Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours Création : Viens vite découvrir le nouveau concours forum sur le thème du printemps !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La peur du changement
#1
Voilà voilà, j'ai un problème un peu complexe et bête en même temps... que je confie ici.

Ca fait maintenant deux ans que j'ai déménagé pour mes études dans une autre ville, à 5h de chez mes parents. Le changement n'a pas été de tout repos, mais j'ai fini par m'y habituer et m'y plaire. J'ai rencontré plein de gens formidables qui sont devenus mes amis, à qui je me suis très attachée. Seulement... La fin de mes études ici approche, et je vais être obligée de déménager, vraisemblablement dans une ville plus proche de chez mes parents pour la suite de mes études.


Et je vis très mal ce changement.

Pour plusieurs raisons : parce qu'à cause de la distance, j'ai peur de perdre les amis que je me suis faits, parce que j'ai peur de ne me faire aucun ami dans cette nouvelle ville (je fais de l'anxiété sociale), et aussi, parce que j'ai peur que recroiser du monde de mon ancien lycée me fasse ressasser le passé (tentative de suicide, dépression...) et que très vite je retombe dans la dépression, je fasse un burn out... Comment vous dire que ces questions incessantes me plongent dans un état de stress chronique très important (j'ai mal physiquement, je subis des tremblements quand bien même mon cerveau se "calme"), je suis tout le temps fatiguée et n'arrive même plus à profiter pleinement des moments qu'il me reste avec mes amis. 


Je suis démunie face à tout ça et ne sait pas comment le gérer. Je pense que lorsque je reverrai mon psy je lui demanderai si en plus de mon traitement habituel je ne peux pas prendre des antidépresseurs. Tout est très compliqué.

C'est pour ça que je vous demande que si vous vivez/avez déjà vécu une situation similaire : quels sont vos moyens d'aller mieux, de ne plus se faire du souci et de retrouver de l'énergie ? Je ne sais pas comment je vais tenir jusqu'à septembre.

Voilà c'est tout merci, de m'avoir lue, je sais que mon problème paraît débile mais j'avais besoin de me confier là-dessus. Des bisous !
https://www.pixenli.com/image/AjwIUfvz

Plus connue sous le pseudo de Catz63.
Lakienne depuis 2008 qui aime discuter avec anciens comme nouveaux.

La réponse à la vie.
 
Répondre
#2
Je n'ai pas vraiment vécu de situation similaire, mais je vais essayer d'un peu te conseiller quand même.

Déjà, pour ce qui est de la peur de ne pas te faire d'ami, essaye de penser au fait que tu as réussi à le faire dans cette nouvelle ville totalement inconnue où tu as déménagé pour tes études : si tu l'as réussi une fois, alors pourquoi pas deux fois ?

Pour ce qui est de perdre les amis que tu t'es faits, ce que je te conseille, c'est de "cibler" quelques-uns en particulier que tu aimerais vraiment garder et avec qui tu vas peut-être faire plus d'efforts pour garder le contact (prendre des nouvelles, essayer de vous voir etc.). Je n'ai jamais eu beaucoup d'amis, mais à chaque "étape" (dans mon cas lycée / prépa, je viens de rentrer en école là), j'ai essayé de gardé contact avec quelques personnes seulement, parce que je savais que je n'étais pas assez proche des autres pour que ça tienne (du lycée, j'avais ciblé 3 personnes, il y en a une avec qui je parle régulièrement encore, les deux autres moins, et de la prépa, j'avais ciblé plus de monde et j'ai gardé contact avec tous pour le moment).

Pour recroiser des gens de ton lycée... Je dirais d'une part que les gens changent, je ne pense pas qu'ils viendront te voir et te rappeler ce qu'il s'est passé, et vu que chacun part un peu de son côté pour ses études etc, même si tu es plus proche de chez tes parents (et donc ton lycée), je ne pense pas que tu risques de beaucoup les croiser quand même.

Enfin, mon conseil quand une situation à venir me rend anxieuse est le suivant : d'abord, je me demande ce qui me rend anxieuse dedans (ce que tu as fait). Ensuite, je me demande si je peux concrètement y faire quelque chose. Si la réponse est non, eh bien je vais déjà être anxieuse quand ça arrivera, donc d'ici là c'est pas la peine de me torturer l'esprit avec ça, donc j'évite de me projeter à ce moment-là, je pense plutôt à tout ce qu'il peut y avoir de bien avant ou après ce moment-là, en essayant de ne pas trop y penser si ça me met mal et que je ne peux rien y faire.

Une dernière petite chose : tu as parlé à ton psy de tout ça ? Il aura peut-être des conseils à t'apporter aussi.

Bon courage en tout cas !
https://i.imgur.com/J28CbjI.png
https://i.imgur.com/4ROz6zA.png
Poppy et
Froggy Frog
veillent sur
vous


50
Armeo Catalena

 
Répondre
#3
Merci Catalena pour tes conseils <3

Si je me pose la question pour lier des relations, c'est parce que mes premiers mois dans cette nouvelle ville n'ont pas été de tout repos. Je suis restée seule deux mois avant de nouer de très bonnes relations. Si ce professeur ne m'avait pas intégrée dans ce travail de groupe, je serais sûrement restée seule pendant deux ans. Ou alors j'aurai osé leur parler bien plus tard. Car c'est tout le souci : j'osais pas m'imposer, je me disais que le groupe d'amis était déjà formé et du coup je restais en retrait. La faute à l'anxiété sociale qui me mène la vie dure depuis... depuis toujours ? Je suis très timide et aller vers les autres, rester moi-même est un réel défi. Pour ça que je m'inquiète.

Et concernant mon psy, je le vois assez rarement en fait. Normalement je pourrai le voir plus souvent quand je serai en stage mais j'ai peur qu'il n'ait pas de solution à m'apporter. Je verrai bien selon ce qu'il me dit mais j'espère pas grand chose de ce rendez-vous... On verra bien.
https://www.pixenli.com/image/AjwIUfvz

Plus connue sous le pseudo de Catz63.
Lakienne depuis 2008 qui aime discuter avec anciens comme nouveaux.

La réponse à la vie.
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)