Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Sauvegarde des cartoon de Lak : ...


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (3 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vos textes ici
#31
J'ai lu à peu près beaucoup de texte et je les trouvent juste superbe, j'en suis même jalouse de votre talent :o.
moi aussi j'aimerais écrire des textes, des poèmes et mêmes des nouvelles ou des romans ... Malheureusement, je suis nul en français, ou je n'aime pas vraiment mon style pourquoi? C'est du genre:
Citation : elle regarda le soleil se coucher avant de regarder le vide. Ce soir elle allait le faire, elle allait sauter dans ce vide et finir par mourir en touchant le sol fais de grosse pierre comme dans l'ancien temps . Elle monte sur le rebord, regarda le vide avant de fermer les yeux et de lever les bras.
"Ne fais pas ça!
une main attrapa le tee-shirt. Elle ouvre les yeux et voit le garçon le plus populaire de son bahut
-qu'est ce que tu fous la?
- je suis la pour toi
- je suis rien pour toi

il la prend par la taille, ses cheveux bouclé touchaient le visage pale de Julie ...

voila à peu près mon style
 
Répondre
#32
(19-06-2014, 15:14)Toudydou a écrit :  
(17-06-2014, 1:44)lianalio a écrit :  
(14-05-2014, 22:52)Toudydou a écrit :  Hum un pitit coin pour moi ^^
J'ai écris quelques romans (longs mais pas tout à fait terminés héhé Confused)
J'en partage un qui est plus destiné à un publique ''geek'' et catégorisé dans les genres "Fantastique et Aventure".

Titre : Virtual love

Résumé : Avez vous déjà acheté un jeu dangereux ?
Êtes-vous déjà tombé(e) amoureux(se) d’un personnage de ce jeu ?
De ce jeu où vous devez jouer au péril de votre vie ?
De ce jeu qui changera votre vie pour toujours ?
Moi, oui !


Lien : (pour l'instant je n'ai mis que le début je verrai en fonction des demandes pour mettre la suite)
Lire Virtual love

~ps~ : roman en cours de réécriture donc il y aura un moment où vous serez dans l'obligation de patienter un pitit peu :p

... Une suite? 8D

j'essaierai de mettre un chapitre dimanche Wink mais c'est le dernier que j'ai en réserve faudra attendre un peu je suis actuellement sur deux autres histoires ^^ xD Merci d'avoir lu Smile

Ça fait un moment que j'attend le chapitre 7 :3
 
Répondre
#33
Katsmoka > Bouhou, c'est triste. J'aime beaucoup ton écriture, elle est simple, et dégage beaucoup d'émotions. L'histoire est très belle, quoiqu'un peu classique, voire un peu prévisible à certains moments. Mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé et j'ai failli verser une petite larme à la fin.
(Sinon, y'a juste une phrase dans le 1er paragraphe, l'histoire du sapin de Noël qui est mal formulée et j'crois que y'a un problème au niveau des temps, mais en général y'a rien qui m'ait choquée dans ma lecture)
Bref, bravo, c'est très joli.

dream's > Je te conseille de lire plus, pour t'améliorer, même si c'est un bon début. Tu devrais t'entrainer à maîtriser les temps, notamment le passe simple/imparfait, parce que tu mélanges du présent dedans. N'oublies pas aussi de faire attention, à la ponctuation, à l'orthographe, à la présentation. Tes dialogues, par exemple, méritent d'être étoffés un peu. En gros, continue à écrire, à lire, tu t'amélioreras de plus en plus !



Bon alors sinon je poste un texte, qui est un peu différent des autres. J'ai fait un rêve il y a 2 jours, et j'ai pas arrêté d'y repenser pendant touuuuuuuute la journée qui suivait, et j'me suis dit "faut que je l'écrive". Donc je m'y suis mis, et j'avoue que c'est assez bizarre d'écrire un rêve. J'ai évidemment changé certaines choses, pour la cohérence du texte ahah.
Et j'ai changé le point de vue donc oui, le personnage est un homme.


Il était là, seul. Sa tête lui tournait affreusement. Il se sentait perdu, pas là où il devrait être. Sa vision était floue et il ne réussit qu'à apercevoir la pièce sombre dans laquelle il se trouvait. On l'avait enlevé, se mit-il à penser. Puis il réalisa que la pièce était en réalité un garage, et il lui sembla entendre de la musique au loin, très loin. Ses oreilles sifflaient et il essaya de se souvenir de quelque chose. Il examina mieux la pièce. Des débris de bouteilles de bières et des mégots jonchaient la sol.
Ça lui revenait un peu mieux, maintenant. Il se rappela vaguement avoir dansé - le mot est un peu grand pour ses quelques mouvements de bras balancés en l'air - et avoir bu. Ah, et il se souvenait aussi que quelqu'un, un ami peut être, avait glissé un comprimé dans son verre de vodka.
-Ça va te faire tourner la tête, c'est pas un truc pour les tapettes, lui avait-il dit en faisant un clin d'œil.
Effectivement, ça avait bien marché, puisqu'il ne se rappelait même plus de son propre nom. Il lutta un instant pour essayer de se souvenir, puis abandonna.
Il ne tenta pas non plus de se relever. Il savait que c'était inutile. Sa tête lui tournait toujours, et il sombrait petit à petit dans une douce torpeur. La fatigue l'envahit, paralysant ses bras, ses jambes. Sa tête tomba d'un coup de ses épaules.
Pas. Dormir. pensa-il.
Mais c'était plus fort que lui. Il avait l'impression que son corps ne répondait plus, que ces yeux ne voyaient plus rien, à part un léger brouillard dans la pièce. Comme son esprit qui était lui même embrumé. Il releva la tête, ce qui lui demanda un effort presque surhumain. Il lui était impossible de formuler une pensée cohérente, tant son cerveau semblait ne pas vouloir fonctionner.
Ne. Te. Rendors. Pas.
Il avait l'affreuse sensation que s'il le faisait, il n'était pas sûr de se réveiller.
Il aperçut soudainement des sortes de flash devant ces yeux, puis des fumées traverser la pièce. En ce concentrant mieux et en plissant les yeux, il distingua des silhouettes dans la fumée. Leur nombre augmenta. Ils filaient dans la pièce comme des fantômes, comme s'ils étaient pressés. Tout lui tournait. La pièce tanguait et les silhouettes continuaient de traverser la pièce en courant. C'était trop. Il voulait dormir.
Faisant un dernier effort, il observa encore un instant les personnes fantômes qui se trouvaient avec lui. L'une d'elle était plus précise, et se dirigeait vers lui.
C'était une jeune fille, et elle avait l'air réelle. Il ne la connaissait pas. Ou alors, il ne se souvenait pas. Ce qui était plus probable.
Lorsqu'elle le vit de plus près, elle se précipita et s'assit à côté.
-Yann ? Yann, tu m'entends ? Ça va ? lui demanda-t-elle, l'air inquiète.
Yann, c'était bien son prénom. Il s'en souvenait à présent.
Il peinait à formuler une réponse convenable. De toute évidence, non, ça n'allait pas.
-Je... Je crois que je délire, murmura-t-il dans un sourire.
Dor-mir.
-Écoute, ça va aller. Il faut pas que tu t'endormes, ok ? Yann ?
Il lui semblait que sa voix provenait de très loin, comme planquée dans son esprit, entre la drogue et la vodka.
Sa tête s'affaissa une seconde fois.
-Yann !
Elle le prit par les épaules, et le secoua.
-Yann !
Yann, Yann, Yann, sa tête résonnait de son prénom, continuait en écho.
-Accroche-toi, lui souffla-t-elle. Accroche-toi a la réalité !
Et puis soudain, il sentit une bouche presser contre la sienne. Elle l'embrassa avec ardeur, ses mains remontant lentement vers son cou. Elle l'embrassa avec force et détermination. Elle l'embrassa avec passion. Petit à petit, Yann répondit à son baiser. C'était la flamme de la passion contre son esprit embrumé, ce qui pouvait être le jeu de sa vie.
Il se sentait lentement mais sûrement reprendre vie. Son corps bougeait à nouveau, et ses lèvres suivaient le mouvement de la jeune fille. La chaleur de cette dernière se propageait dans son être, réanimant ses membres anesthésiés, remettant en place son esprit confus.
Il avait de plus en plus chaud. Ses lèvres semblaient lui brûler. Il plaça ses mains sur la taille de la jeune fille et l'attira plus près de lui.
Au bout d'un moment, Yann ne saurait dire si cela avait duré quelques secondes, ou quelques minutes, elle se détacha.
Elle plongea ses yeux dans ceux de Yann. Des yeux verts émeraude. Il se redressa doucement. Tout son corps semblait sur le point de s'enflammer.
Il la voulait.
Elle se leva, et lui ne la quittait pas du regard. Il n'avait pas besoin de regarder à nouveau la pièce pour savoir que les silhouettes fantômes avaient disparues.
Elle lui tendit une main gracieuse.
-Viens. Ça va mieux ? Tu peux te lever ?
Il hocha la tête en silence, toujours émoustillé par ce qui venait de se passer, et prit la main qu'elle lui tendait. Elle le guida vers une porte située au fond du garage, une porte qu'il n'avait pas remarquée avant, et l'ouvrit. Derrière, la soirée battait encore son plein, les jeunes -ses amis- dansant toujours. La musique était forte et lui donnait mal à la tête, mais il s'y engagea quand même. La porte se ferma derrière lui.
Il fit volte-face, prêt à demander comment s'appelait la jeune fille, l'inconnue aux yeux verts.
Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il se rendit compte qu'elle n'était plus là.
Comme si elle ne l'avait jamais été.
"They can live in my new world or the can die in their old one."

http://data1.whicdn.com/images/70053125/large.gif
 
Répondre
#34
chlo tu es juste trop douée, j'aime, j'aime, c"est doux, simple, beau. et la chute est juste magnifique<3

je profite pour poster ce court texte, j'aimerai en faire une suite ah c:

"La pièce était éclairée par une bougie, une faible petite lueur comparable à une lueur d'espoir. Malgré l'obscurité je décernais son teint halé, ses cernes assez marquées. Mes yeux ne quittait pas son corps mince, faible, trop frêle. Je m'attardais sur les détails de ses bras, ses veines ressortaient sa main tremblait, pourtant un semblant de sourire se dessinait sur son visage.

Lorsque mon regard rencontra le sien, quelque chose jaillit en moi. La sérénité, le bonheur, un brin de satisfaction, je ne pourrai pas décrire avec exactitude ce que j'ai ressenti. Il baissa le regard comme pour se cacher. Un long moment s'est écoulé avant que j'aperçoive une infime goutte d'eau s'écraser sur la table en bois.

Mon corps se paralysa aussitôt, c'était un moment si doux comme dans mes rêves les plus fous et pourtant une ambiance malsaine s'était déclenché à l'instant même ou il a versé cette larme. Il souffla sur l'infime flamme qui nous tenait encore à la lumière, qui nous faisait encore briller. D'une voix rauque il prononça ces quelques mots. « Et la maladie revient, encore et encore. Elle détruit tout, je crois qu'elle attend ma mort. »

Il s'effondra au sol.
« Bats toi, pas simplement pour toi mais aussi pour les autres »"
http://img15.hostingpics.net/pics/944809ALALALAHSIGNA.png
 
Répondre
#35
Omg merci encore chris t'es trop chou love <333333

Pour ton texte je pourrais dire la même chose, c'est joli, bien écrit, et on a envie de savoir la suite. Fais attention à quelques fautes par ci par là et aussi à la ponctuation, je rajouterais bien des virgules dans tes phrases. Par exemple "Malgré l'obscurité,(..)" ou "c'était un moment si doux,(...)". Attention aussi au temps, y'a un truc qui me dérange au niveau de la dernière phrase du 2ème paragraphe.
Sinon c'est joli , on ressent bien la tristesse du personnage, et j'aime beaucoup la 1ère phrase qu'il annonce.
Continue bb <3
"They can live in my new world or the can die in their old one."

http://data1.whicdn.com/images/70053125/large.gif
 
Répondre
#36
Nirage j'aime beaucoup ton texte c'est super joliment écrit, il ne m'a pas semblé voir de grosses fautes. J'aurais bien aimé plus de parties descriptives (mais ça c'est totalement subjectif)
WhiteLines j'aime bien aussi, je peux moins jugé vu qu'il est moins long, mais attention à la concordance des temps, y a quelques erreurs à ce niveau là Smile


Je viens de me remettre à l'écriture, voici le début d'une fiction que je viens de commencer, si je pouvais avoir quelques avis par rapport au style d'écriture, à l'amorce, tout ça tout ça... Angel
I


Le soleil s'était déjà couché depuis un bon quart d'heure lorsque Salek atteint la demeure familiale. C'était une typique ferme en pierre, lovée au creux d'une vallée entourée par les bois. Le toit en ardoise grises avait subit les agressions du temps et des intempéries, mais n'en semblait que plus robuste. Il faisait frais ce soir là et, tout autour du jeune homme, la faune nocturne semblait émerger de son sommeil.
Il avait, comme tous les 3 jours, passé la journée à Beremburg pour tenter de vendre les produits fermiers que lui avait confié ses parents. Et il revenait, comme tous les 3 jours, les bras chargés d'invendus. Ça n'arrivait jamais, lorsqu'ils envoyaient ses frères et soeurs. Mais les gens du village ne l'avait jamais trop apprécié, et il avait fini par s'y faire, d'une certaine manière. Du haut de ses 15 ans, c'était un jeune homme extrêmement beau, à vrai dire beaucoup plus que le reste de sa famille. Ils avaient tous la peau buriné, mais elle avait pris chez Salek une teinte dorée. Il avait de large épaules, un corp svelte et en apparence en bien meilleur santé qu'il n'aurait du l'être. Les traits de son visage étaient fin comme ceux d'un enfant, mais sa machoire carrée lui donnait beaucoup de virilité. Ses cheveux blonds cendrés formaient de petites boucles qui retombaient sur ses épaules. Son nez était légèrement en trompette, ce qui lui donnait toujours un air rieur. Mais ce qui avait toujours effrayé son entourage, c'était ses yeux. L'un était d'un noir très profond, comme ceux des membres de sa famille. Mais l'autre était d'un bleu très clair, presque glacial, et beaucoup de gens prétendaient que c'était là la marque d'une quelconque malédiction. D'autres l'accusaient de sorcellerie, rites sataniqies et autres joyeuseté. Mais le jeune homme considérait qu'ils n'étaient que de simples idiots bercés par les superstitions.

Il poussa d'une main la lourde porte en chène et, rassemblant le peu de bonne humeur qu'il lui restait, lança un tonitruant "Je suis rentré !". Il n'eut aucune réponse, mais ne s'en embarrassa guère. Tout le monde vaquait à ses occupations, et il préférait que personne ne remarque le fiasco des ventes de la journée. Il alla placer la maigre recette dans le pot de terre cuite destiné à cet effet. Puis il descendit ranger la nourriture dans le sellier, en espérant que sa soeur ferait mieux que lui le lendemain, et qu'ils ne seraient pas obligés de jeter une dizaine d'oeufs, un cageot entier de carottes, et près d'un kilogramme de pomme de terre. Ceci étant fait, il remonta dans la pièce commune et s'assit devant l'âtre, à côté de sa plus jeune soeur, Neyla. A seulement 5 ans, elle s'exprimait déjà presque comme une adulte, et une lueur d'intelligence brillait dans ses yeux noirs. Elle le regarda, lui sourit joyeusement, et se garda bien de lui poser des questions sur sa journée. De toute façon, tout le monde en connaissait déjà les réponses.
A l'autre extrémité de la pièce, sa mère et sa soeur cadette, Merys, s'affairaient à préparer le diner du soir. Elles se ressemblaient énormément. Même silhouette très mince, même cheveux chatain, longs et lisses, même visage creusé. Leurs mains fluettes étaient en perpetuel mouvement, et elles ne parlaient que pour se donner quelques indications. Elles avaient toujours eu une relation privilégiée, ce qui rendait sa soeur ainée folle de rage. Celle ci se trouvait d'ailleurs assise sur le grand fauteil à côté de la fenêtre, penchée sur un livre qui semblait trop gros pour que ses frêles genoux en supporte le poid. Salek lui sourit.
" Qu'est ce que tu lis, Dacha ? dit-il d'un ton jovial.
- J'étudie Salek." répondit t-elle sans même lever les yeux.
Le jeune homme haussa les épaules. C'était la seule membre de la fratrie à aller à l'école, et il fallait reconnaitre qu'elle était très douée.
https://24.media.tumblr.com/fa0512a606837c7042d6e7df0bdf142c/tumblr_my3la3pitG1s4ht91o1_400.gif

If it was up to me, there wouldn’t be no such thing as the establishment.
 
Répondre
#37
Pardon excuse-me pardonas me yololo enfin tout ce que vous voulez mais j'étais en grande vacance coupée du monde de l'internet xD. Donc donc donc... Voici le chapitre 7 en ligne Big Grin
Savourez-le je suis loin d'avoir fini le 8... Parce que j'écris pas que Virtual love...
Pour ceux qui n'ont pas encore lu le début, vous êtes invités à cliquer sur ceci.
Chargement...


Erreur 404 !

Signature introuvable.


... BWWWWWWAAAAAHHHHHHHHHhttp://img4.hostingpics.net/pics/309005pedobearstyle.jpg*oppan gangnam style*


~Bienvenu dans le monde de la folie~Mad
 
Répondre
#38
(05-08-2014, 19:37)Toudydou a écrit :  Pardon excuse-me pardonas me yololo enfin tout ce que vous voulez mais j'étais en grande vacance coupée du monde de l'internet xD. Donc donc donc... Voici le chapitre 7 en ligne Big Grin
Savourez-le je suis loin d'avoir fini le 8... Parce que j'écris pas que Virtual love...
Pour ceux qui n'ont pas encore lu le début, vous êtes invités à cliquer sur ceci.

xD j'adore comment l'héroïne est (excusez-moi des termes) conne et niaise. (oui je sais c'est méchant U.u')

Un conseil: Fais attention au cliché du mec au physique parfait mais diabolique, c'est universel.
Je crois que c'est devenu un cliché depuis Loren dans "La maison de la nuit", Ash dans "The Night World" (même si dans le 2 il change), etc. Beaucoup de livres d'amour l'utilisent. xD

Juste une question... Elle se souvient de ses rêves au réveil ? O.o'
 
Répondre
#39
(07-08-2014, 23:48)lianalio a écrit :  
(05-08-2014, 19:37)Toudydou a écrit :  Pardon excuse-me pardonas me yololo enfin tout ce que vous voulez mais j'étais en grande vacance coupée du monde de l'internet xD. Donc donc donc... Voici le chapitre 7 en ligne Big Grin
Savourez-le je suis loin d'avoir fini le 8... Parce que j'écris pas que Virtual love...
Pour ceux qui n'ont pas encore lu le début, vous êtes invités à cliquer sur ceci.

xD j'adore comment l'héroïne est (excusez-moi des termes) conne et niaise. (oui je sais c'est méchant U.u')

Un conseil: Fais attention au cliché du mec au physique parfait mais diabolique, c'est universel.
Je crois que c'est devenu un cliché depuis Loren dans "La maison de la nuit", Ash dans "The Night World" (même si dans le 2 il change), etc. Beaucoup de livres d'amour l'utilisent. xD

Juste une question... Elle se souvient de ses rêves au réveil ? O.o'

D'abord merci de lire et de laisser un commentaire, ça me fait beaucoup plaisir Smile

(pour te répondre tkt c'est pas méchant mon héroïne est conne et l'assume xD)
Ensuite bah pour les clichés... Mais voyons c'est pas des clichés xD C'est tout à fait naturel que dans un jeu vidéo les personnages soient wahou *.* C'est de la commercialisation légale mdr !!! (Et ash il est pas très beau...)

Et oui elle se souvient à peu près de ses rêves... Disons des moments qu'ils l'ont marqué. Quand tu rêves tu ne peux pas te souvenir de tout de A à Z xD (sinon je me serais faite une autobiographie de mes rêves xD) Mais justement, elle ne se souvient pas de tout, ce qui permet au lecteur d'avoir un peu d'avance sur elle héhé xD
Chargement...


Erreur 404 !

Signature introuvable.


... BWWWWWWAAAAAHHHHHHHHHhttp://img4.hostingpics.net/pics/309005pedobearstyle.jpg*oppan gangnam style*


~Bienvenu dans le monde de la folie~Mad
 
Répondre
#40
(09-08-2014, 16:32)Toudydou a écrit :  
(07-08-2014, 23:48)lianalio a écrit :  
(05-08-2014, 19:37)Toudydou a écrit :  Pardon excuse-me pardonas me yololo enfin tout ce que vous voulez mais j'étais en grande vacance coupée du monde de l'internet xD. Donc donc donc... Voici le chapitre 7 en ligne Big Grin
Savourez-le je suis loin d'avoir fini le 8... Parce que j'écris pas que Virtual love...
Pour ceux qui n'ont pas encore lu le début, vous êtes invités à cliquer sur ceci.

xD j'adore comment l'héroïne est (excusez-moi des termes) conne et niaise. (oui je sais c'est méchant U.u')

Un conseil: Fais attention au cliché du mec au physique parfait mais diabolique, c'est universel.
Je crois que c'est devenu un cliché depuis Loren dans "La maison de la nuit", Ash dans "The Night World" (même si dans le 2 il change), etc. Beaucoup de livres d'amour l'utilisent. xD

Juste une question... Elle se souvient de ses rêves au réveil ? O.o'

D'abord merci de lire et de laisser un commentaire, ça me fait beaucoup plaisir Smile

(pour te répondre tkt c'est pas méchant mon héroïne est conne et l'assume xD)
Ensuite bah pour les clichés... Mais voyons c'est pas des clichés xD C'est tout à fait naturel que dans un jeu vidéo les personnages soient wahou *.* C'est de la commercialisation légale mdr !!! (Et ash il est pas très beau...)

Et oui elle se souvient à peu près de ses rêves... Disons des moments qu'ils l'ont marqué. Quand tu rêves tu ne peux pas te souvenir de tout de A à Z xD (sinon je me serais faite une autobiographie de mes rêves xD) Mais justement, elle ne se souvient pas de tout, ce qui permet au lecteur d'avoir un peu d'avance sur elle héhé xD

Je ne te parles pas du physique parfait, je te parle du mec "parfait mais diabolique". :p
SI ASH EST BEAU ! (ne t'aventure pas sur ce terrain là avec moi, c'est un conseil... xD)
Oui, mais ce que je veux dire c'est qu'elle se souvient forcément du coup qu'Elarios la manipule... Non ? Parce que tout au long de ses rêves il n'est question de ça xD
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)