Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Sauvegarde des cartoon de Lak : ...


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3.33 (12 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
After The Reset
#21
- Hé Jackdetamère, là, qu'est-ce que tu fou ici encore ?! T'as pas l'autre sonar de Président à aller saluer ? Tu passeras le bonjour à ta Pénélope de...
- Moi aussi je t'aime Karl mon petit Karl, Lança joyeusement Jack en se mettant à avancer à travers le bar, cherchant du regard "Le Serpent" soit la légende du moment, la tête qu'on avait mis à prix du côté autorité et qu'il avait pour mission de ramener à la case prison. D'ailleurs les prisons commençaient à se remplir en ces temps d'élections. Fallait croire que de plus en plus d'habitants de l'Undertown aimaient à tenter les missions suicides de l'autre côté histoire de faire entendre leurs voix. Pour lui, c'était assez simple : Tout le monde était à sa place et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. En d'autres termes, il se mêlerait pas de ces problèmes de révolutions puisqu'il était très bien où il se trouvait.
- Tu sais que dés que j'en aurai l'occasion j'essayerai de te tuer ? Lança l'intéressé avant que des rires ne se fassent entendre à l'intérieur du vieux bâtiment. Jack haussa les épaules, fit signe au barman de lui servir un verre.
- Et tu sais que j'ai une dizaine d'hommes plantés autour de cette endroit. Répondit-il, avec lassitude, sans néanmoins oublier de sourire. C'était répétitif, à chaque fois qu'il prenait la peine de mettre le pied dans l'Undertown, on essayait de le déstabiliser. Mais Jack, de toute façon, n'en avait absolument que foutre. Donc tu vas tranquillement boire ton verre, et me laisser cogiter sur votre pote le Serpent. Un silence se fit dans la pièce, suivit de quelques murmures intrigués.
- Tu lui veux quoi, au Serpent ? Rétorqua un inconnu, dans le fond du bar, assit comme un vieux déchet devant une table plongée dans l'ombre.
- Oh tu me connais, quelques grammes de coke et deux ou trois livraisons de flingues, pas grand chose. Ironisa Jack, en commença à boire son verre. Et puis on ira faire un tour en prison, tout les deux, comme au bon vieux temps...
- Il sait déjà que t'es là. Coupa un autre gars, une sorte d'ombre sur patte (dieu que cet endroit était sombre bouhou terrifiant - Jack haussa les sourcils sur un air particulièrement blasé), qui semblait s'adresser directement à lui. Et fais gaffe, il te surveille.
Froncement de sourcils. Jack poussa un soupire, termina son verre, entreprit de se redresser, et d'hausser les épaules avec lassitude.
- Super, alors comme ça il sait que je l'attends avec impatience de l'autre côté de la place, d'accord ? Répondit Jack, avant de se diriger vers la porte.
 
Répondre
#22
Lilith cherchait désespérément quelque chose pour se distraire de toutes ces personnes qui parlaient fort et qui fêtaient l'élection de leur président quand une petite voix la fit se retourner immédiatement.
- Bonsoir Lilith !
- Oh, quelle surprise, bonsoir Christa !

Lilith souris a la nouvelle venue. Enfin quelqu'un qu'elle appréciait ! Décidément, rien ne pouvait vraiment lui gâcher la journée...
- Tu es venue assister à la fête ?

_____________________________________________________________________

Zoey arrivait enfin à destination, malheureusement, trois/quatre clampins lui interdisait l'accès au repaire d'Isaac sous un prétexte fort peu inventif. Zoey n'est pas quelqu'un de franchement patiente et le fait que ses quatre sbires n'est toujours pas mémorisés son putain de visage ne les aidait pas non plus.
- Ok, je reste là. Mais je vous préviens, s'il n'y en pas un qui va fissa dire à votre prétendu boss que Zoey Mattson est là alors il passera une TRES mauvaise nuit. On s'est bien compris ?
 
Répondre
#23
Sans plus de cérémonie, l'un des 4 gardes se leva pour informer le serpent. Manquerait plus que cette gamine soit vraiment une personne importante pour le serpent tiens. Il se trouvait au fond de la pièce, dans le coin le plus sombre, surement entrain de s'hydrater pour la 4 fois en deux heures.

« Euh m'sieur, désolé de vous déranger mais y'a une certaine Zoey Matison qui voudrait vous voir, on fait quoi ? »

Isaac poussa un soupir presque désespéré et regarda le crétin qui se tenait à l'autre bout de la pièce. Celui-ci tressaillit en voyant ses yeux jaunes reptiliens briller dans le noir.

« Zoey Mattson crétin. Et pour toi, non, pour vous tous, c'est Mademoiselle Mattson. Et fait la entrer sombre idiot. Et la prochaine fois que l'un de vous me dérange pour ça, je le noie dans les égouts. Fait passer le message. »

Sans attendre son reste, le sbire fonça annoncer à Zoey qu'elle pouvait entrer. Isaac lui fixait la fenêtre de loin. Il n'était pas très rassurer en ce moment. Jackson Struga-quelque chose était dans l'Undertown. Et c'était sa jolie petite tête qu'il venait chercher. Les chances qu'il arrive à l'attraper, lui, le serpent, était à peu près égal à 0,7 mais il restait une menace. Il se demandait si il ne devait pas tout simplement l’éliminer en bonne et due forme. Il serait très certainement sur la grande place à 17 heure pour son discours habituel du jour des élections. ça serait surement le meilleur moment...
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466084580-zouzou-2.png

Tell me, Atlas.
 What is heavier
The world or its people’s hearts ?
 
Répondre
#24
Zoey regarda l'un des sbires se lever avec nonchalance, à la limite du blasé même. Elle poussa un fort et long soupir en le regardant passer la porte du repère et se retourna vers les trois autres qui la regardaient avec intérêt. L'un d'eux voulut même lui adresser la parole mais sincèrement, elle n'était pas d'humeur à jouer à la gentille. Alors avant même qu'il fasse mine d'ouvrir la bouche, elle lui intima de se taire.
- Je ne veux pas t'entendre. Alors sois gentil et arrête de me reluquer.
Et avant même qu'il n'est pu trouver le temps de répliquer, celui qui était parti revînt, absolument blanc comme un linge.
- Vous pouvez passer, Mademoiselle Mattson.
- Mademoi-quoi ?
Surprise elle s'apprêtait à lui demander une explication à ce soudain titre, mais il ne lui en laissa pas le temps, la poussant littéralement à l'intérieur. Euu... Ok. Merci ?
Un peu désorienté, mais n'en laissant rien paraître, elle se dirigea directement vers le coin le plus sombre. Deux jolies pupilles fluorescentes l'accueillir quand elle passa devant la fenêtre.
- Salut. T'as pas trop chaud dans cette fournaise ? Demanda la jeune fille en s'asseyant juste en dessous de la fenêtre. Tu sais qu'on vient juste de m'appeler Mademoiselle Mattson ?
Oui, il faut croire que ça l'avait vraiment choqué.
 
Répondre
#25
Zoey entra rapidement dans la salle et s'assit juste devant la fenêtre. Isaac eu un léger sourire, qui dura juste une ou deux secondes en la voyant.

« Je n'ai qu'une envie c'est de vivre dans un bain glacé... Et oui c'est normal, je leur ais " expliquer " qu'il fallait t’appeler comme ça. » ironisa-t-il « Pars du principe qu'ils te doivent tous un certain respect maintenant. »

Il se leva pour apporter à son invité un verre de whisky rempli de glaçon. Rien que pour avoir une bouteille de ce précieux liquide c'était tout un cinéma. Il s'assit à côté d'elle avec une tête fatiguée. Il travaillait jour et nuit sur son projet qui avait de plus en plus de chances d'aboutir et ne dormais que quelques heures depuis une semaine. Mais il était tout près. Il le sentait.

« Je suppose que tu viens chercher les résultats des élections ? Attention, suspens !... Marcus Fields. Élu à 98% des voix. Pour la 35 ème fois. On sent l'envie de changement... Mais bon, ce vieux chnoque n'est pas éternel, je serais pas étonner qu'il claque dans l'année. On est jamais à l'abris du mauvaise chute dans les escaliers, ou d'un assassinat par un résistant si tu vois ce que je veux dire ? » Isaac eu un petit rire significatif. Il avait déjà prévu un petit changement au gouvernement depuis un moment. Il n'avait plus qu'à trouver le meilleur moment. « J'aimerais que tu me rende un service Zoey. Est-ce que tu voudrais être ma porte parole cette année ? Je vais avoir besoin de quelqu'un d'intelligent et qui a du cran. Autant dire que mon choix est restreint... »
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466084580-zouzou-2.png

Tell me, Atlas.
 What is heavier
The world or its people’s hearts ?
 
Répondre
#26
Zoey rigola sincèrement à la réponse de l'intéresser.
- Un bain glacé ? C'est un luxe que nous ne pouvons pas nous offrir mon cher, fit-elle en adoptant son ton d'autrefois, un poil pince-sans-rire. Ah oui, tu leur à expliquer ? Tiens donc... Ricana-t-elle. T'en fais pas, je vais très bien m'y habituer.

Quand Isaac se leva pour lui apporter un verre de whisky (super, il avait trouvé une bouteille !), elle en profita pour le détailler plus en profondeur. Quelques écailles bleu nuit faisaient doucement leurs apparitions sur son visage et il avait franchement une sale tête mais on voyait bien dans son regard qu'il était proche de son but, et ça, ça ne plaisait pas trop à Zoey. Quand il s'assit à côté d'elle, elle l'écouta attentivement déclarer le grand vainqueur des élections et poussa un soupir résigné.

- Il faut croire que ça ne sera pas pour cette année qu'on nous sortira de là. Elle fit exprès d'insister sur ce "nous" qui changeait toutes les choses pour elle. Eh oui, je vois très bien ce que tu veux dire... Dit-elle en lui jetant un regard significatif tout en sirotant sa boisson fraîche. Huuuum, qu'est-ce que ça faisait du bien !

Cependant, la proposition soudaine d'Isaac la mit mal à l'aise.
- Porte-parole ? Cette année ? Et pourrais-tu m'expliquer en quoi consiste ce rôle, je te pris ? Demanda-t-elle un poil suspecte avant d'ajouter en murmurant : en même temps, c'est sur que si t'engagent des limaces comme ceux qui gardent ton "repère"...
 
Répondre
#27
A l'humidité et la puanteur de sa chambre de fortune, Joshua préférait l'humidité et la puanteur de l'Undertown. L'humidité lui était encore plus insupportable puisqu'au vus de la dangerosité de sa mutation, il devait ne laisser aucun bout de peau sans protection.

Comme à son habitude il traîna par-ci par-là, histoire de trouver un boulot en sous-main où autre moyen de se faire un peu de thunes. Après tout sa mutations pouvait servir à faire plusieurs choses. Pile électrique, faire repartir une batterie... tuer quelqu'un. Même si Joshua avait toujours rechigné à cette idée, la "pègre" de l'Undertown s’intéressait beaucoup à lui. Un coup de jus par le simple touché c'était discret et rapide pour tuer quelqu'un.

Complètement perdu dans ses pensés il observa ses mains emmitouflée dans des gants noirs, dans un soupir il décida d'aller boire un verre, enfin d'aller boire ce qu'il y aurait dans l'un des bars de la cité. Alors qu'il s’apprêtait à entrer, un homme robuste lui rentra dedans et il tomba à la renverse. Heureusement il n'y eu pas de contact. Joshua leva les yeux et aperçu l'homme qui l'avait tamponné sans faire exprès.
-Jackson Strugatsky

Joshua avait serré les dents pour ne pas s'insurger. Le gars en face de lui était la seule barrière qui l'empêchait de voir sa sœur et surtout qui l'en avait privé en le balançant dans ce trou. Ok c'était peut être pas lui qui donnait les ordres directs mais pour Joshua, ce visage était celui d'un boureau
 
Répondre
#28
Bb post ç_ç

Isaac rejeta sa tête en arrière et fixa le plafond comme si il était soudainement devenu la chose la plus intéressante de la pièce.

« Tu sais que je peux pas montrer mon visage pour différentes raisons. C'est important qu'un très petit nombre de personne seulement sachent de quoi j'ai l'air. Y'a toi, Chad, et deux trois personnes. Et avec ce flic, Jackson, dans le coin, je ne dois pas m'exposer, sous aucuns prétextes. Si il reconnait ma voix, ma silhouette ou que sais-je encore, je risque gros. » Il marqua une pause et reporta son regard Zoey. « Je veux que tu prononce mon discours cette année. Tu aura juste à te mettre devant la fenêtre, et j'ai déjà prévu toute une installation pour qu'on ne voit pas ton visage. Je comprendrais si tu refuse, d'autant que cette année le discours est bien particulier. »

Isaac commença à se gratter la joue qu'il le démangeait et sentit la naissance d'écaille sous ses doigts. Il se prit le visage dans ses mains et poussa un long soupir désespéré.

« J'ai l'impression que c'est encore pire cet été ! ça part quelques minutes et ça revient... J'en peux plus, j'ai l’impression de passer ma vie à les faire disparaître... »
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466084580-zouzou-2.png

Tell me, Atlas.
 What is heavier
The world or its people’s hearts ?
 
Répondre
#29
Chad avait appris la nouvelle de l'élection. Comme tout le monde. Et comme tout le monde, il ne s'en étonna même pas. Ne haussa pas un sourcil. Ne les fronça pas non plus. Ne soupira pas, ne jura pas, ne se roula pas sur le sol en pleurant. Il s'y attendait un peu, à vrai dire. Comme tout le monde. Même mort, les gens continueraient de l'élire. Même mort il serait toujours le seul candidat aux yeux de tout le monde. Il avait toujours été là. Pas pour eux certes, mais toujours là pour enfoncer encore plus profondément l'Undertown dans le sol, tandis que s'élèvrait toujours plus haut l'Overtown.
Saleté de poisse.
Mais qui serait assez fou pour leur demander leur avis, hein ? Pas grand monde non.
Mais une annonce le fit réagir. La venue de quelqu'un d'imprévu, en gros. De pas trop attendu. Ni désiré d'ailleurs. Encore moins, même.
Le Lieutenant. Il n'avait pas vraiment retenu son nom, ce qui en soi n'était pas très grave.
Le Lieutenant.
Ça suffisait largement à les faire trembler. Tous.
Il avait couru telle une gaselle en chaleur pour annoncer la nouvelle à Isaac; bien qu'il devinât que ce dernier était au courant depuis longtemps.
Il passa en trombe devant sa garde armée (c'était pas tout à fait ça, mais presque) en leur faisant un vague coucou de la main (môssieur était un habitué des lieux, après tout, un ancêtre ici. Celui qui avait peis soin d'Isaac, leur patron à tous, quand il était tout môme. Celui qui l'avait vu en état de faiblesse. Oui, il avait le droit de passer sans avoir de comptes à rendre.)
- Iz' ! Zouzou ! Tu sais que... Oh, salut Zoey.
Il s'en voulut vaguement d'avoir appelé das Boss par son petit surnom ridicule en présence d'une (techniquement. Ou alors il lui cachait des choses et lui mentait en lui disant qu'il haissait cette appelation.) non initiée, mais ce remord s'envola bien vite et il fut tenté d'en rajouter une couche. Mais l'heure n'était pas à la plaisanterie.
- Je disais donc, le Lieutenant en a après toi, parrait-il.
Il se laissa tomber sur une chaise.

~

Mary-Lou se dirigeait d'un pas chaloupant vers la maison de Lilith. Y avait une fiseta organisée pas loin, alors elle avait décidé de squatter chez sa potesse en attendant. En arrivant, elle vit Christa, une sympathique meuf, si elle se souvenait bien, taper la discute à Lilithounette.
- Salut les gonz' ! Ça farte ?
Born of tornado, we bring you the night,
Pray for we all detonate.
Heroes in heaven and servants in life,
Kill us before it's too late.

A M E N & A T T A C K

http://image.noelshack.com/fichiers/2015/17/1430046763-zb.png


 
Répondre
#30
http://image.noelshack.com/fichiers/2014/01/1419850369-camila.png

Camila Nash
17 piges
Overtown
télékinésie
timide, peut-être un peu snob.



https://38.media.tumblr.com/deda11e021d39910b16d18a7d02d0df5/tumblr_n727bwSZKV1rc2ub3o1_500.gif

Heather Baldwin
20 piges
Overtown (enfin elle vit un peu où elle peut/veut)
fait ressurgir tes pires peurs
trop d44444rk



https://33.media.tumblr.com/eb983da0fe8b852e1d2f06dc2bf3f6f1/tumblr_nhc44rtRls1u5bf64o2_1280.jpg

July Teylor
28 piges
Overtown
peut prévoir la météo très précisément
amoureuse de l'argent
avatar de xuu la tortue 
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)