Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Event: Où est cachée Berisa ? Viens nous aider à la retrouver !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (7 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Misfits - Rp
#1
http://img11.hostingpics.net/pics/386762Misfits.jpg
[inspiré par la série éponyme]

New York - 2014
"Jeunes délinquants !"
"Sales petits voyous !"
"Nouvelle génération de dépravés !"

Tout ça, vous avez l'habitude de l'entendre. Vous êtes de ces jeunes qui ont fait d'assez grosses conneries pour se retrouver dans une merde noire. Heureusement pour vous (si l'on peut dire) vous n'avez pas 21 ans, alors plutôt que d'aller remplir un peu plus les maisons de détention, on vous a refourgué des travaux d'intérêts généraux, petits chanceux. Mais voilà, tout n'est pas forcément déterminé dans la vie, et ce qui devait être quelques mois à récurer des lieux publics va se transformer en quelque chose de beaucoup, beaucoup plus intéressant...

Bon, grosso modo pour le début du rp on va suivre à quelques choses près le synopsis de la série, mais vous serez libres pour la suite. Pour ceux qui ne connaissent pas, le premier jourde travaux d'interêts généraux, nos jeunes délinquants sont pris de court par une tempête, et sont frappés par la foudre. La vie continue, mais ils découvrent au fur à mesure que chacun d'entre eux a hérité d'un pouvoir surnaturel, et qu'en plus de celà ils ne sont pas les seuls.

Je vais pas épiloguer, juste je vais imposer une rêgle : les personnages du style "gros bill" qui démonte tout le monde parce qu'il a le pouvoir ultime, ou gros psychopathe qui s'amuse à écouper les gens en morceau, on va éviter d'entrée. Plus tard, pour les besoins de l'histoire, on pourra revoir ça en fonction de l'intrigue, mais pour le moment s'il vous plait, soyez fair-play :') N'oubliez pas qu'ils viennent de découvrir leur pouvoir, et que pour la plupart ils n'ont aucune idée de comment le gérer.
Pour la présentation vous êtes libres, essayez d'être assez clair sur votre personnage, ses origines sociales, et accessoirement ce qu'il a fait pour se retrouver au TIG. Le RP commencera au premier jour, donc juste avant la tempête.

Kiss, peace.
___________


http://zupimages.net/up/14/18/of36.jpg
Melissandre (Meli) Van Ghalenn

La voilà, la sulfureuse rousse. Une chose est sure, Melissandre n'a pas une vie commune, du haut de ses 17 ans. Fille d'une babacool complètement perchée et d'un voyou notoire, il faut dire qu'elle ne partait pas gagnante. Elle a très vite compris qu'elle avait tout intérêt à se démerder toute seule et que ses deux bon à rien de parents ne l'aideraient pas à se construire un avenir, très clairement. Alors elle s'est débrouillée évidemment. Enfant élevée par la rue, elle n'avait que quatorze ans quand elle s'est mise à recéler des drogues douces. Il fallait dire qu'avec une mère pareil, le milieu de la drogue lui ouvrait grand ses portes. Et ça marchait plutôt bien au début. Elle se faisait un peu d'argent de poche, suffisament pour subsister quand ses parents disparaissaient pendant plusieurs jours. Mais voilà, Meli a été trop gourmande, et ses petits apports mensuels ne lui suffisant plus, elle s'est mise à vendre de la drogue dure, et elle s'y est cassé les dents. Elle a été arrêtée avec beaucoup d'ecstasy sur elle pour que ce ne soit pas qu'une conso personnelle. Et là voilà maintenant, à devoir se taper des travaux d'intérêts généraux et à passer son temps à changer de piaule parce que son ancien fournisseur veut lui faire la peau.

http://zupimages.net/up/14/18/sahr.jpg
Noah Sander

Que vous l'adoriez ou que vous le haïssiez, une chose est sur Noah Sander saura vous faire de l'effet. Fils d'une famille particulièrement aisée, Noah est un garçon charmeur, arrogant, sarcastique et plutôt laxiste. Il avait tout pour lui, de l'argent, une belle gueule, une excellente condition physique, et des dizaines d'opportunités dans de grandes écoles. Il faut dire que malgré les apparences, Noah est un jeune homme très instruit et assez bien cultivé. Mais voilà, Ô jeunesse fougueuse, il s'est mis dans un pétrin pas possible en jouant les vandales dans son quartier de bourgeois avec quelques uns de ses amis. Le problème est que ça a dégénéré, et qu'il a par "inadvertance" foutu le feu à la villa d'un de ses voisins. Ses aimables parents ont alors pris la sage décision de le renier, purement et simplement. Et ses chers amis ont juger acceptable de lui faire porter le chapeau pour leurs actions collective, de façon à, par la même occasion, sauver leur cul bordé de nouilles. Il dort à présent dans un véritable taudis, et se nourrit des innocentes jeunes filles qui lui paye de quoi se nourrir en l'échange de beaux sourires.
 
Répondre
#2
à l'arrache désolé amour et paix sur vos âmes

http://img15.hostingpics.net/pics/877035tumblrm1tgopZ4k81qd54da.gif
http://img15.hostingpics.net/pics/926314tumblrm7qjoezBxY1qe5356o1250.gif
Joshua "Josh" O'Connor
Né dans les quartiers les plus pourris de la banlieue New Yorkaise, ce n'est pas la première fois, que Joshua à affaire aux flics. En vérité, il en est à sa deuxième année aux TIG. Un habitué, donc. De toute manière, ses parents se foutent bien de savoir ce qu'il fait de son temps libre, encore plus depuis qu'il enchaîne les condamnations. Josh n'est juste pas le genre à se contenter des règles qu'on lui impose. Pas le genre, non plus, à s'attacher aux autres, encore moins à sa famille. On pourrait le prendre pour quelqu'un de sociable. A première vue, il peu aussi sembler sympathique, ouvert aux autres. Josh est plutôt le genre de mec qu'on évite d’emmerder. Pas pour son impulsivité, ou quoi que se soit du même genre, simplement parce qu'il sait être insupportable quand il le faut. Vraiment détestable, en somme, puisque le brun ne voit jamais autrement que par lui-même. Alors comme faire chier le monde semble être son passe-temps favoris, les relations stables ne sont pas à compter de son côté. Faut croire qu'il est simplement pas fait pour ça, ou qu'il préfère se foutre de la gueule du monde plutôt que de prendre les choses trop sérieusement.
http://img15.hostingpics.net/pics/746775tumblrlhuk8zLSwD1qhj5c8o1500.gif
http://img15.hostingpics.net/pics/626957tumblrlicbmsIzvq1qgxf7xo1500.gif


oui ce personnage est complètement pété dans sa tête j'assume tout Music

http://img4.hostingpics.net/pics/5934737301.png
Scarlett Beauchamp
"Adorable."
C'est à peu près le mot qui vient à l'esprit de chacun, lorsqu'on pose son regard sur elle. Adorable et inoffensive. Trop naïve, peut-être. "Ses parents doivent être fiers d'elle".Toujours trop fiers, trop attentifs, trop protecteurs, surprotecteurs. Depuis son plus jeune age, Scarlett vit dans les beaux quartiers de New-York. Depuis son plus jeune age, une réputation de"petite fille modèle", "véritable exemple de bonté",la suit partout, de sa maison, sa famille, au lycée. Habituée à être choyée, présentée comme un véritable modèle, on pourrait croire, en déposant un regard sur ce visage de porcelaine, que Scarlett n'est que le fruit des rumeurs qui circulent à son sujet. Ce n'est pas le cas. Scarlett, dans son enfance, a toujours été une fillette curieuse et avide de mystères. Dans leur résidence de vacances, en Californie, ses parents avaient pour habitude de la laisser gambader dans le jardin. "Elle aime la nature", ne cessaient-ils de répéter. "Elle aime s'amuser dehors, rencontrer de nouvelles choses". C'était légitime. Elle aimait ce temps libre. Elle l'aimait plus que tout. Ce fut lorsqu'on découvrit ses occupations, que les choses changèrent. Et Scarlett, l'enfant modèle devint rapidement "étrange", trop "décalée". On disait qu'elle se livrait à des pratiques étranges. Ils ne comprenaient pas. Elle s'amusait. Différemment des autres enfants, certes, mais elle s'amusait. Décapiter des insectes n'avaient absolument rien d'étranges. Elle pouvait s'occuper à sa manière, tant que ça ne portait atteinte à personne. Pendant un temps, on l'envoya chez plusieurs psychologues. Encore aujourd'hui. Avant évidemment, qu'on ne la condamne à une année de travaux d'intérêts généraux. Motif ? Avoir violemment agressé une gamine de son lycée. Une fille qui avait dérapé en lui parlant. Scarlett perdait son sang froid facilement, ce n'était pas non plus de sa faute, si cette gamine refusait d'entendre raison.

Derrière ce visage d'ange, se cache donc une tout autre facette de sa personnalité. Scarlett n'est pas dangereuse, simplement incomprise, et lorsqu'on est issue d'une des familles les plus riches de la ville, ce genre de comportement est rarement accepté. C'est pour cette raison, d'ailleurs, qu'on l'oblige à prendre des médicaments. D'après ses parents, ça permet d'éviter les "crises" de se produire. Scarlett n'y croit pas trop, mais ça ne l'empêche pas de les prendre. Pas pour les rassurer, plutôt parce que les médocs l'empêchent d'avoir à supporter leurs regards pleins de reproches à longueur de journée.

http://img4.hostingpics.net/pics/750473tumblrma3efpAua81rt2432.gif
 
Répondre
#3
Je fais le premier post comme ça c'est fait mais n'hésitez pas à vous inscrire les enfants, c'est juste une intro c:

Il faisait plutôt beau ce matin là. La ville se réveillait à peine, et on commençait déjà à entendre le doux murmure des klaxons et des insultes lancée par la fenêtre des voitures. Le centre de réhabilitation de la délinquance juvénile se trouvait au coeur de la Grosse Pomme, à la frontière entre Queens et Brooklyn. Il avait été placé un peu à l'écart des petits quartiers résidentiels, mais suffisament proche pour que tout travail soit accessible à pied. Le centre se composait de vestiaires, de douches, d'une petite salle de réunion et du bureau de l'éducateur. Rien de plus, rien de moins. Il était mitoyen à une salle des fêtes ou était organisé des rassemblements, des représentations, et caetera. Un petit coin pomé mais pas trop (on était à New York tout de même) parfait pour faire suer sang et eau à des petits voyous.

Melissandre baissa un oeil dépité vers sa combinaison orange. Ce truc était vraiment immonde, en plus d'être tape-à-l'oeil au possible. Elle l'avait largement déboutonnée, histoire que ça ressemble à quelque chose, mais jusque là ce n'était pas très franchement concluant. Elle eut un tic agacé. Elle ne pouvait même pas fumer tant que ce putain d'éducateur était dans le coin. Quelle rengaine. Elle qui carburait habituellement à une dizaine de clopes par jour, il allait falloir qu'elle revoit sa consommation à la baisse, pour les mois à venir. Elle se mordilla nerveusement la lèvre, regardant les jeunes gens qui l'entourait. Ils étaient tous dans la même merde et, à prioris, ils allaient devoir se côtoyer pendant un petit bout de temps, alors bien qu'elle ne soit pas la reine de la sociabilité, elle espérait qu'au moins elle pourrait bien s'entendre avec quelques uns d'entre eux. Elle leva les yeux. Ils étaient tous là (du moins elle le supposait), rangés en ligne, face à l'éducateur qui leur lançait des regards inquisitoires. Elle n'aimait pas ce genre de mec, du genre montagne au crâne rasé avec une tronche patibulaire, dont la face vous faisait regretter d'être né.

Noah ne quittait pas son sourire amusé, depuis qu'il était arrivé. Il fixait un à un ses nouveaux compagnons d'infortunes, ravi de voir qu'il y avait des jolies filles dans le lot. Ca lui permettrait peut-être de trouver une pionce ou il fait bon dormir pour quelques nuits. Il repoussa ses mèches blondes en arrière, écoutant l'éducateur qui commençait à leur faire un speech sur le fait qu'ils étaient des sales délinquants et qu'il avait bien l'intention de les mater. Noah ne savait pas franchement de quel bois ce gars là se chauffait, mais il n'avait absolument pas l'intention de se faire mater par qui que ce soit. Il eut un soupir ennuyé en écoutant le bonhomme agrémenter ses phrases de "je vais vous apprendre la discipline" ou "vous allez en baver". Bon sang, on se serait cru à l'école militaire. Au bout d'un quart d'heure de blah blah ininterrompu, Noah lacha un baillement retentissant, s'étira et planta ses yeux bleus dans le regard bovin de l'éducateur.
- Et sinon, on commence quand ?
 
Répondre
#4
Et si on est tenté de s'inscrire mais qu'on a jamais entendu parler de cette série ? ^.^
"Tout le monde est un génie.
Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre,
il passera sa vie à croire qu'il est stupide."
- Albert Einstein
 
Répondre
#5
http://data2.whicdn.com/images/75486200/large.png

Rosalie
19 ans

Née dans une famille nombreuses de Mormonts, Rosalie à vécu dans l'utopie d'un monde parfait ou Dieu tout puissant aime ses créatures. Elle a très vite appris que la réalité était tout autre, et à aussi rapidement perdu la foi. Dès le collège, Rosalie savait qu'elle allait finir mal. Très mal. Mais elle s'en foutait. Alcool, drogue, tout allait parfaitement bien pour elle - Dieu était là après tout - jusqu'à ce que la demoiselle se rende compte, ayant invité une amie dans sa sainte maison, que non contente d'être attirée par ces messieurs la demoiselle se rendit compte qu'elle était également attirée par ses consoeurs. Alors, ce soir-là, tout à dérapé. Rosalie n'a pas compris ce qu'elle faisait de mal. Elle n'a pas non plus compris pourquoi elle se retrouvait seule, à la rue. Pas compris non plus pourquoi elle devait cesser d'aller en cours. Mais en revanche, ce que Rosalie comprit tout de suite, c'est que sa vie ne serait plus jamais la même.



http://4.bp.blogspot.com/-pY7jZ116M7U/UpOJT3JHtXI/AAAAAAABq5U/GhUyQpx-CGc/s1600/Chase-Mattson-by-Photographer-JM-Dayao-06.jpg
Adam
18 ans
Adam avait une vie terriblement banale. Des parents aimants, gentils, une petite amie un peu idiote mais pas embêtante, une soeur certes ennuyeuse mais gentille toutefois. Alors qui aurait pu prédire que ce gentil garçon, capitaine d'une équipe de basket déciderais un jour de commettre un meurtre sanglant ? Qui aurait pensé que le garçon parfait irait sauvagement poignarder sa petite amie ? Personne n'aurait sû le dire. Néanmoins, aujourd'hui, Adam n'a plus rien d'un gentil garçon

j'suis nulle pour les présentations
 
Répondre
#6
(07-05-2014, 2:19)Confetty a écrit :  Et si on est tenté de s'inscrire mais qu'on a jamais entendu parler de cette série ? ^.^

Hs : Aucun problème Smile
Le trailer
Le synopsis
 
Répondre
#7
Well, then.

http://24.media.tumblr.com/tumblr_m5lcnloUc01rx3cqho1_500.gif

Emily Gray.
Raison de sa présence aux TIG : vol de vêtements de luxe et violente aggression de la vendeuse.
L'allumeuse. La fille sûre d'elle, comme ils disent.
C'est un peu plus pathétique que ça, en réalité.

http://img4.hostingpics.net/pics/360553687909phoebetonkinloganjewellery09560x560.jpg

Née de parents aléatoirement présents, élevée par sa tante -et surtout par les coups qu'elle lui portait-, Emily s'enferma dans le mutisme jusqu'à l'âge de sept ans, privée de l'innocence d'une enfance brisée. On l'envoya en internat dès ses dix ans, et elle ne revit que rarement sa famille. Cependant, cette famille avait laissé en elle des traces indélébiles, et les plaintes de ses camarades de classe allaient croissantes. Elle ne sourit jamais, elle ne veut pas jouer avec nous, elle nous tape quand on la touche.
Incapable de s'attacher à quiconque, Emily se réfugia dans toutes les activités où elle n'avait besoin que d'elle-même. Froide et solitaire, voilà comment on la décrivait. On oubliait souvent qu'elle voulait seulement comprendre comment les autres faisaient pour être normaux. Pour être heureux sans raison apparente.
Du haut de ses 18 ans, c'est la même petite fille, perdue dans ce monde qui lui semble étranger, qui se cache en elle. Mais elle a appris avec le temps que les autres ne s'attarderaient pas à la comprendre. Alors elle s'est construit un personnage, totalement superficiel, d'une jeune femme volage, désinvolte, insolente. Histoire de tromper le monde.
Ou peut-être se tromper elle-même.


http://reduction-image.com/gif-anime/temp/644130001399460596.gif
"Tout le monde est un génie.
Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre,
il passera sa vie à croire qu'il est stupide."
- Albert Einstein
 
Répondre
#8
http://img15.hostingpics.net/pics/606268careyaneducation5.jpg

Callie Davis

Née dans un village au fin fond de l'Ohio, la jeune Callie débarque à New York pour ses études. Grande ville pour une fille trop petite.
Enfant unique surprotégée et chérie par ses parents, elle découvre alors l'agitation de la métropole. Pour tromper la solitude de son studio, Callie se met alors à fréquenter les mauvaises personnes, des jeunes de la fac du genre petits délinquants. Des étudiants sûr d'eux, populaires, persuadés que leur jeunesse suffit à défier le monde. Influençable et désespérée d'avoir des amis, elle se laisse entraîner dans leurs plans foireux; vol de voiture, tags, vol à l'arrachée... Jusqu'au jour où Callie et trois autres de ses "amis" cambriolent une villa de luxe. L'alarme se déclenche. Ils ont tous le temps de s'enfuir, sauf elle. Bonne victime, elle refuse de dénoncer ses complices, et se retrouve au TIG.
Callie est une fille gentille, et dans "gentille", entendez carrément naïve. Elle n'avait pas de mal à s'intégrer dans la campagne d'où elle venait, mais New York la panique, et la rend très mal à l'aise avec les contacts sociaux.

http://img11.hostingpics.net/pics/872769careyaneducation3.gif

on manque pas un peu de mecs ? Je peux en faire un aussi si vous voulez.
Watching your vicious bastard die gave me more relief than a thousand lying whores.
 
Répondre
#9
coucou j'ai transformé mon garçon en fille parce que j'arrive mieux à les jouer et j'ai refait mon personnage
http://img4.hostingpics.net/pics/533739883.jpg
Olivia Wilkerson
18 ans.


Choyée par ses parents, aimée de tout le monde, Olivia a eu une enfance plus que parfaite. Elle réussissait à l'école, tout allait pour le mieux. Mais, avec ses amies elles s'amusaient à se moquer de leurs camarades. Parce qu'ils étaient selon elles moches, bêtes. Pour leurs couleurs de cheveux, leur façon de s'habiller. Pour elles, c'était un jeu, c'était pour rire. Et de toute façon, ces enfants ne se plaignaient pas. Ce fut vers la fin de sa scolarité, qu'un élève fut retrouvé mort en bas de l'immeuble où il habitait. Il s'était suicidé. On s'était rapidement rendu compte que c'était Olivia et ses amies qui l'avaient poussé au suicide pour une quelconque raison.
Finalement en tout elle auraient "tué" deux personnes. Ses amies se calmèrent au bout du deuxième avertissement mais Olivia non. Et comme le dit le dicton, "Jamais deux sans trois", ce fut un matin glacial qu'on retrouva le corps d'une autre personne, qui s'était suicidée à cause d'elle. Finalement, on lui refila des travaux d'intérêts généraux.
http://37.media.tumblr.com/8abdfd6ba922d23099832a3f9f42a7b0/tumblr_mz9z529s5S1rnetbxo1_500.gif
avatar de xuu la tortue 
 
Répondre
#10
http://img11.hostingpics.net/pics/805396b561335f6c9dc3d8f09d4bd445b78d66.jpg

Selma Kapoor

Selma n’était pas destinée à finir aux TIG. Née dans une famille de médecins, elle était destinée, à son tour, à entrer dans le milieu médical. Mais sa première année de médecine fut un échec monumental. Pas seulement à cause des nombreuses fêtes et autres sortes de débauches possibles, mais aussi parce qu’elle ne voulait pas faire ça. Sérieusement, passer le restant de ses jours à essayer de maintenir en vie des vieux qui allaient crever de toute façon et des cancéreux, non merci. Alors, ses parents décidèrent d’organiser un mariage forcé. Ils firent passer tout ça pour un simple séjour touristique en Inde, ne voulant lui révéler la surprise qu’à leur arrivée.
Selma découvrit la supercherie une fois à l’aéroport, et fit tout son possible pour ne pas monter dans l’avion. Ainsi, désespérée, ne voulant pas passer toute sa vie à genoux devant un bon petit indien tout maigrelet mais très riche, elle alla jusqu’à frapper un agent de la sécurité une fois aux contrôles des bagages. Pour avoir crié dans un aéroport qu’elle cachait une bombe dans son vagin, pour avoir frappé un agent en public, pour avoir détruit plusieurs installations et enfin, pour avoir insulté quelques passants, elle eut droit aux TIG.
Elle coupa les ponts avec ses parents, et vit désormais dans un appartement 1 pièce. Triste sort pour une fille comme elle. Pourtant, elle est très sociable. Trop sociable. Même si ça part d’une bonne intention, elle finit par mettre tout le monde sur les nerfs. Mais la plupart du temps, c’est intentionnel.


https://24.media.tumblr.com/52aaff28d486022991338587e951b1b3/tumblr_n4fhioviJB1s61asco1_250.gif https://31.media.tumblr.com/abc0b264f994b77b457bb8c0c189ae81/tumblr_n4fhioviJB1s61asco4_250.gif
https://38.media.tumblr.com/251a003d524428d3deade94cbdff5602/tumblr_n4c9psY7NK1qhtowuo1_250.gif
Is that a mirror in your pocket? 
Cause damn I can see myself in those pants.
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)