Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours Ecriture: Révèle tes talents de dramaturge jusqu'au 10 mars !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le cinéma d'animation
#31
Tiens, re-bonjour. Ce très chouette film d'animation français de Jeremy Clapin nommé "J'ai perdu mon corps" est sorti.

[Image: 5049713.jpg]

Avant toute chose, voici un phrase d'agacement : bordel l'animation qui vise moins les enfants est toujours accompagné du sempiternel "mé c 1 désin animé pr ADULTE", démontrant le retard de 80 ans des imbéciles qui croient nécessaire de prononcer ou d'entendre ces mots, comme si l'animation dite "adulte" (sous-entendu "intelligente" et "intéressant") était une chose exceptionnelle et unique, comme si aimer l'animation était la conséquence d'un plaisir coupable qui décrédibiliserait son amateur, considéré comme une espèce de gosse de 5 ans par les abrutis qui vont voir au ciné soit des films d'auteurs nombrilistes qu'ils auront de toute façon oublié d'ici deux mois soit de bêtes divertissements sans buts ou ambition.
Le truc fut relégué dans le multiplexe où je suis allé voir à une salle à moitié moins de place que les habituelles, et condamné à une distribution limité. Sinon, J'ai perdu mon corps, ben c'était vachement bien.

Parce que l'histoire est simple mais très bien écrite, elle alterne entre celle d'une main coupée de son propriétaire tentant de retrouver celui-ci, et par flashback dudit propriétaire, jeune type orphelin qui, comme tout jeune type de son âge, tente de se trouver une voie et aussi une petite-amie malgré ces saloperies de mouches. C'est beau, par tous les pores, y'a jamais de fausse notes, et même si l'histoire a une structure assez classique, elle est servie sur un plateau d'argent. La réalisation ne manque jamais d'idées de mise en scène à empiler, utilisant parfaitement son médium.

Voilà, et j'avais plus à en dire sur l'état du point de vue méprisant qu'on les gens sur l'animation que sur le film lui-même. Je ne suis pas un critique, moi.

Bon au moins je peux ajouter "Happy Hand" à ma liste de bouquins.
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)