Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours Création: Imagine une création qui contient ton personnage préféré !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Gilets Jaunes
#1
Yo.

Sur ce topic, on parle des Gilets Jaunes, de ce que vous en pensez, de votre opinion sur tout ce bordel, VOIRE, de si vous avez été concerné par l'évènement. Histoire d'avoir un bon topic politique avec de bonnes engueulades, comme au bon vieux temps.

Et histoire que ce topic décolle, voilà une liste de questions à laquelle vous pouvez répondre. Ce n'est évidemment pas une obligation, c'est juste des questions pour vous aiguiller. Si vous voulez y répondre, vous n'êtes même pas obligé de répondre à tout. L'idée étant juste de vous donner la parole et de confronter vos opinions.

-> Comprenez-vous la colère des Gilets Jaunes ? Pourquoi ?
-> Êtes-vous d'accord avec leurs revendications ? Pourquoi ?
-> Êtes-vous d'accord avec la FAÇON dont les GJ manifestent leur colère ?
-> Voudriez-vous que ça continue, ou est-il temps que ça s'arrête ?
-> Que pensez-vous du gouvernement actuel ?
-> Que pensez-vous des AUTRES politiciens ? (Mélenchon, Le Pen, Dupont-Aignan, etc.)
-> Y a-t'il une personne que vous désigneriez comme particulièrement responsable de tout ce bordel ? (Macron, les GJ incapables de se tenir, les policiers, les médias...?)
-> Avez-vous, vous-même, pris part ou été concernés par ce moment dans la vraie vie ?
-> Que pensez-vous des forces de l'ordre ? Font-elles bien leur travail, dans un contexte aussi particulier ?
-> Qu'est-ce qui vous inquiète / énerve dans ce mouvement ? Qu'est-ce qui vous rassure / fait plaisir ?

Pour ma part, je comprends en partie la colère des Gilets Jaunes. 

L'État mène un train de vie INUTILEMENT coûteux, ferme les yeux sur les 50 à 100 milliards d'€ que lui coutent l'évasion fiscale, VOIRE pique lui-même dans la caisse (coucou Balkany & Juppé), pour ensuite venir dire à la classe moyenne de se serrer la ceinture. Alors je comprends que ça finisse par agacer, surtout dans un pays où on ne sait pas si on écoute vraiment le peuple (cf cette vidéo) et où il est avéré que les ultra-riches se mettent bien. Entre certains puissants qui contournent leurs obligations, et les pauvres qu'on nous dit d'aider, le français moyen a l'impression de payer pour les autres.

NÉANMOINS, il y a, parmi les Gilets Jaunes, des gens qui vivent INUTILEMENT au-dessus de leurs moyens (coucou les GJ qui ont acheté le dernier Iphone), qui croient qu'on peut avoir des impôts ridiculement faibles ET des aides sociales ridiculement hautes à la fois, qui croient que le monde fonctionne comme durant les Trente Glorieuses et qu'on peut se permettre de gaspiller des ressources...bref, il y a beaucoup de manifestants, un poil malhonnêtes, qui voudraient avoir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la beurette. 

Et au milieu de tout ça, il y a les complotistes, les anarchistes, les révolutionnaires ou juste les fouteurs de merde qui en profitent pour faire leur auto-promo, et qui pourrissent le débat avec leurs idées impertinentes. 

Donc j'ai un avis mitigé. Je comprends qu'il faille manifester, je soutiens ce mouvement, mais je me méfie un peu des intentions de ceux qui s'impliquent là-dedans, politiciens comme Gilets Jaunes. 

A vous.
Comme ça, dans 10 ans, quand Christopher Nolan dira que j'ai été sa principale source d'inspiration, tu pourras affirmer fièrement "j'y étais".
 
Répondre
#2
Déjà, moi j'habite pas a Paris. J'habite dans une petite ville (pas si petite que ça finalement) donc normalement, je ne risque rien. Le jour d'avant le commencement de la manifestation, j'étais plantée 40/50 minutes (ou même 1heure!) dans les bouchons. J'étais juste a côté de chez moi en plus! Tu tourne à gauche, puis tout droit puis à droite, pis tu te gares et c bon!

Bref, moi qui croyais que ça durerais un jour, ça a durée au moins un mois! Après avoir vu tout le bazar a la TV, je pense, (à par si y a un miracle qui se produis) que c'est pas prêt de s'arrêter demain!

C'est vraiment nimp ce truc, ils brûlent des voitures, ils cassent tout quoi!

Je m'inquiète pour mon cousin de 14 ans et pour ma tante qui habitent Paris!

J'espère de tout cœur que ça s'arrêtera au moins la semaine prochaine!

https://thumbs.gfycat.com/SpryMilkyFruitbat-size_restricted.gif

Im a banana, im a banana, im a banana LOOK AT ME MOVE! (yaya)


2017-2019
 
Répondre
#3
Je ne savais pas trop par où commencer, je trouve tes questions assez bien découpées donc j'y réponds puis ensuite je réponds aux messages au-dessus de moi (c'est un débat intéressant, et je trouve qu'il est plus facile de l'avoir à l'écrit qu'à l'oral ^^). Attention, pavé en perspective.

-> Comprenez-vous la colère des Gilets Jaunes ? Pourquoi ? Êtes-vous d'accord avec leurs revendications ? Pourquoi ?
Je préfère mettre ces deux questions ensemble, parce que mon avis a assez évolué au fil du mouvement. Initialement, j'avais lu rapidement que la manifestation était contre la hausse des prix du carburant (j'avoue ne pas avoir trop suivi au début). Ensuite, j'ai vu que ça se reconduisait petit à petit, et que les revendications commençaient à changer.  Le "problème" dans ce mouvement, c'est qu'il y a autant de revendications que de gilets jaunes. Si j'ai bien suivi, la revendication principale est de pouvoir vivre dignement de son travail, et là-dessus je suis entièrement d'accord.

Le mouvement a pris un tournant comme étant un ras-le-bol général, dont les racines sont bien plus profondes que l'élection de Macron, mais qui a été catalysé par les dernières mesures prises (je pense que ça aurait fini par sortir tôt ou tard, et que la politique actuelle, avec l'impression de favoriser les riches et d'en demander toujours plus aux classes moins aisées, a juste accéléré la procédure). Ce ras-le-bol général, je n'en avais pas trop conscience (coucou les 2 ans de prépa qui m'ont un peu coupée de tout), et donc je commence à me pencher plus sur la question seulement maintenant, donc je n'ai pas encore trop d'avis à donner dessus (bien qu'il y a des éléments sur lesquels je vais revenir plus bas).

Toutefois, j'ai également lu des articles où les revendications étaient "moins de chômage, une hausse du SMIC et moins d'impôts". Là-dessus, j'ai envie de dire qu'on veut tous ça dans l'idéal (quel gouvernement souhaiterait une hausse du chômage ?). Néanmoins, c'est facile de le souhaiter, encore faut-il proposer des solutions pour y parvenir, et je ne pense pas qu'en manifestant contre chaque mesure prise par le gouvernement, on peut s'en sortir.

De la même façon, j'ai lu pas mal de portraits de manifestants qui se ressemblaient : couple jeune (< 30 ans) avec 4 enfants à charge et du mal pour finir les fins de mois, malgré les différentes aides du gouvernement. Dans ces cas-là, je ne suis pas d'accord avec les revendications, parce que l'impression qui s'est dégagée de ces articles, c'est que ces couples ont fait un choix de vie sans en assumer la responsabilité (je ne dis pas qu'il faut être riche pour avoir des enfants, mais en avoir beaucoup en étant jeune et sans situation financière stable, c'est presque inconscient). J'ai aussi lu un article où un jeune de 19 ans se disait fier d'être allé à Paris avec la voiture d'un ami (sans permis) pour tout casser. Je me doute que ce n'est pas le cas de tous les gilets jaunes, mais dans la majorité des articles que j'ai lus, j'avais du mal à comprendre leur colère.

=> Pour résumer, je suis 100% pour pouvoir vivre dignement de son travail, mais les portraits que j'ai vus ne me permettent pas de comprendre la colère des gilets jaunes.

-> Êtes-vous d'accord avec la FAÇON dont les GJ manifestent leur colère ?
Là je pense qu'il faut différencier les deux modes d'actions : ceux qui manifestent plutôt pacifiquement et ceux de manière plus active. Rien ne justifie la violence, et je condamne fermement ceux qui ont cassé des commerces, détruit du mobilier urbain ou lancé des pavés (voire de l'acide) sur les forces de l'ordre. Peu importe la revendication, ça ne justifie nullement ces violences.

Pour les gilets jaunes plus modérés, on a là aussi plusieurs cas. Bloquer des ronds-points et des péages pour un temps limité afin de dialoguer avec les autres citoyens partait d'une bonne idée, mais il y a eu des cas où on perdait tout discernement (on m'a parlé, pas loin d'où je suis, d'un couple qui a attendu une heure aux pompes funèbres parce que le véhicule conduisant le corps de leur enfant de 14 ans était bloqué par des gilets jaunes...). Par ailleurs, je ne suis également pas d'accord avec ceux qui forçaient les gens à crier "Macron démission" pour les laisser passer, parce que cela revient à imposer aux autres ses opinions.

=> En bref, je condamne la violence, mais je trouve intéressant de s'installer dans des endroits visibles pour dialoguer avec les autres citoyens. Il ne faut toutefois pas confondre dialogue et le fait d'imposer son avis aux autres.

-> Voudriez-vous que ça continue, ou est-il temps que ça s'arrête ?
Je rebondis ici sur quelque chose que j'ai à peine évoquer à la question précédente : faire ça pour un temps limité peut être utile, mais ça ne doit pas durer, et j'ai deux principales raisons là-dessus :
  • La plus importante pour moi : les raisons économiques. Les commerces souffrent énormément du mouvement, et je trouve ça presque criminel de les bloquer à cette période de l'année : alors qu'ils devraient parfois doubler leur chiffre d'affaire à l'approche des fêtes, certains perdent 20% à 40% de leur chiffre d'affaire, sans compter les éventuelles réparations pour certains. Le tourisme est également en net déclin (j'avais trouvé un article qui en parlait, si je le retrouve je le mettrai). Certes, ce ne sont pas tous les gilets jaunes qui sont responsables de ce problème, mais pour un mouvement qui revendique la possibilité de vivre dignement de son travail, empêcher les autres de travailler est assez paradoxal.
  • La deuxième est que le gouvernement a fini par répondre aux revendications, en instaurant des mesures immédiates (hausse du SMIC, heures supplémentaires défiscalisées, arrêt de la hausse des carburants pour 2019, incitation à des primes de fin d'année) et en proposant un dialogue. Le mouvement a été entendu, et pour continuer à avancer il faut donc permettre à l'ordre de revenir et participer activement au dialogue.
=> Je suis donc pour qu'il s'arrête.


-> Que pensez-vous du gouvernement actuel ?
Je pense qu'il y a un souci au niveau de la communication que le gouvernement fait, notamment la façon dont il diffuse ses réformes. Pour que des réformes dites "sensibles" passent, il faut un accompagnement, la façon dont le message est dit est très importante (les apparences comptent beaucoup en politique). Un exemple tout simple : la suppression de l'ISF. Dit comme ça, forcément, on a l'impression que le gouvernement agit pour les plus riches en leur enlevant purement et simplement une taxe. Or (et je ne l'ai appris que récemment), l'ISF n'a pas été totalement supprimé, mais remplacé par un impôt sur les biens immobiliers. Il y a une sacrée différence au niveau de l'impact dans les esprits entre dire "Suppression de l'ISF" et "Remplacement de l'ISF par l'IFI", alors que concrètement qu'on dise l'un ou l'autre les textes sont les mêmes. Je crois qu'il y avait des mesures prises en parallèle de la hausse des taxes sur le carburant pour justement accompagner, mais ça a mal été communiqué.

Ensuite, ce n'est pas vraiment propre au gouvernement actuel, mais je pense que certains points en politique devraient être changés. J'avais lu une proposition de jenesaisplusqui de payer les députés et hommes politiques au salaire médian des Français. Je n'ai pas particulièrement réfléchi à la question de la somme, mais étant donné que c'est le gouvernement qui peut, in fine, décider des salaires des citoyens (en généralisant beaucoup, dans le sens où la politique du gouvernement influe sur les salaires puisque les taxes mises sur les entreprises etc. ont un impact sur le salaire), et bien ça devrait être les citoyens qui décident, ou tout du moins qui ont un contrôle sur les salaires des politiciens (ce qui aurait un double bénéfice : grosses économies d'un point de vue budgétaire, et en même temps les politiciens seraient plus sensibilisés à la situation des classes modestes). Typiquement, il y a des avantages qui ne devraient pas avoir lieu d'être, comme la retraite à vie de certains hommes politiques.

Enfin, vu qu'il n'y a que la violence qui semble pouvoir faire changer les choses (j'y reviendrai plus bas), il faudrait instaurer un système où, si une demande rassemble un nombre conséquent de citoyens, elle soit écoutée et examinée, afin d'éviter des manifestations comme celle des gilets jaunes où ça dégénère de la sorte (je crois que ça a également été une proposition d'un des candidats à la présidentielle).

-> Que pensez-vous des AUTRES politiciens ? (Mélenchon, Le Pen, Dupont-Aignan, etc.)
Ce qui est assez malheureux, c'est qu'ils essayent (surtout Mélenchon et Le Pen) de "profiter" de la situation pour demander des élections anticipées. Il me semble avoir lu que quasiment tous les partis avaient voté pour la loi sur la hausse des prix du carburants, et pourtant beaucoup ont été rapides à la critique dès que le mouvement a pris de l'ampleur. J'ai l'impression que tous ne sont concernés que par leur intérêt personnel, et aucun par l'intérêt de la France.

-> Y a-t'il une personne que vous désigneriez comme particulièrement responsable de tout ce bordel ? (Macron, les GJ incapables de se tenir, les policiers, les médias...?)
Il n'y a pas un seul bouc émissaire, tout le monde a sa part. Comme je le disais plus haut, c'est un ras-le-bol général, cumul de plusieurs décennies, donc on ne peut pas dire que le gouvernement actuel soit particulièrement responsable (même s'ils ont certainement été la goutte d'eau qui a fait débordé le vase). Ensuite, les GJ, ou pseudo-GJ qui sont en réalité des casseurs sont impardonnables pour moi. Les policiers et gendarmes font de leur mieux avec la situation actuelle (il faut savoir que ce ne sont pas eux qui décident de lâcher du gaz lacrymogène ou des grenades assourdissantes, l'ordre vient en général du préfet / sous-préfet / maire, une autorité habilitée qui n'est pas un gendarme ou policier), et je leur glisse ici un petit message de félicitations, parce que ce n'est pas facile (surtout que certains ont peut-être des convictions proches de celles des GJ mais qu'ils n'ont pas à exprimer au travail) et qu'on leur crache déjà assez souvent sur le dos. Quant aux médias, j'avoue ne pas trop y avoir réfléchi.

-> Avez-vous, vous-même, pris part ou été concernés par ce moment dans la vraie vie ?
Je n'ai pas voulu prendre part au mouvement, mais il m'a un peu bloquée : il y a 3 semaines j'ai senti la lacrymo alors que je quittais Paris, et la semaine dernière je voulais voir une amie puis aller à la marche pour le climat à Paris et j'ai dû annuler les deux.

-> Que pensez-vous des forces de l'ordre ? Font-elles bien leur travail, dans un contexte aussi particulier ?
Oui, parce que comme je le disais plus haut, les décisions de jeter de la lacrymo ou des grenades ne sont pas de leur ressort, elles se contentent d'appliquer le dispositif décidé plus haut. Il y a des blessés au sein des forces de l'ordre, et globalement peu de dérapage dans ce que j'ai pu voir. De plus, elles sont parfois face à des gens qui ont la volonté de blesser et tuer, et elles ne sont pas préparées à ça (n'oublions pas que ce sont des citoyens face à d'autres citoyens).

-> Qu'est-ce qui vous inquiète / énerve dans ce mouvement ? Qu'est-ce qui vous rassure / fait plaisir ?
Plusieurs choses... Dans ce qui m'inquiète :
  • Le message que renvoie le gouvernement. Au début du mouvement, quand c'était encore sous contrôle et pacifique, le gouvernement est resté de marbre, mais dès qu'il y a eu de la casse, il y a eu des réponses. Le message que ça renvoie, c'est "cassez pour faire changer les choses". Je ne suis pas une experte en décision politique, mais je pense qu'il y avait deux conduites à tenir : soit, en voyant dès le départ l'ampleur du phénomène, il fallait discuter pour voir ce qu'il fallait faire, soit garder la même ligne jusqu'à la fin et ne pas changer à cause des casseurs.
  • Les manifestations d'un nouveau genre, où les gens sont prêts à détruire des biens et blesser voire tuer les forces de l'ordre. Extrêmement inquiétant, on se croirait en guerre civile.
Et ce qui m'énerve : comme je l'avais évoqué plus haut, le fait que certains veulent, pour reprendre Groovix, le beurre, l'argent du beurre et le cul de la beurette. C'est honteux et irresponsable d'avoir des gens comme ça, surtout que ce sont souvent ces gens, qui sont contre les impôts, qui finalement n'en payent pas beaucoup tout en profitant des allocations qu'ils reçoivent parce que d'autres payent leurs impôts.

Aucun point qui me rassure / fait plaisir...


________________________________________________________________________________​_________

Maintenant réponse à vos messages !

(16-12-2018, 1:05)Groovix a écrit :  L'État mène un train de vie INUTILEMENT coûteux, ferme les yeux sur les 50 à 100 milliards d'€ que lui coutent l'évasion fiscale, VOIRE pique lui-même dans la caisse (coucou Balkany & Juppé), pour ensuite venir dire à la classe moyenne de se serrer la ceinture. Alors je comprends que ça finisse par agacer, surtout dans un pays où on ne sait pas si on écoute vraiment le peuple (cf cette vidéo) et où il est avéré que les ultra-riches se mettent bien. Entre certains puissants qui contournent leurs obligations, et les pauvres qu'on nous dit d'aider, le français moyen a l'impression de payer pour les autres.

Je suis tout à fait d'accord sur le train de vie coûteux (le 1er décembre je suis tombée sur cet article...).


(16-12-2018, 1:05)Groovix a écrit :  NÉANMOINS, il y a, parmi les Gilets Jaunes, des gens qui vivent INUTILEMENT au-dessus de leurs moyens (coucou les GJ qui ont acheté le dernier Iphone), qui croient qu'on peut avoir des impôts ridiculement faibles ET des aides sociales ridiculement hautes à la fois, qui croient que le monde fonctionne comme durant les Trente Glorieuses et qu'on peut se permettre de gaspiller des ressources...bref, il y a beaucoup de manifestants, un poil malhonnêtes, qui voudraient avoir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la beurette.

Tout à fait d'accord avec ça aussi x)

(Bon finalement je n'ai pas grand chose à répondre à ton message)

(16-12-2018, 14:14)Fufi a écrit :  Déjà, moi j'habite pas a Paris. J'habite dans une petite ville (pas si petite que ça finalement) donc normalement, je ne risque rien. Le jour d'avant le commencement de la manifestation, j'étais plantée 40/50 minutes (ou même 1heure!) dans les bouchons. J'étais juste a côté de chez moi en plus! Tu tourne à gauche, puis tout droit puis à droite, pis tu te gares et c bon!

Ce que les médias ont un peu oublié, c'est que même s'il n'y a pas eu trop de violence en "province", il y a quand même des manifestants aux 4 coins de la France, donc c'est "normal" que tu aies ressenti la manifestations dans les bouchons.

Pour répondre à tes autres messages, hier il y a quand même eu beaucoup moins de mobilisation, donc ça devrait bientôt s'arrêter je pense Smile
https://i.imgur.com/J28CbjI.png
https://i.imgur.com/4ROz6zA.png
Poppy et
Froggy Frog
veillent sur
vous


50
Armeo Catalena

 
Répondre
#4
(16-12-2018, 16:42)Catalena a écrit :  
(16-12-2018, 14:14)Fufi a écrit :  Déjà, moi j'habite pas a Paris. J'habite dans une petite ville (pas si petite que ça finalement) donc normalement, je ne risque rien. Le jour d'avant le commencement de la manifestation, j'étais plantée 40/50 minutes (ou même 1heure!) dans les bouchons. J'étais juste a côté de chez moi en plus! Tu tourne à gauche, puis tout droit puis à droite, pis tu te gares et c bon!



Pour répondre à tes autres messages, hier il y a quand même eu beaucoup moins de mobilisation, donc ça devrait bientôt s'arrêter je pense Smile

Il serai temps... 

https://thumbs.gfycat.com/SpryMilkyFruitbat-size_restricted.gif

Im a banana, im a banana, im a banana LOOK AT ME MOVE! (yaya)


2017-2019
 
Répondre
#5
Merci à Catalena pour ta réponse pour le moins complète. On tombe plus ou moins d'accord sur ce sujet, t'as même l'air mieux renseignée sur les différents projets de loi que moi Big Grin 

Tenez, histoire d'attiser un peu la discussion : que pensez-vous des GJ qui "forcent" ? Qui veulent continuer à créer des rassemblements ?

Personnellement, je pense que ce n'est pas nécessaire et que ça fait plus de mal à d'autres citoyens qu'à l'État lui-même. Limite, ça devient un délire de vieux loubard anarchiste qui s'imagine renverser Macron à lui tout seul, alors que le gros de l'action a eu lieu il y a deux semaines et qu'il reste plus que des mecs qui ont pas envie de retourner bosser.
Comme ça, dans 10 ans, quand Christopher Nolan dira que j'ai été sa principale source d'inspiration, tu pourras affirmer fièrement "j'y étais".
 
Répondre
#6
J'avoue que personnellement je suis partagée, car dans l'idée même, dans le fond je les soutiens mais à 10000%. Mais alors dans la forme j'ai eu envie d'en tuer certains par moment. J'habite à Saint-Etienne la semaine pour mes études et un jour je devais prendre le train pour rejoindre mon copain à Grenoble (ça fait 2h30 de train) et alors c'était la pire journée au niveau des transports en commun. Pour aller de ma fac à la gare je dois prendre le tram, ils ont brûlé des rails en brûlant des poubelles en les jetant dessus, dieu merci un pote a pu m'emmener en voiture. Ensuite pas de problèmes de train nickel. A Grenoble la situation était la même, plus de trams mais certains bus circulaient. On a prévu de prendre un bus pour aller au restau seulement on a appris après avoir attendu dix minutes que plus aucun bus ne circulait pour ce jour là (il était 20h passé à peine). Breeeef on a finit par s'en sortir en arrivant 45 min en retard au resto mdrr. Ca nous a fait faire du sport j'avais les mollets durs comme du béton.
Donc voilà dans le fond je trouve ça bien qu'ils continuent car je revendique leurs idées à fond, mais dans la forme c'est la merde je suis désolée mais ils font plus chier le peuple que le gouvernement. A quel moment ça va leur faire qlq chose que des rails de trams soient brûlés? A quel moment ça va leur faire qlq chose des gens qui empêchent la circulation?
 
Répondre
#7
(17-12-2018, 1:07)Groovix a écrit :  Merci à Catalena pour ta réponse pour le moins complète. On tombe plus ou moins d'accord sur ce sujet, t'as même l'air mieux renseignée sur les différents projets de loi que moi Big Grin 

Tenez, histoire d'attiser un peu la discussion : que pensez-vous des GJ qui "forcent" ? Qui veulent continuer à créer des rassemblements ?

Personnellement, je pense que ce n'est pas nécessaire et que ça fait plus de mal à d'autres citoyens qu'à l'État lui-même. Limite, ça devient un délire de vieux loubard anarchiste qui s'imagine renverser Macron à lui tout seul, alors que le gros de l'action a eu lieu il y a deux semaines et qu'il reste plus que des mecs qui ont pas envie de retourner bosser.

De rien, j'ai apprécié y réfléchir un peu plus et structurer ma pensée Big Grin

Et je trouve que ceux qui "forcent" exagèrent, les gens (surtout les commerces, plus que les citoyens "lambdas" si je puis dire, c'est vraiment pour eux que j'ai mal parce qu'ils ne peuvent rien faire, les fêtes doivent avoir un goût amer pour eux) en ont assez payé les frais, il est temps que la vie reprenne un peu son cours.


(17-12-2018, 19:03)lio85 a écrit :  J'avoue que personnellement je suis partagée, car dans l'idée même, dans le fond je les soutiens mais à 10000%. Mais alors dans la forme j'ai eu envie d'en tuer certains par moment. J'habite à Saint-Etienne la semaine pour mes études et un jour je devais prendre le train pour rejoindre mon copain à Grenoble (ça fait 2h30 de train) et alors c'était la pire journée au niveau des transports en commun. Pour aller de ma fac à la gare je dois prendre le tram, ils ont brûlé des rails en brûlant des poubelles en les jetant dessus, dieu merci un pote a pu m'emmener en voiture. Ensuite pas de problèmes de train nickel. A Grenoble la situation était la même, plus de trams mais certains bus circulaient. On a prévu de prendre un bus pour aller au restau seulement on a appris après avoir attendu dix minutes que plus aucun bus ne circulait pour ce jour là (il était 20h passé à peine).  Breeeef on a finit par s'en sortir en arrivant 45 min en retard au resto mdrr. Ca nous a fait faire du sport j'avais les mollets durs comme du béton.
Donc voilà dans le fond je trouve ça bien qu'ils continuent car je revendique leurs idées à fond, mais dans la forme c'est la merde je suis désolée mais ils font plus chier le peuple que le gouvernement.  A quel moment ça va leur faire qlq chose que des rails de trams soient brûlés? A quel moment ça va leur faire qlq chose des gens qui empêchent la circulation?

Quand tu dis "dans l'idée même, dans le fond je les soutiens mais à 10000%", c'est quelle idée précisément que tu soutiens ? (Histoire de voir différentes visions de comment le mouvement de fond est perçu ^^)

Et ça a dû être tellement galère eek Mais oui, brûler les rails de trams, ou tout autre chose, je n'arrive pas à comprendre, parce que non seulement ça n'apporte rien au mouvement, mais (je vais passer pour la grosse matérialiste là x) ), ce sont finalement nos impôts qui vont servir à réparer tout ça, au lieu de servir à des allocations, de l'investissement dans l'éducation ou les hôpitaux, l'entretien des routes ou n'importe quel autre truc utile. Et ça m'énerve de voir cet argent jeté par la fenêtre.
https://i.imgur.com/J28CbjI.png
https://i.imgur.com/4ROz6zA.png
Poppy et
Froggy Frog
veillent sur
vous


50
Armeo Catalena

 
Répondre
#8
(17-12-2018, 22:09)Catalena a écrit :  
(17-12-2018, 1:07)Groovix a écrit :  Merci à Catalena pour ta réponse pour le moins complète. On tombe plus ou moins d'accord sur ce sujet, t'as même l'air mieux renseignée sur les différents projets de loi que moi Big Grin 

Tenez, histoire d'attiser un peu la discussion : que pensez-vous des GJ qui "forcent" ? Qui veulent continuer à créer des rassemblements ?

Personnellement, je pense que ce n'est pas nécessaire et que ça fait plus de mal à d'autres citoyens qu'à l'État lui-même. Limite, ça devient un délire de vieux loubard anarchiste qui s'imagine renverser Macron à lui tout seul, alors que le gros de l'action a eu lieu il y a deux semaines et qu'il reste plus que des mecs qui ont pas envie de retourner bosser.

De rien, j'ai apprécié y réfléchir un peu plus et structurer ma pensée Big Grin

Et je trouve que ceux qui "forcent" exagèrent, les gens (surtout les commerces, plus que les citoyens "lambdas" si je puis dire, c'est vraiment pour eux que j'ai mal parce qu'ils ne peuvent rien faire, les fêtes doivent avoir un goût amer pour eux) en ont assez payé les frais, il est temps que la vie reprenne un peu son cours.



(17-12-2018, 19:03)lio85 a écrit :  J'avoue que personnellement je suis partagée, car dans l'idée même, dans le fond je les soutiens mais à 10000%. Mais alors dans la forme j'ai eu envie d'en tuer certains par moment. J'habite à Saint-Etienne la semaine pour mes études et un jour je devais prendre le train pour rejoindre mon copain à Grenoble (ça fait 2h30 de train) et alors c'était la pire journée au niveau des transports en commun. Pour aller de ma fac à la gare je dois prendre le tram, ils ont brûlé des rails en brûlant des poubelles en les jetant dessus, dieu merci un pote a pu m'emmener en voiture. Ensuite pas de problèmes de train nickel. A Grenoble la situation était la même, plus de trams mais certains bus circulaient. On a prévu de prendre un bus pour aller au restau seulement on a appris après avoir attendu dix minutes que plus aucun bus ne circulait pour ce jour là (il était 20h passé à peine).  Breeeef on a finit par s'en sortir en arrivant 45 min en retard au resto mdrr. Ca nous a fait faire du sport j'avais les mollets durs comme du béton.
Donc voilà dans le fond je trouve ça bien qu'ils continuent car je revendique leurs idées à fond, mais dans la forme c'est la merde je suis désolée mais ils font plus chier le peuple que le gouvernement.  A quel moment ça va leur faire qlq chose que des rails de trams soient brûlés? A quel moment ça va leur faire qlq chose des gens qui empêchent la circulation?

Quand tu dis "dans l'idée même, dans le fond je les soutiens mais à 10000%", c'est quelle idée précisément que tu soutiens ? (Histoire de voir différentes visions de comment le mouvement de fond est perçu ^^)

Et ça a dû être tellement galère eek Mais oui, brûler les rails de trams, ou tout autre chose, je n'arrive pas à comprendre, parce que non seulement ça n'apporte rien au mouvement, mais (je vais passer pour la grosse matérialiste là x) ), ce sont finalement nos impôts qui vont servir à réparer tout ça, au lieu de servir à des allocations, de l'investissement dans l'éducation ou les hôpitaux, l'entretien des routes ou n'importe quel autre truc utile. Et ça m'énerve de voir cet argent jeté par la fenêtre.

Ben déjà de base il me semble bien me rappeler que c'était par rapport au prix de l'essence qui augmentait et toutes les autres taxes, l'augmentation du smic etc. Puis moi qui pense pas forcément du bien du gouvernement honnêtement je trouve ça bien de montrer des gens unis contre ce qu'ils nous imposent. Si j'avais le temps et les moyens d'aller manifester pacifiquement (pas brûler des rails of course) j'irais sans hésiter.
 
Répondre
#9
Putain mais ça s'arrête pas en fait.

Je sais même plus ce qu'il espèrent maintenant, ils sont devenus difficiles à prendre au sérieux.
Comme ça, dans 10 ans, quand Christopher Nolan dira que j'ai été sa principale source d'inspiration, tu pourras affirmer fièrement "j'y étais".
 
Répondre
#10
On sait même plus ça sert à quoi!

https://thumbs.gfycat.com/SpryMilkyFruitbat-size_restricted.gif

Im a banana, im a banana, im a banana LOOK AT ME MOVE! (yaya)


2017-2019
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)