel prit la parole :
-Évidemment qu'on avance pas, à chaque fois qu'il y a un problème vous prenez le
Thé tranquille. Et c'est pas le sceau de la garde royale mais du comté des nobles d'Hösbourg. C'est à côté des falaises aux Dragons.
-Et que nous proposes-tu alors ma chère ? Demanda Rick, descendant doucement de son rocher, interloquer.
-C'est sûrement une ruse du prof comme d'hab. Autant de temps et une mission si simple ? Mon œil.

La plupart de ses camarades la regardere en acquiesçant, âpre tout ça avait du sens non ?
-Je propose qu'on se sépare en deux groupe, j'accepte que 5 d'entre vous viennent sur Atoph, il est grand et rapide, on devrait pas prendre de temps, et les autres n'ont qu'à suivre la quête, ça se trouve notre employeur est lié à tout ça.

Ezékiel frémit en prononçant tous ses mots, non pas parce qu'elle avait peur, ça non, mais parce qu'elle n'ait jamais laissé monter personne sur ses dragons. Ils étaient à elle, ils lui appartenaient tout comme elle leur appartenait. Mais bon... Aujourd'hui était un jour exceptionnel... Oui exceptionnel.

Saphira regarda Joddie, interpellée par l'idée de monter sur le dragon de leur camarade.
-Ah ça jamais ! Joddie c'est dans tes rêves on monte pas la dessus !
-Oh allleeer s'il te plaiiiiit !
-Va te faire foutre je monte pas sur ces trucs ! Vas y si tu veux mais on sera déconnectée toutes les deux alors !
-Hmph t'es nulle Saph'...
-J'men branle.

Rick de son côté attendait de pouvoir suivre Petra en tout circonstance. Et sans s'en rendre compte il se retrouva une énième fois a dévorer la belle Petra des yeux.

Ezékiel repris la parole :
-Bon bougez vous qui monte sur Atoph ?
Elle mît ses deux doigts dans sa bouche d'où sortit un son long et strident. Au bout de quelques seconde un grand dragon couleur eben se posa près d'eux, en écrasant au passage un pan de la forêt, et Ezékiel se replongea dans son mutisme.
Après tout elle avait utiliser plus de mots en une seule fois que ld reste de leurs parties
 
Répondre
#52
MEUF JTAIME TROP
REVENEZ TOUS
SVPSVPSVPSPSPVSP


-Évidemment qu'on avance pas, à chaque fois qu'il y a un problème vous prenez le
Thé tranquille. Et c'est pas le sceau de la garde royale mais du comté des nobles d'Hösbourg. C'est à côté des falaises aux Dragons.

Petra réfléchissait à toute vitesse, le pouce et l'index pensivement posés sur son menton alors qu'Ezékiel continuait à parler et exposer son plan. Petra savait que la majorité des gens de l'équipe la considéraient comme la "gentille et jolie Petra, ni très conne, ni très intelligente" alors qu'elle avait pourtant pas mal de suite sous les idées. C'était donc tempête sous ce crâne blond pour déchiffrer la mission bizarre qui leur avait été refilée. Elle commença donc à parler de sa voix très douce :
-On est des indésirables, pourquoi nous spécifiquement alors qu'on existe dans ce monde que de façon spontanée et très irrégulière ? Vous savez, il doit y avoir...
Mais personne ne l'écoutait et sa petite voix vit bien vite étouffée par les délibérations des gens plus ..."toniques". Muette dans la vraie vie et n'ayant pas soutenu une vraie conversation de façon journalière depuis tant de tant l'avait fait perdre tout charisme et toute vivacité d'intervention. Elle avait le sentiment désagréable d'être toujours aussi insignifiante munie de cordes vocales dans l'Ethnolia que muette dans la réalité. Placebo était-il la bonne solution pour se sentir vivant à nouveau ?
-Je propose qu'on se sépare en deux groupe, j'accepte que 5 d'entre vous viennent sur Atoph, il est grand et rapide, on devrait pas prendre de temps, et les autres n'ont qu'à suivre la quête, ça se trouve notre employeur est lié à tout ça, continuait Ezékiel, bientôt suivie par plusieurs autres personnes qui s'interrogeaient sur qui allait partir et qui allait rester.
Petra esquissa un vague sourire, un peu fané sur les bords. Cette équipe, bien que très sympathique, ne l'écoutait jamais. Les joues rosies par l'humiliation, elle joignit ses deux mains devant ses jambes et baissa les yeux et décida de se taire et laisser filer. Levi, qui semblait écouter sur tous les fronts, avait apparemment entendu ses quelques paroles bafouillées et non-terminées. Il fronça les sourcils et se tourna vers Ezékiel et les autres qui délibéraient toujours.
-Au lieu de prendre vos décisions à la va-vite, écoutez plutôt c'que la blondinette essaie de vous dire, elle a l'air d'avoir une théorie assez intéressante, annonça-t-il de sa voix rauque en pointant Petra du menton.
Laquelle releva brusquement la tête, les joues empourprées.
-Je... enfin non, Ezékiel a raison, il vaudrait mieux qu'on passe à l'action plutôt que discuter des formalités. commença-t-elle d'une voix minuscule. Elle détestait être écoutée par plus de 3 personnes.
-Parle plus fort ou parle pas du tout, fais un choix bordel, râla Levi, dont le naturel était revenu au galop.
Et dire que Petra avait eu l'espoir qu'il ait un minimum d'affection particulière pour elle, dans le fond. Elle se tordit et se détordit les doigts, d'autant plus nerveuse que les fins et méchants yeux verts-dorés de Levi la fixaient avec insistance.
-Je me faisais seulement la réflexion qu'avoir la garde royale d'Hösbourg à nos trousses est inhabituel, surtout parce que euhhmmm... disons qu'on est pas de ce monde ? Enfin quand o y pense, on existe ici que "parfois" et de manière irrégulière et aléatoire : on apparaît, on disparaît... Vu de loin, on est juste des bizarres, des mercenaires errants en quête de richesse peut-être.... C'est pourquoi je pense qu'ils doivent savoir qui on est, et très certainement notre point faible : la dévirtualisation. Enfin... voilà, c'est seulement ce que j'ai échafaudé, il est probable que je me fourvoie complètement.
-Et donc ? Tu proposes quoi ? répliqua sèchement Levi.
Petra commençait -comme la plupart de l'équipe- à être agacée par l'amabilité légendaire de leur grognon coéquipier. Pour la première fois depuis qu'ils jouaient tous ensemble, elle haussa le ton.
-Ecoute, j'ai apprécié que tu lèves la voix pour qu'ils m'écoutent, mais tu pourrais être un peu plus agréable quand même. Et j'ai pas de solutions à proposer, je constatais juste qu'il serait peu prudent de foncer directement dans la gueule du loup sans réfléchir.
Minable. Petra, t'es vraiment une minable pleurnicha-t-elle intérieurement. Même pas foutu de t'énerver sans t'esquiver subtilement à la fin comme une lâche.
Levi ne prit même pas la peine de répondre à la faible attaque et se détourna, excédé.
-Bon bougez vous qui monte sur Atoph ? demanda Ezékiel après avoir appelé son dragon.
-J'arrive ! s'exclama Petra, qui savait pertinemment que le terre à terre Levi ne montrait jamais sur un putain de dragon.
A sa grande surprise, Levi se tourna vers Ezékiel et lui demanda
-Ca sert à rien pour personne d'aller continuer l'autre mission de merde, autant tous aller à Hösbourg. Tu peux pas nous prêter un deuxième dragon ?
Bien heureux vous qui pleurez maintenant car vous serez dans la joie
Bien heureux serez-vous si les autres vous haïssent, s'ils vous frappent d'exclusion
et tressaillez d'allégresse
car votre récompense 
sera grande dans le ciel

 
Répondre
#53
-J'arrive !
En voyant sa belle se précipiter Rick voulu la suivre, cependant le regard fiévreux du grand dragon noir le coupa dans son élan... Il n'était pas très à l'aise avec ses bestiaux... Il préférait largement les lapins et les colombes.

-Tu peux pas nous prêter un deuxième dragon ?
Ezékiel qui élégamment cette fois se curait les dents avec ses ongles s'arrêta net. Ses yeux écarquillés regardais Levi comme si une corne lui poussait entre les deux yeux.
-Vous... Prêter... Un dragon ?

Elle articulait lentement, le ton qu'elle employait n'était ni insultant ni violent. Elle regardait juste Levi comme un demeuré. Habituée à son mutisme, maintenant qu'elle voulait envoyer bouler le mec en face d'elle, Ezékiel manquait comme toujours de mots à formuler.
Un long silence pesa sur le groupuscule tandis que la jeune femme restait les bras ballants et la bouche ouverte. Elle décida tout de même de répondre :
-Je vous permet déjà de chevaucher Atoph c'est déjà pas mal non ? Tu voudrais pas non plus monter Judas ? Ce ne sont pas des voitures de locations ou de vulgaires chevaux ok ? Sur ce débrouillez vous.

Ezékiel se leva tout en grommelant des mots incompréhensibles mais qui s'apparentait à "taré gmgltmg cretin gkdjdi prêter ? Ldjsjs " puis elle claqua des doigts et Juras son dragon blanc et bleu, beaucoup plus petit que Atoph, la prit au vol et commença à tourner en rond 30
mètres au dessus du groupe.

-Il me semble messir que vous avez fâché notre dresseuse de dragon...
Rick regarda une nouvelle fois le dragon noir qui je semblait pas bouger... Lui non plus d'ailleurs ne voulait pas bouger.

Soudain Juras piqua vers le sol et à quelques mètres du sol Ezékiel sauta. Elle regarda Levi et concéda entre ses dents :
- Ok... Mais juste cette fois. Ma prochaine fois vous y allez a cheval.

Elle mot son pouce et son majeur entre ses dents et siffla deux coups longs. 5 dragons de petit à moyens arrivent en quelques minutes.
-Ils ne restent jamais très loin de moi, fit remarquer Ezékiel. Le grand rouge est Behemos, la petite verte c'est Froe, le rose c'est Aramel et le cyan c'est Gyht. Ezékiel les nomma un par un tout en vérifiant les selles et les attaches.
-Tu as dit 5 non ?

À peine Joddie eut fini sa phrase qu'un assez grand dragon or déboula entre les autres.
-Lui c'est Ul. J'ai pas fini son entraînement alors il est super nerveux. Et j'en ai pas d'autres dans le secteur, tout en disant ça elle fixa Levi, alors bonne chance.
Elle agrippa Judas pas l'encolure en fourrure de ce dernier et regarda les autres.

-He Saph' devine quoi ? Demanda Joddie
-Ta gueule.... Ta putain de gueule je monte pas la dessus !
-Hehe ! On est obligées !
 
Répondre
#54
KIKOU TLM 
qui serait chaud pour recommencer ce rp (en conservant les persos déjà crée si vous voulez, et en modifiant un peu la trame de l'histoire) TOUTE NOUVELLE INSCRIPTION DE GENS QUI ÉTAIENT PAS INSCRITS SERAIT BIENVENUE
hésitez passsssssss
j'ai vraiment trop envie de le reprendre svpsvpsvp   Blush Blush Blush
Bien heureux vous qui pleurez maintenant car vous serez dans la joie
Bien heureux serez-vous si les autres vous haïssent, s'ils vous frappent d'exclusion
et tressaillez d'allégresse
car votre récompense 
sera grande dans le ciel

 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)