Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Sauvegarde des cartoon de Lak : ...


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (11 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Secret Story - Edition 2014
Antonin faisant la moue en voyant Aylin partir pour régler ses comptes, son regard se porta sur la vitre derrière lui. Le mur qui servait de fond pour la caméra faisait un peu.. vide. Pensant alors à tout ses proches qui devaient le regarder lorsque certains habitants faisaient des déclarations, le candidat eu envie de s'en servir.
Le temps que la Voix daigne répondre en tout cas.
Antonin se tournant brusquement vers Kristen qui semblait être restée avec lui, il lui demanda,
- Je peux t'emprunter ton rouge à lèvre?
Oui parce que. Bon. C'est pas un truc que l'on pouvait trouver dans la valise du jeune homme.
Quelques minutes plus tard, après un bref détour dans la salle de bain, le candidat personnalisait donc le fond avec son bâton de maquillage.. Inscrivant les prénoms de tout ses proches, que ce soit amis ou famille.
Des "Charlie" par-ci, des "Peter" ou des "Angelo" par la..
Voila. Maintenant il se sentait déjà un peu plus chez soit.. Et son entourage pourrait se reconnaître
Tendant le rouge à lèvre a Kristen, il lui demanda,
- Tu veux tester?
Il fallait juste esperer que la Voix ne leurs infligeraient pas une sanction pour déflagration de service publique.

- Qu'est-ce qu'il y a ?
Antonin regarda Kristen, qui semblait plus se préoccuper des potins que de son tube de rouge à lèvre. Et puis, à vrai dire, cela avait beau se passer dans son clan, il n'avait aucune idée des histoires qui se tramaient... et n'avait pas tellement envie des les connaître.
Souriant à Kristen, il plissa les yeux comme pour essayer de sonder la jeune femme,
- Tu ne serais pas un peu "commère" sur les bords? demanda t'il, très objectivement
Quand à discuter, autant que ce soit pour mieux la cerner en faisant plus ample connaissance.
Bon. Ok son secret avait été découvert.. mais s'il devait vivre avec elle pour une durée indeterminé.. ils n'allaient pas pouvoir s'ignorer tout le temps.
 
Répondre
Hs: Mais j'ai supprimer mon post x| J'avais essayer de le réécrire

Antonin avait Aylin sur son dos, et celui-ci prit Kristen par la main.
Ils arriverent et Antonin commencait a parler au micro. Kristen sourit , fallait mieux aller au confess !
«Je suis sûre qu'il s'est caché !», dit-elle en souriant.
Visiblement, Aylin avait une bonne oreille puisqu'elle avait entendut des choses désagréables sortir de la bouche de Thomas, donc Aylin partit le voir en disant «Je reviens».
Kristen regarda Antonin et Aylin à tour de rôle en demandant à Antonin (puisqu'Aylin était déjà partie) : «Qu'est-ce qu'il y a ?»
Antonin lui souria en lui répondant: «Tu ne serais pas un peu "commère" sur les bords ? »
Elle lui souria à son tour, en répliquant «Si quand même !»
«Je peux t'enprunter ton rouge à lèvres ?
Kristen n'a même pas eu le temps de répondre qu'il écrivit des prénoms sur les murs.
«Tu veux essayer ?» Il lui tendait le rouge à lèvres. Elle le prit et à son tour, elle écrivit les noms de son frère et sa soeur avec des coeurs à la fin. Puis elle se retourna vers Antonin et dit en souriant: «Si jamais on se fait punir, je dirai que c'est ta faute !»
http://img11.hostingpics.net/pics/429626IMG20140821050145.jpg
« Aurélie&Teo »
ERROR
 
Répondre
+ Tu as des oreilles bioniques ou quoi ? Comment t'as fais pour nous entendre à travers le confessionnal ? :o
++ Je sais pas ce que mon perso à avec le tiens, je trouve ça drôle, et puis ça met de l'action haha !

Visiblement, même Antonin avait trouvé la destination de la femme complètement insensé, et il se rendit dans le confessionnal. Ils y rentraient tous un par un.
- Quand on obtient pas le gros lot, on tente ceux d'en dessous !
Thomas pouffa, c'était vraiment gentil de sa part, en fait, c'était même étonnant !
Il répondit dans un clin d'oeil :
- Personne ne m’atteint aussi facilement attend !
Plus ils parlaient, plus le garçon sentait qu'il s'entendrait bien avec Alice. Même si elle avait été garce avec lui, c'était ce qu'il était capable de faire sur d'autre personne. En fait, si elle n'avait pas fais ça sur lui, il l'aurait sûrement apprécié encore plus !
Et c'est alors qu'un blanc se profilait dans leur discussion qu'Alice jugea bon de dire au garçon :
- Bon et sinon t'as intérêt à rester toi aussi hein ?
Cette remarque fit énormément plaisir au garçon, et il n'eut le temps de répondre que d'un bon gros sourire car, une nouvelle fois, Aylin les coupa, mais elle n'était plus du tout sur la recherche d'attention - quoi que, c'était peut être son moyen de se faire remarquer lorsqu'elle les méthodes douces ne marchaient pas ? - mais en agression soudaine et plutôt violente :
- Alors de un, je n'ai pas fait exprès de te tomber dessus et de deux, je croyais qu'on était dans la même équipe et qu'on avait enterré la hache de guerre! Et si on veut aller voir là-bas, on fait ce qu'on veut.
Oops. Pas assez discret. Visiblement elle les avait entendu. Comment ? Bonne question ...
Il allait répondre, être médusant, froid, méchant ... Mais il vit le regard dépité d'Antonin et ça le calma. Son ami s'était tant bien que mal intégré, et il voyait ces nouvelles amitiés s'entre tuer devant lui. Il se ressaisit donc, se rappelant que l'ignorance était le pire des mépris et il dit simplement :
- Vous allez bien voir ou vous voulez je n'ai pas dis le contraire, mais il n'est sûrement pas dans les bras des gars. C'est flagrants que tu cherches l'attention, Aylin.
Aylin lui pompait carrément l'air. Et c'est lorsqu'elle essaya d'aller voir Alice qu'il répondit :
- C'est ça, détourne toi.
 
Répondre
+ bah t'es pas juste à côté de la pièce? XD
++ je vois je vois >D
+++ sérieusement les gens, Aylin recherche pas l'attention XD

Aylin soupira un grand coup et regarda Thomas:

- Oh mais très cher, vous me vouvoyez? Et c'est complètement n'importe quoi cette histoire d'attention! J'en ai pas besoin car je n'aime pas être..

Elle se tut et repris autrement:

- J'aime bien être discrète sans être invisible pour les autres comme la première semaine et demi ici, mais je n'ai rien fait pour attirer l'attention alors si se faire mal avec un fil, être maladroite, aller parler et rire avec les gens, c'est attirer l'attention, alors, très cher monsieur, c'est que vous m'interdisez de vivre!

Elle en avait marre! Mais qu'est-ce qu'il lui avait fait à la fin? Et puis voyant qu'elle les gênait tous les deux elle commença à reculer un peu et doucement. Thomas allait-il répondre ou faire sa fonction favorite: ignorer.
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png


 
Répondre
+ Lisa, ce que pensent nos persos et ce qu'on pense nous peut très bien être différent. ^^' Après tout, si je fais un perso déprimé ou hippie, c'est pas parce que je le serai moi-même, et c'est pareil pour les opinions. :')

Alice était médusée par le spectacle qui se jouait devant elle. Alors que tout semblait pour une fois calme, que les habitants avaient enfin le temps de souffler et de faire plus ample connaissance, alors que tout le monde souriait et semblait enfin détendu, Aylin et Thomas s'engueulaient.
Pour une histoire d'attention.
Ruminant seule dans son coin, assistant à la scène en premier plan, la tomate croisa le regard d'Antonin. Lui aussi semblait dépité par la réaction de ses camarades. En plus, la phrase de Thomas n'avait pas été si méchante, si ? Il ne pouvait pas savoir que c'était Antonin qui l'avait porté ! Et puis, ce n'était pas non plus non voulu de la jeune femme puisqu'elle n'avait rien fait pour se dégager de cette étreinte. Et en même temps normal, puisqu'il ne se passait rien de mal ! Alors il ne se passait vraiment rien de grave, pas besoin d'en faire tout un plat !

Seulement, les deux autres à côté commençaient sérieusement à s'enflammer.
- Eh on se calme ici ! On respire, on souffle, et si on peut pas se sentir, on se parle pas, c'est tout !
Bon, d'accord, elle n'était peut-être pas la mieux placée pour parler, sachant ses antécédents avec Kristen. Mais elles, au moins, ne faisaient pas parti d'un même clan !
- Je peux te parler ?
Jetant un regard à la dérobée à Thomas, voyant le garçon s'entêter dans sa position -et pas près à lâcher-, Alice acquiesça. Elle espérait qu'il comprendrait son choix et qu'il ne lui en voudrait pas, au moins.
 
Répondre
+ ouais je sais mais même XD
++ le "je peux te parler" était avant l'engueulade.
https://www.youtube.com/watch?v=DzDpHQK4bcw

Aylin n'entendait pas vraiment ce que disait Alice.
Elle regardait Thomas dans le plus profond de ses yeux.
Ici, personne n'avait le droit de la contrôler, comme le monde extérieur.
Et si elle voulait rire?
Si elle avait été surprise d'avoir été portée et en avait rit sans riposté, ça leur faisait quoi aux autres?
La jeune fille baissa les yeux:

- J'ai crut un instant qu'on s'entendrait bien.

Elle se retourna, regarda Antonin, Kristen et Kira. Puis légèrement derrière elle, Thomas et Alice:

- Amusez-vous bien.

Aylin partit dans sa chambre. Elle se changea. Elle mit une robe noir avec le dos nu jusqu'à la moitié du dos et un décolleté peu profond. Elle n'avait pas l'intention de ressortir mais elle ne voulait plus de cette horreur.
Elle alla sur son lit, se recroquevillant sur elle-même.
Si elle s'endormait, tant mieux, sinon, elle trouverait autre chose.
Elle ouvrait tout de même les yeux, songeant. Thomas lui rappelait tellement son grand-frère, maintenant décédé.
Aylin et lui ne se disputait jamais. Alors, ça lui faisait bizarre avec Thomas.
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png


 
Répondre
DRING DRING DRING DRING

LE TELEPHONE ROUGE SONNE

DRING DRING DRING
 
Répondre
Aylin ouvrit les yeux. Le téléphone sonnait.
Encore?

Bon.. Allez, on prend son courage à deux mains et on y va.
Elle se leva et décrocha le téléphone, devant tout le monde.

- Allô?
~ We are all mad here ~

https://i.imgur.com/ydwsuwG.png


 
Répondre
Ici la Voix,

Aylin, en décrochant le téléphone tu viens de lancer le couvre-feu!
A tous les habitants, allez tous au lit immédiatement et ne vous en relevez pas tant que la Voix ne vous l'aura pas dis!

Bonne nuit à tous!
 
Répondre
+ Mon personnage ne voit que ce qu'il se passe devant ces yeux, les pensées qu'on écrit dans nos messages personnels sont juste pour décorer hein, les autres ne sont pas sensés le savoir. Donc pour lui, Aylin cherche l'attention, il ne changera pas d'avis ~

A peine Thomas avait fini de parler qu'Aylin le soutenait du regard.
Mauvaise pioche, jeune fille.
Il ne fallait pas défier les garçons arrogants et indus d'eux même, surtout dans ce genre de moment, maintenant, Thomas était dans une rage folle et prêt à exploser la brunette sur place. Mais les regards d'Antonin et d'Alice le calmèrent.
- Oh mais très cher, vous me vouvoyez?
Thomas lâcha un rire nerveux à cet instant précis, si bien qu'il n'entendit pas la suite de la phrase. Il ne l'avait certainement pas vouvoyé, il avait parlé du groupe qui s'était dirigé dans le confessionnal en globalité, pas d'elle. Et d'autant plus qu'elle ne le méritait pas. La seule personne qu'il vouvoyait ici, c'était la voix - quand elle ne le coupait pas, bien sûr.
Une fois que le garçon eut finit de rire au nez d'Aylin elle reprit :
- J'aime bien être discrète sans être invisible pour les autres comme la première semaine et demi ici, mais je n'ai rien fait pour attirer l'attention alors si se faire mal avec un fil, être maladroite, aller parler et rire avec les gens, c'est attirer l'attention, alors, très cher monsieur, c'est que vous m'interdisez de vivre!
Le garçon se retint de repartir dans un nouveau fou rire, et il priait pour que leur discussion se termine, elle n'avait ni queue, ni tête. Et la brune en face de lui voulait juste montrer qu'en plus de savoir attirer l'attention, elle était au dessus de lui. Sauf que personne n'était au dessus de Thomas. Seul ces amis étaient au même niveau.
Et puis, est-ce qu'il lui avait interdit quoi que ce soit ? Non. C'était-elle qui s'était enflammée comme un vulgaire torchon. Il avait seulement donné son avis sur la scène à Alice, sans interdire quoi que ce soit à qui que ce soit.
Elle finit quand même par se reculer, et donc par se soumettre ! Enfin ! C'était elle qui avait détourné le regard, et pas l'inverse. Il en profita donc pour répondre et en rajouter une couche.
- Ecoute moi bien : je ne t'ai pas vouvoyé, ce n'est pas ma faute si tu comprends pas les phrases. Je ne t'ai pas interdit les choses non plus. Et pour finir, j'ai le droit de penser ce que je veux, tu ne peux "m'interdire de vivre"
Il regarda ensuite Alice qui regardait la scène horrifié, son clan se dissolvait sous ces yeux impuissants et la seule chose qu'elle trouva à faire été de s'éloigner avec la bête sauvage enragée.
C'était une bonne chose, alors il en profita pour lâcher tout haut afin d'énerver un peu plus Aylin : "Merci, Alice, t'inquiètes pas, tu fais bien de m'en éloigner."

En fait, Aylin partie sans Alice. Celle-ci venait de se prendre ce que le monde appelait communément "un vent". La pauvre, cette brunette n'avait vraiment aucune expérience en matière de politesse, visiblement. Elle repassa quelques minutes après alors que le téléphone rouge lançait encore son dévolu sur un habitant.
Elle partit décrocher et Thomas prit soin de voir la porte se refermer pour qu'elle n'entende pas et qu'Alice n'ai pas le droit à une nouvelle scène de ménage pour ajouter :
- Apparemment on est condamné à rester tous les deux, hein ?
Il n'eut même pas le temps de finir ça phrase qu'ils durent partir se coucher ...
Il regarda Alice, pour une fois qu'ils étaient dans de bonnes conditions il en profita pour lui demander :
- Une fois qu'on sera changer, on pourra dormir ensemble ?, il finit par rougir - la tomate avait de la relève, et ajouta, en tout bien tout honneur, bien sur !
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)