Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Nouveaux Modérateurs!: Tu veux savoir qui c'est ?


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[RP] Garden Party
#1
Garden Party

Complet

https://odis.homeaway.com/odis/listing/6306f0c2-06a4-4778-af39-b63be0d9e312.c10.jpg

- Tu as entendu qu'un bal aérien avait lieu ce soir chez les Winston? Non? C'est un bal de charité qui est organisé pour aider les orphelins. J'aimerais trop y aller... Mais les invitations ne sont réservées qu'aux personnalités les plus influentes de la ville...

- Laisse tomber, ces riches sont tous des pourris.

- Je ne suis pas d'accord!


Ce que vous en pensez de la haute société? Pff.. Vous vous en moquez bien, vous faites parti(e) de la haute société. Et ce soir, vous êtes convié(e) au grand bal de charité organisé par les Winston. A vous les cocktails, les petits fours, la piscine et le magnifique jardin de leur villa.

On dit qu'il se passe toujours quelque chose dans ces soirées qu'il ne faut pas manquer, et vous, ce n'est pas votre intention de la louper!
Surtout que des journalistes seront là! Alors pourquoi manquer ça?

Non, la vraie question que vous vous posez actuellement c'est: Que vais-je porter ce soir?

Spoiler! Afficher/Cacher
- Amélia Clausberg par YMC
- Gaspard Marcus par PiouLak
- Arya Delacroix par Petitchocolat
- Mildred Gardner par Tales
- Blanche Destuileries par TheoC
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png https://cdn.discordapp.com/attachments/603336056993087506/695005368933285918/unknown.png


 
Répondre
#2
https://i.goopics.net/VDXm9.png
B L A N C H E • D E S T U I L E R I E S

Blanche a dix-sept ans, va en avoir dix-huit dans quelques jours. Son père fait parti de la haute société, il possède plusieurs chateaux, les loue pour des mariages, des soirées mondaines. Ils vivent de leur fortune et entretiennent leur héritage. Blanche n'a jamais connu ni la faim, ni le manque : elle ne connait que la luxure et les caprices. Lorsqu'elle veut quelque chose, elle l'obtient, peu importe les moyens qu'elle doit utiliser. Blanche est belle, elle le sait, et elle use de tous ses charmes pour parvenir à ses fins. Elle n'est pas toute blanche, Blanche. Lorsque son père l'a inscrite dans cette école prestigieuse qui est la sienne, elle a acquiescé. Aujourd'hui, Blanche assiste à un évènement de charité qui va lui permettre de lisser son image. Quoi de plus beau que la jeunesse dorée qui aide les plus démunis ? Surtout lorsque ça permet de payer moins d'impôts.

Blanche n'a jamais connu de déception. Elle a toujours eu les cadeaux, les hommes, les bijoux et les notes qu'elle voulait. Sa plus grande passion, c'est de se regarder dans le miroir lorsqu'elle essaye de nouvelle tenue. Elle porte une attention toute particulière à bien maquiller ses yeux. Depuis toute petite, elle aime avoir l'attention qui gravite autour d'elle, elle aime les discours, elle manie l'art de la langue. Monter sur scène la galvanise et lui rappelle ce qu'elle vaut et d'où elle vient. Blanche est une maitresse de cérémonie née. Elle est douée dans ce qu'elle fait, et elle en a pleinement conscience. Un peu capricieuse parfois, c'est vrai, elle n'aime pas attendre et déteste lorsque les choses ne se passe pas comme elle l'entend. Blanche, c'est le genre de personne qui, si les choses vont dans le sens contraire à ses idées, aura tendance à monter son propre plan. Elle déteste qu'on lui dise quoi faire, encore plus quand les ordres viennent d'un homme. Blanche est une féministe, une vraie, et son père et le seul homme qui a le droit de l'entretenir. Les hommes ne lui servent que de marche-pied pour atteindre ses objectifs les plus fous.

Blanche est prête à tout risquer pour parvenir à ses fins, nous le savons, mais n'a-t-elle vraiment aucune limite ?
 
Répondre
#3
G A S P A R D  M A R C U S

https://www.zupimages.net/up/20/12/ujo3.png

- Gaspard s'il te plais, j'ai été stupide... tu es trop bien pour moi. Tout à l'air si facile avec toi.. tu vis ta vie tellement facilement. Excuse moi. 

Rappel moi. 


Gaspard, 20 ans très prochainement, pose le portable en haut parleur sur le rebord du lavabo, le temps de se recoiffer un court instant, puis adresse un fuck puissant de la main à son téléphone avant d'effacer le message. 

Toute sa vie, Gaspard a été ce gars optimiste, souriant, motivé dans tout ce qu'il entreprenait. C'est d'ailleurs en partit grâce à ce caractère qu'il a pu se faire un nom dans le cinéma. Pas non plus de quoi lui jeter des fleurs, sa famille étant déjà bien installé dans le milieu... Car peu sont ceux qui rentrent dans l'élite par une autre porte que celle du sang. 
Mais quand même! Un bon rôle dans une série Netflix par-ci, un blockbuster par là, le talent de bon comédien de Gaspard n'est quand même plus à prouver. Talent qu'il pourrait d'ailleurs mettre à n'importe quel moment à profit.. en dehors des scènes de tournage.

Optimiste ne veux pas dire naïf, loin de là.
Mais il arrive effectivement que le jeune homme puisse se montrer parfois un peu manipulable. C'est pourquoi, ayant conscience de son mauvais côté de garçon influençable, Gaspard a rapidement fait en sorte de ne s'entourer que des meilleurs amis qu'il puisse avoir. Il donnerait absolument tout pour eux, et réciproquement.
D'ailleurs si Gaspard se rend à la soirée des Winstons ce soir, c'est purement pour essayer de trouver un job d'été à un de ses amis acteur dans la galère. Le recommander à des producteurs sera une formalité.
Certes, ce soir Gaspard aurait aimé simplement chiller et pleurer une énième rupture amoureuse.
Mais les amis avant tout.

https://zupimages.net/up/20/12/qa93.png
https://www.zupimages.net/up/20/14/ugtu.png
 
Répondre
#4
A R Y A •  D E L A C R O I X

http://pic.sc.chinaz.com/files/pic/pic9/201607/apic22247.jpg

Se passant une dernière touche de gloss pour sublimer ses lèvres naturellement rosées, Arya envoie des baisers imaginaires pour permettre à la matière de se déposer de manière homogène. Tout en rouge, ce soir, elle n'a besoin de rien d'autre qu'elle-même pour rayonner.

Arya n'a pas vingt ans qu'elle prend déjà des allures aristocratiques quand elle parle. Ses airs de petite bourge lui viennent certainement du fait de n'avoir jamais rien connu d'autres que les écoles privées, les camarades milliardaires, les parents possédant pas moins de trois maisons et les domestiques prêts à se plier en quatre pour la satisfaire. Néanmoins, elle ne se considère pas comme riche. Riche, c'est son copain Léo qui, tous les weekends, par faire un tour sur son yatch en invitant pas moins de la moitié de son lycée. Elle, elle est vient juste d'un milieu aisé, voilà tout. Et qui pourrait lui reprocher d'être née dans la bonne famille ? Personne. D'autant plus, qu'après tout, les pauvres ont bien choisi de l'être, ils leur suffisaient de travailler plus pour obtenir, alors, une opportunité qui leur serait revenue de plein droit : celle de pouvoir accéder aux pouvoirs de l'argent. Alors, bien sûr, Arya vous dira qu'elle n'est ni raciste, ni sexiste, ni discriminante d'aucune façon. Mais elle vous dira également que si le directeur de la multinationale dont vous évoquez le nom se verse des salaires à six chiffres alors que sa femme de ménage n'est même pas payée au SMIC, c'est parce que sinon personne ne voudrait diriger la firme. Et puis, il ne serait pas particulièrement étonnant de l'entendre dire qu'on ne peut peut-être pas accueillir des réfugiés qui fuient la guerre parce que finalement chaque pays à ses problèmes. Finalement, Arya semble pleine de bonnes volontés, à jouer dans le politiquement correct et à dire ce que tout le monde attend d'elle. Mais, lorsqu'elle est seule avec ses amis tout aussi pour un capitalisme absolu et un abandon total de la notion même d'équité, ses bonnes idées disparaissent. Alors peut-être qu'elle ne fait que répéter le discours de ses parents, peut-être que son esprit critique ne s'est pas encore affiné. Mais, à bientôt 20 ans, il n'y a que les personnes issues de la jeunesse dorée qui peuvent faire preuve d'autant d'ignorance, car ce sont les seules qui n'ont pas encore eu à affronter la réalité.
 
Répondre
#5
https://i.pinimg.com/originals/ad/c3/f6/adc3f67f0c264d900a9c159f985e436d.jpg
Amélia Clausberg

Dégagez la piste, car Amélia arrive!

Pas besoin de la présenter, tout le monde connaît Amélia Clausberg, Amy pour les intimes. C'était la peste de ton bahut, et ton ennemi juré à chaque instant! Sa famille a du pouvoir, et elle, elle ne manque pas de le faire savoir. La Queen du lycée? C'était elle.

Mais aujourd'hui, elle ne déhanche plus tes couloirs. 20 ans, elle est plutôt défilé de mode maintenant. Que ce soit pour Vogue, Chanel, Dior ou n'importe quelle grande marque, tu as de grande chance de la voir. Plus encore aujourd'hui! Elle doit normalement tourner dans une série prochainement.
Avec qui? Mais tu crois vraiment qu'Amélia s'intéresse à ça? Non. Elle pense plutôt à sa théâtrale entrée sur le plateau de tournage quand le jour sera venu.

Toutefois, ce soir c'est son grand retour dans la région, elle n'était pas revenue depuis qu'elle avait quitté le lycée. Enfin, si. Quelques fois pour voir ses parents mais jamais de façon officiel et encore moins en public! Mais ses parents avaient insisté pour cette grande soirée. Ils pensaient que cela inciterait les invités à faire plus de dons. S'il fallait faire cela pour eux, pourquoi pas! Ce mettre en scène, Amélia ne disait pas non.

Alors action!
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png https://cdn.discordapp.com/attachments/603336056993087506/695005368933285918/unknown.png


 
Répondre
#6
MILDRED GARDNER

https://e0.365dm.com/18/09/768x432/skysports-charles-leclerc-f1_4419638.jpg?20180913151753http://

Il vit dans ce superbe manoir sur la colline de l'autre côté de la ville. Un portail en fer donnant sur une allée de sycomores, un chemin en lacet et une demeure qui règne depuis là-haut. Un sublime domaine appartenant à sa famille : son père, Roméo Gardner ; sa mère, Tricia Gardner ; tous deux à la tête d'un magazine de mode. Ils étaient obligé d'être à cette soirée. Si on ne les avait pas convié, la moitié des journalistes n'aurait pas fait le déplacement. Là où les Gardner sont, les médias aussi. 

N'est-ce pas trop dur à vivre pour Mildred, fils unique de cette richissime famille vivant seul dans sa prison dorée ? 
Si, assurément. C'est pour cela qu'il en fait toujours trop, mais l'argent appelle les gens vers toi donc aussi insupportable soit-il il a toujours une foule de personnes qui sont bien trop heureuses de voir le fils Gardner leur porter un tant soit peu d'intérêt, même si c'est pour se faire maltraiter. 

Mildred aspire au respect ne serait-ce que par son nom. Pourtant, il n'est proche de personne. Tout n'est que faux semblant et mensonge. Son couple avec cette peste de Capucine ; ses voyages à Bali ou Miami ; ses vacances de Noël sur une plage privée... ça vous fait peut-être rêver. C'est son quotidien. Il fait celui qui s'y plaît mais c'est uniquement pour combler ce qui lui manque vraiment : l'amour. Aux yeux de ses parents Mildred se doit d'être brillant dans tout, pour ne pas ridiculiser leur nom et leur industrie. Un poids sur les épaules de ce jeune de 24 ans qui est voué à intégrer le monde des affaires dés l'obtention de son diplôme en juin prochain.

Détestable au plus haut point, fils à papa... il claque des doigts pour mettre le monde à ses pieds. Mais après ce soir... est-ce que ça sera toujours la même ritournelle ?
 
Répondre
#7
https://i.imgur.com/eKMUZCF.jpg
https://www.youtube.com/watch?v=2EfE0vhxt1o

Une voiture arriva devant le grand portail métallique et noir des Winston, reconnaissable entre tous avec son grand W dorée qui l'ornait.

Aujourd'hui, il était grand ouvert pour tous les invités de la haute Société d'Averstown, ville connu pour ses riches familles et non pour un quelconque patrimoine historique ou culturel. Ici, ça sentait le pognon à plein nez.

Un homme en uniforme sort de la voiture et s'empresse d'aller à l'arrière de celle-ci. Il pose sa main sur la poignée et tire. La porte s'ouvre, un pied sort de la voiture, et se pose sur le tapis rouge mis à cette occasion, orné d'une chaussure ouverte avec un talon aiguille noir. C'est ensuite une jeune fille toute entière qui sort de l'encadrement. Elle est assez grande, élancée, avec une longue robe rouge, ses cheveux roux attachés et sa peau porcelaine toujours aussi parfaite.

C'était Amélia Clausberg. LA Amélia Clausberg.

Totalement sortie de la voiture, l'homme en uniforme, qui était son chauffeur, s'empressa de fermer la portière et de rerentrer dans la voiture pour laisser la place aux prochains invités.

Amy regarda tout autour d'elle. Des journalistes étaient tout autour du long tapis rouge qui amenait à la maison, et restaient pour le moment à l'extérieur pour accueillir chacun des invités avec leurs flashs. La jeune femme n'y échappa guère, tout le monde connaissait les Clausberg, et donc tout le monde connaissait Amélia.

Elle contempla encore un peu les environs.
Rien... Rien n'avait changé. Depuis tout ce temps, tout était pareil.

Amy leva les yeux au ciel et chercha un instant dans sa pochette son téléphone. Elle le sorti et fit dos au portail. Elle monta assez haut son bras et fit un sourire pour prendre la photo.

"Entourée de paparazzis pour une soirée de folie! #grossesoirée #winston #Averstown #célébrités #journalistes"

Parfait. ça, c'était fait. Elle se tourna de nouveau vers le portail et regarda les journalistes bloqués par des gardes pour éviter qu'ils sautent sur le premier venu. De vrais chiens en laisse.

- go ! souffla-t-elle

Elle se mit droite, la tête haute, et pris son plus beau sourire pour franchir le portail. Elle ne s'arrêta pas pour une quelconque interview. Elle savait qu'elle aurait plusieurs occasions à l'intérieur.

Amy continua à avancer tout le long du tapis et arriva à la grande piscine, là où allait principalement se dérouler la soirée.

- Amélia! Ma chérie!

Cette voix, elle la connaissait. Elle respira un grand coup et se retourna en souriant.

- Mère! Comment allez-vous?

Une jeune femme d'une cinquantaine d'année arriva au bras de son mari, toute souriante. Elle avait les mêmes yeux que sa fille, mais elle était plus petite, et Mme.Clausberg, elle, ne se lissait pas les cheveux et les gardait assez court pour en fait un joli carré. Il n'y avait rien à dire, Amy tenait complètement de sa mère, jusqu'à sa peau.

- Je vais bien. Cela fait si longtemps! Tu es toute belle.

Amélia lui sourit.

- Content que tu aies enfin pu te libérer pour venir nous voir, s'exprima sèchement l'homme.

Il avait aussi la cinquantaine, les cheveux "poivre et sel", assez grand et une peau légèrement bronzé. Ses yeux étaient d'un bleu glacial qui n'ont jamais pu être rassurant pour sa fille.

- Contente aussi de vous voir. Vous savez bien que c'est compliqué avec ma carrière ces temps-ci.
- Quand l'on veut, on peut.

Il lui fit un signe de tête et M.Clausberg quitta sa famille pour aller voir un groupe d'hommes d'affaires certainement.

- Ne fait pas attention à lui, tu sais comment est ton père. C'est sa façon de dire que tu lui as manqué.

Amélia lui fit un léger sourire, pour faire signe à sa mère que ça allait.

- Excuse-moi ma chérie, je dois allez voir Mme.Winston, je lui ai promis de l'aider dans la réception de ses invités. A tout à l'heure.
- A tout à l'heure...

Amy soupira. Elle ne savait pas si elle avait réellement eu raison de venir au final.

Allez! Il ne fallait pas se laisser abattre, Amélia avait une réputation et certainement pas celle d'une lâcheuse, mais d'une battante! Elle se demandait qui elle allait bien pouvoir revoir, cela fait si longtemps!
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png https://cdn.discordapp.com/attachments/603336056993087506/695005368933285918/unknown.png


 
Répondre
#8
https://zupimages.net/up/20/12/qa93.png


Gaspard a déjà un peu bu avant de venir. "Vivre sa meilleure vie", ça le jeune homme l'a bien compris.
Aussi, lorsque les flashs des paparazzis viennent lui exploser la rétine, le garçon manque de tomber en arrière.

- ... la cause que vous défendez ce soir est t'elle ...
- ...iendra t'il de votre personnage dans la saison 3 d..
- ...issez un petit mot à vos fans?! 
- Gaspard, est-ce bien vrai que vous avez rompu votre relation ave..


Riant d'ivresse, Gaspard rassure les photographes, il prendra le temps qu'il faut avec chacun d'eux.
Gaspard est en effet un habitué de l'exercice, il commence même à reconnaître certains journalistes.
Hop, tel un prince, Gaspard offre aux paparazzis ses plus belles danses, prend la pause... et vient même chercher sa mère, quelque pas derrière lui, pour poser ensemble bras dessus bras dessous. Les meilleurs clichés sont toujours ceux familiaux. 
Et puis sa mère, c'est la plus belle maman de la Terre... comme tout le monde.
...
- Tu as faillis arriver en retard, tes amis ne peuvent pas comprendre que tu as des obligations? grince sa mère tout en continuant à sourire en fixant les journalistes.
Gaspard ignore totalement la remarque de sa mère et presque ironiquement lui embrasse la main tendrement.
Ses obligations, il les connait très bien, il a été moulé dedans. D'ailleurs il est temps de se prêter au jeux...
Tout sourire, Gaspard se rapproche des journalistes cachés derrière la barrière de gardes. Après tout, pourquoi pas répondre à quelques interviews des maintenant. Le jeune homme ne cache qu'à peine son excitation de parler un peu de ses projets, ses envies, et finalement de soi même. Ecoutez on va pas se mentir ça fait un peu du bien aussi de temps en temps. Et puis Gaspard n'est pas non plus un riche de 1ère classe comme certains. S'il veut parler à ses fans, il n'a pas intérêt à se couper des médias. Heureusement que ce petit manège ne le dérange pas. 
Après avoir fait le tour des principales questions, le jeune homme s'arrête sur la dernière...

- Bon, par contre Angelo, pas un mot sur ma vie privé s'il te plais, le perso c'est le perso...
- Mais... je suis dans la presse people.. se justifie le journaliste.
- Ahah, bon d'accord... tu pourras écrire qu'effectivement je suis à nouveau libre et prêt à être consolé par qui voudra s'occuper de mon coeur totalement détruit.

Liant les gestes à la parole, Gaspard mime se faire poignarder le coeur et agoniser lentement en baragouinant dramatiquement. 
Les journalistes s'esclaffent. Tous paraissent contents de leur cueillette d'informations et photos. D'ailleurs une nouvelle invitée vient de faire son apparition.
Gaspard se retourne pour admirer la nouvelle venue.
https://www.zupimages.net/up/20/14/ugtu.png
 
Répondre
#9
https://i.goopics.net/VDXm9.png

Blanche, vêtue d'une longue robe légère et scintillante, est arrivée avant les paparazzis. Elle est déjà à l'intérieur de la grande bâtisse, un verre de champagne à la main, jaugeant d'un oeil mauvais l'élite qui rejoint la soirée. Derrière elle, ses parents discutent avec des investisseurs, qui aura la chance de se marier dans leur château les prochains ? Elle roule les yeux et décide de s'éloigner de sa famille tandis que la salle de réception se remplit.
Ses talons claquent sur le sol, a même pas dix-huit ans, Blanche fait s'écarter les gens sur son passage. Arrivée au milieu de la salle, elle sort son iPhone 11 et décide de poster une nouvelle story sur instagram en boomerang. Elle filme le buffet, l'élite entrain de discuter.
Elle prend ensuite un selfie. Derrière elle on peut observer Amélia Clausberg qui vient d'arriver dans la pièce. Elle y met un sticker sur le visage de la rousse pour préserver son anonymat. Elle ajoute les mots « Garden Party » suivi d'un gif de plante grimpante.
Elle tourne en rond, Blanche. Elle espère que cette soirée prendra rapidement un nouveau tournent et qu'elle ne sera pas aussi ennuyeuse. Elle n'en peut plus.
 
Répondre
#10
https://zupimages.net/up/20/13/715t.png

Arya a mis un peu de temps à sortir de chez elle, la faute à sa vie d'influenceuse. Poster sa routine makeup, demander à ses fans de choisir sa tenue, les remercier pour leur aide et les inviter avec un grand sourire à suivre la "soirée du siècle !" demande du temps et de la préparation, chose qu'elle avait à moitié prise en compte puisqu'elle se moquait guère d'arriver la première à une soirée qui, de toute manière, n'avait pas vraiment un intérêt plus importante qu'une autre à ses yeux. Après tout, elle préférait peut-être ceux qui affichaient vraiment leur bonheur d'organiser une grande fête pour le plaisir d'inviter du beau monde et de se complaire dans une orgie de nourriture et d'activités mirobolantes ; plutôt que ceux qui faisaient semblant de se soucier de jolies causes. Néanmoins, c'était également ça le jeu de la célébrité, et ne pas y aller aurait été la porte ouverte aux critiques : "Arya se moque des orphelins", "Arya, seule star à ne pas avoir donné de son temps et de sa présence pour aider les orphelins" (…). Elle voyait déjà les grands titres dans les journaux people, l'abandon de ses fans et la perte de son petit gagne-pain qui lui permettait de continuer à toucher l'argent de papa maman en montrant qu'elle savait s'activer d'elle-même. Aussi, lorsqu'elle arriva, de nombreuses personnalités étaient déjà arrivées, telle qu'Amélia Clausberg. A vrai dire, ce n'était pas pour lui déplaire. Arriver plus tard que la star de la soirée, ou comment renverser la relation de pouvoir et montrer qu'elle se souciait guère des apparences. Ce n'était pas fait exprès, mais le timing était parfait. D'autant plus que pour ne pas faire les choses à moitié, Arya avait décidé d'arriver en calèche et non en limousine ou grosses berlines noires, comme le faisait à peu près tous les autres invités, histoire d'ajouter à son image de princesse et de se différencier un peu. Aussi, elle ne perdit pas une miette du show de Gaspard, dont la partie mélodramatique sur sa récente rupture.
- Je suis à nouveau libre et prêt à être consolé par qui voudra s'occuper de mon cœur totalement détruit.
S'écroulant à moitié en se plantant un poignard imaginaire dans le cœur, le pauvre garçon faisait tout pour ne pas montrer que sa rupture le touchait réellement. Cela passerait très certainement pour les magazines futiles et s'occuperait de rassurer ses fans un peu stupides mais un peu touchants quand même. Néanmoins, faisant parti de ce monde d'apparences, Arya savait que, tout comme n'importe quelle autre personne, il souffrait très certainement réellement, si tant est que sa relation avait vraiment compté et n'était pas juste une histoire de façade histoire de gagner un peu plus d'argent. Enfin, après tout, ce n'était pas ses affaires.

Redressant les épaules, repoussant ses cheveux vers l'arrière, Arya se fait un port de tête altier au moment où la calèche s'arrête, le temps que son cocher descende et lui ouvre la petite porte donnant accès aux mini-escaliers qui aident à monter et descendre facilement. Elle lui fait un sourire magnifique, dévoilant la blancheur de ses dents, donne une petite tape amicale au cheval qui permet de faire avancer l'appareil, puis s'approche gracieusement du tapis rouge, rendant honneur à toutes ses années de danse classique. Une fois à l'intérieur, sans photographes, journalistes, paparazzis, rien, ce ne sera plus le même cinéma, mais pour le moment elle fait ce qu'on attend d'elle. Voyant que Gaspard s'est arrêté pour la regarder faire son entrée, elle lui décoche un clin d'oeil coquin avant de se tourner vers les journalistes et de prendre ses plus jolies poses. Elle est habituée à l'exercice, elle est exposée aux photos depuis qu'elle est toute petite. Aussi, en plus d'être naturellement photogétique, elle a appris au fil des années à regarder là où il faut, à lisser ses traits et à montrer un visage aussi angélique que possible. Elle envoie des baisers à la foule et prend même le temps de serrer dans ses bras une fillette de huit ans qui a certainement dû attendre des heures pour être aux premières loges lors de l'arrivée de ses stars préférés. Puis, dans une dernière pirouette, elle se retourne et rentre dans la demeure des Winston.
Une fois à l'intérieur, elle balaie l'assistance du regard. Quasiment tout le monde est là, les petits fours circulent joyeusement, des mains se tendent pour attraper des coupes de champagne servies dans des verres de cristal. Une géante statue de glace représentant un nourrisson dans les bras de sa mère trône au milieu de la pièce centrale, rendant honneur au thème de la soirée. Mais ce n'est pas ça qui l'intéresse, elle, la seule chose qu'elle cherche, c'est ses amis. Car dans l'assistance, tous les âges se mélangent, et bien que la plupart des jeunes comme elle soit pour le moment encore avec leurs parents, elle sait que certains sont déjà libres pour lui tenir compagnie. En effet, ce ne sont ni sa mère ni son père qui vont venir lui faire la discussion, s'ils finissent par se décider à montrer un bout de leur nez lors de la soirée ce sera déjà une belle victoire. Enfin. Secouant légèrement la tête comme pour chasser ses idées dérangeantes, elle aperçoit Eleonore, Jean-Charles et Adrien un peu plus loin dans la pièce, près du buffet. Aussitôt, un sourire vient se plaquer sur ses lèvres et elle traverse la foule vivement, s'attardant régulièrement pour saluer et faire la conversation avec de riches quinquagénaires. Finalement, elle réussit à les atteindre et, sans plus attendre, elle leur propose d'aller dans le jardin, là où ils seront plus tranquille pour danser, boire, et se raconter les derniers potins.
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)