Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours Ecriture: Révèle tes talents de dramaturge jusqu'au 10 mars !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Hogwarts : Back To School
#81
Eudokia faisait partit des dernières à quitter la grande salle. Il fallait qu'elle rejoigne son frère après la cérémonie pour qu'il la guide jusqu'au secteur "botanique". Kia s'était encore retrouvée par terre mais cette fois-ci par la faute de ce fameux Taylor. Décidément, comment avait-elle pu ne pas le remarquer les années précédentes ?
Une fois la majorité des gens partit, elle aperçu Jude, son frère, qui se dirigeait vers la sortit en lui faisant un signe de la tête qui signifiait qu'elle devait le rejoindre. Elle se releva donc du sol avec un peu d’agacement et se dirigea vers l’extérieur de la salle.
- Jude ! cria Eudokia avant de se jeter dans les bras de son frangin. Alors, t'as vu tous les nouveaux profs ? Tu partage une chambre avec l'un d'entre eux ou t'as un truc spéciale pour toi ? Et tu sais, le vieux qui est passé sous le choixpeaux, il fou quoi là ? Et..
- Bon stop ! Ca suffit Kianounette. On parlera plus tard, la il faut que tu t'occupe de mettre tous le monde bien dans la soirée. C'est ta responsabilité maintenant je te rappelle.
Eudokia le regarda et acquiesça de la tête en lui faisant un grand sourire qui montrais son excitation et la hâte qu'elle avait. Ils allèrent donc tout les deux vers une de plantations que l'école avait gentillement prêtée à Jude pour qu'il puisse continuer à travailler et à faire ses petites recherches en botanique. Lui en avait complètement une autre utilité...
Arrivé sur place, Jude expliqua tous le fonctionnement à sa sœur. Les plantes était surélevées dans des bacs de plantations qui faisait à la fois placard. Il ouvrit la porte d'une des placard située sous les plantes en questions et donna à Kia les petites plantes séchées mise sous forme de petites boulettes. Finalement Kia aurait juste à récupérer la marchandise et à aller la distribuer, son frère s'occupait du reste.
Après cette petite visite de la serre personnelle de son frère, elle se rendit donc enfin à la soirée qui devait surement avoir déjà bien commencé.
Une foi le château reparcourue elle se retrouva enfin non loin du tableau. Elle aperçu devant celui-ci la petite Rozeen accompagnait d'une autre jeune fille de son âge. A tout les coups, elles voulaient rentrer mais ne connaissaient pas le mot de passe. Beaucoup de premières années se retrouvaient dans cette situation là.
- Alors les filles, vous ne parvenait pas à rentrer ? leur dit-elle en se tournant vers le tableau tout en disant le mot de passe.
L'entrée de dessina et Kia se retourna vers les deux fillettes.
- Je ne devrait peut-être pas vous faire entrer car ce genre de fête n'est pas vraiment de votre âge mais si vous souhaitez jeter un coup d'oeil faîtes le mais ne restaient pas trop long temps d'accord ?
Ce n'était pas très responsable de sa part mais Eudokia si disait qu'à leur âge elle aussi y était entrer et avait adoré l'ambiance à l’intérieur (mais son frère l'avait vite sortit de la petite sauterie, lui disant d'aller dormir).  Sur ses paroles, elle partit devant en laissant les filles à l'arrière.
A peine à l’intérieur, elle se fit bousculer par deux jeunes qui sortait de la salle déjà bien entamés (surtout la blonde qui accompagnait le garçon). Kia repris son équilibre et se dirigea vers un cercle d'élèves. C'était à eux qu'elle devait donner la première livraison. Elle les reconnu tout de suite à leur façon de se tenir et leur yeux qui semblait toujours complètement défoncés. Elle s'approcha du groupe, tendit discrètement le paquet à ce qui semblait être le leader et en s'éloignant du groupe elle apreçu Taylor du coin de l’œil. Ce n'était pas une très grande surprise de le voir avec tous ces jeune là. Il devait être le plus atteint de la bande d'ailleurs.
 
Répondre
#82
Plot twist : en fait arsa et zeke sont frère et sœur. OMAGAD
Imaginez vous le tiers de Gryffondor posté derrière la porte du dortoir, l’oreille collée à la paroi en gloussant et en essayant d’être discrets sans aucun succès, un peu comme tout un chacun fait en soirée quand y a de la choppe et que le relou en nous se réveille.
( Il ne faut pas l’oublier, si Gryffondor est la maison de la bravoure et de l’audace, c’est aussi la maison du relou.)
Yallah première chope du RP en page 8, et initiée par une meuf, you go girl !!

Mdr les trois fragiles avec des secrets se retrouvent ensemble dans un couloir forcément ya de l’émotion et de l’hyperventilation

Après le choc initial (oh par le slip de Merlin est ce que c’était vraiment en train d’arriver), un brin de lucidité revint à l’esprit embrumé de Zeke. Il y avait, contre lui, une fille plutôt jolie qui sollicitait son attention, et il avait une réputation à tenir. Personne ne pourrait jamais dire qu’un Winslow se serait défilé face à un défi.
Certes, il était le premier de la lignée à se retrouver confronté à un défi de type « une aristocrate dans mon dortoir et une langue dans ma bouche » simultanément. Mais Ezekiel était un homme de challenge.
Aussi, au lieu de laisser ses bras ballants sur ses flancs, il passa un bras autour de la taille gracile de la jeune fille et glissa son autre main dans les mèches blondes et soyeuses (quoiqu’un peu emmêlées). Le dortoir dansait autour de lui, aussi il ne se risqua pas à ouvrir les yeux. Sa plus grande préoccupation, à l’instant présent, était de ne pas déshonoer complètement son nom en réalisant une piètre performance. Il avait de bien trop mauvais souvenirs de baisers bourrés baveux arrachés à Bekah Whitbead ou d’autres amènes jeunes filles (et, une mémorable fois, à Gauvain Llewelyn, mais ce n’était vraiment pas un souvenir auquel il avait envie de penser à l’instant présent).
Il n’avait jamais embrassé de Serpentard. En fait, jusqu’alors, il avait même fait mine de vomir chaque fois que l’idée avait été soulevée. Les plaisanteries allaient bon train sur leur langue supposément fourchue ou leur peau aussi froide et rugueuse que celle d’un serpent. Mais, comme il était en train de le découvrir, la peau d’Arsa était tout à fait douce et tiède, ses joues étaient même colorées par l’alcool et la chaleur. La question du format de la langue, cependant, méritait une plus ample investigation.
Zeke entrouvrit les lèvres et raffermit sa prise dans les cheveux longs, prêt à transformer leur innocent effleurement de lèvres en un good ol’fashioned french kiss, lorsque derrière son dos la porte du dortoir s’ouvrit à toute volée, l’envoyant valser en avant. Il tomba sans grâce en travers d’Arsa, sur le plancher, entre une valise à moitié défaite et une cage à chouette.
Dans l’entrebâillement se tenaient les frères Llewelyn, une Elisabeth Young hilare sur leurs talons, tous arborant un air triomphant – et complètement rond.
- A-HA, je vous avais dit que je l’avais vu s’éclipser avec la blonde, pérora Geraint en pointant un doigt victorieux sur les tourtereaux.
Zeke roula sur le côté pour laisser Arsa respirer (l’animal faisait quand même 1m80 et 70kgs, elle avait dû sentir la chute).
- Vous n’avez donc aucune honte ? maugréa-t-il à l’intention de ceux qui se prétendaient ses amis.
- Au contraire, Winslow, s’indigna Gauvain en faisant quelques pas. On sauve ton honneur !
Face au sourcil sceptique que leva Zeke, il pointa un doigt accusateur sur Arsa.
-Tu ne sais pas ce que Nora vient de me dire ? Cette prétendue 5ème année qui s’est faufilée ici, figure-toi qu’elle la connaît, elle a Potions avec elle…
Il prit une grande inspiration dramatique.
- Et c’est une Serpentard, lâcha-t-il comme s’il révélait le sens de la vie.


ou "Comment les PNJ sont vitaux à la prose d'Ecluz", Tome 1 par moi-même


-----
Huh
-----



 
Répondre
#83
SHIT JUST GOT REAL
oups j'espère que j'ai pas rendu l'atmosphère trop angsty

Les premières secondes furent... Gênantes. Surtout parce que Zeke n'avait eu aucune réaction au départ. Et puis, il sembla comprendre mieux la situation (en même temps, quand t'as une fille pressée contre toi qui vient de t'embrasser, c'est assez compréhensible), et passa tout de suite de passif à actif. Arsa sentit son bras se glisser autour de sa taille, et sa main dans ses cheveux. Ok, se dit-elle soulagée, il veut ça aussi. Elle avait eu peur du rejet pendant un moment. Mais maintenant, rien qu'en voyant l'attitude de Zeke, on comprenait qu'il était loin de la rejeter.

Arsa avait été un peu traumatisée dans le passé par ce qui est communément appelé "la pelle". Déjà, ses parents ne lui en avaient jamais parlé - bienséance oblige - mais en plus, sa première expérience avait été... euh... plutôt baveuse. Mais là, c'était complètement différent, et beaucoup mieux- peut-être parce qu'elle était bourrée, ou peut-être parce que Zeke s'y prenait quand même bien. Tu parles, il devait en avoir, lui, de l'expérience. Ces gens populaires de Gryffondor avaient plutôt du succès, non ?

"De Gryffondor". Il était de Gryffondor. Elle avait presque oublié ça. Son honneur était passé par la fenêtre. Si par hasard le vent de cette histoire venait à ses frères et sœurs plus âgés, ça allait être sa fête aux prochaines vacances. La pensée aurait été, dans un état normal, suffisante pour lui faire stopper net ses agissements et partir en courant. Mais elle n'était pas du tout dans un état normal, et la situation l'amusa. Elle rit contre les lèvres de Zeke, s'éloignant juste assez pour pouvoir murmurer "Si ma mère me voyait...", avant de retourner à son occupation, c'est-à-dire la bouche de son ami (pouvait-on vraiment appeler ça un ami à ce point ?).

Alors que la langue de Zeke pointa le bout de son nez, et qu'Arsa était sur le point de l'accepter volontiers, il y eut un grand bruit suivi d'une chute rocambolesque, les deux fautifs se retrouvant à terre, Arsa écrasée en dessous du blond. Elle se dépêcha en rougissant de cacher sous ses robes les endroits que l'on ne saurait voir, et également de se cacher à moitié derrière Ezekiel, qui eut- heureusement- la présence d'esprit de la soulager de son poids. Arsa ne fit pas trop attention aux nouveaux venus, c'était juste des amis relous et bourrés qui taquinaient. Jusqu'à ce qu'elle entende le mot "Serpentard".

Oh fuck.
Soudain, la perspective d'être seule Serpentard au milieu d'une centaine de Gryffondor éméchés parut très dangereuse. Et les quelques pas a priori anodin qu'un grand costaud fit vers elle furent assez pour faire monter en elle un sentiment de peur. Bon, ok, elle avait un allié avec elle, un allié assez puissant. Il n'allait tout de même pas se retourner contre elle, hein ? Hein ?
Un murmure général se fit entendre, entre les surpris qui ne savaient pas encore, et ceux qui étaient déjà en train de parler sur elle. L'envie de s'enterrer au plus profond lui vint, et elle tenta de repousser les murmures agressifs, en fixant le dos de la tête de Zeke comme pour tenter la télépathie. "Dis quelque chose," pensa-t-elle si fort qu'elle en eût les larmes aux yeux. "S'il-te-plaît, dis leur quelque chose." Si elle n'avait pas été si faible et effrayée, elle leur aurait fait un doigt d'honneur royal. Malheureusement, elle ne se sentit pas si courageuse. Et puis, pour couronner le tout, une petite voix dans sa tête lui rappela que si l'histoire devenait une rumeur... Alors elle ne prendrait pas longtemps pour faire le tour de Poudlard. Passant par sa famille.
"I don't care", I say, caringly, as I care deeply

https://68.media.tumblr.com/ef1cf528bebdeb912bdf5154eb80cca0/tumblr_osdi0nN74t1t9im44o1_540.png
 
Répondre
#84
Aaaah Koushak je fais plein de suppositions géniales sur le secret de Lex! Love

Angus voyait bien que cette conversation mettait Alexander dans tous ses états, aussi eut-il le réflexe de tenter de le soutenir quand il s'affaissa contre un mur. Mais il se ravisa, ne voulant pas se montrer trop conciliant non plus.
Il se reprit, ravala ses larmes (non je suis pas un fragile pas du tout d'abord) et hésita:
- Désolé mais je crois que je ne te connais pas encore assez bien pour te livrer le fond de ma pensée.
Après un pas en arrière, il se retourna vers Tyrell, qui était à moitié engouffré dans le couloir Slytherin. Son expression se décrispa légèrement et il assura :
- Tout ça n'est en aucun cas contre vous deux, mais quand on est rentré dans la peau d'un personnage, il y a un certain prix à payer pour en sortir... Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai le sentiment que vous pouvez comprendre ça mieux que personne d'autre ici, d'ailleurs.
Il fit la moue ; lui-même avait du mal à comprendre pourquoi il avait ce ressenti étrange. En effet il ne connaissait ces deux jeunes hommes que depuis quelques heures, mais déjà il sentait qu'ils avaient tous les trois quelque chose à cacher, et que c'était précisément ça qui créait des tensions. En y réfléchissant quelques secondes de plus, il parvient à la conclusion qu'il serait plus intelligent pour eux de se faire confiance mutuellement, pour avoir quelqu'un sur qui s'appuyer plutôt que de se renfermer dans son secret et pouvoir se confier à personne.
Alors, une voix interrompit ses réflexions:
- Bon, vous rentrez ou vous sortez, messieurs? Je suis sensé assurer la garde de ce passage, moi, alors allez vous rassembler ailleurs, jeunes gens.
Un portrait les regardait de haut et leur donnait des directives de sa voix stridente en frappant des mains.



Bettie n'avait pas eu le temps de répondre qu'une grande Poufsouffle (qui ressemblait d'ailleurs à la description qu'avait dressée Rozenn d'une certaine batteuse de Quidditch) leur ouvrit en jouant à la maman responsable qui prévenait de la décadence à laquelle elles allaient être confrontées à l'intérieur. La petite Gryffondor acquiesça en croisant les doigts derrière son dos. Elle ouvrit des yeux ébahis devant tant de fun, partout partout, des grands qui dansaient, se roulaient des pelles, buvaient et chantaient à tue-tête. Elle reconnut quelques têtes qu'elles avait aperçues à table, quelques autres qu'elle avait croisé dans le train ou sur la voie 9 3/4 (comme Taylor le match maker qui l'avait remise aux mains de Rozenn). Mais pas de trace du blond qui l'avait introduite comme la star de la maison... Il devait pourtant bien être là? Qu'importe! Elle allait probablement passer la soirée à s'émerveiller devant tout ce qu'elle verrait et à jouer des tours en scred. Mouahaha elle avait déjà plein d'idées...



Taylor s'amusait plutôt pas mal, mais il se demandait où pouvait encore se cacher Zeke... D'habitude ils faisaient les 400 coups ensemble, ils amusaient la galerie et concourraient à des jeux d'alcool ou de force débiles, tout ça quoi! Mais là il était obligé de traîner avec des teenagers relativement lourds et défoncés... Lui, malgré ses apparences PUTAIN DE BIZARRES, il n'était pas un toxico, il cherchait juste à se détendre de temps en temps, évacuer a pression des études sérieuses-studieuses-bla-bla-bla-Ravenclaw. Oublier les petits tracas de la vie, rien de plus! D'ailleurs, ce soir, il ne fumerait pas sans Zeke. Il fallait le chercher. Il fit un duckface du futur en réfléchissant, les sourcils froncés (ouh là c'est dur de connecter des trois derniers neurones actifs) et pensa qu'il devait certainement préparer une mauvaise blague dans son dortoir. Seulement en arrivant devant celui-ci il trouva la porte ouverte et tout un paquet de gens totalement bourrés à l'intérieur. S'approchant plus pour voir la scène wtf, il comprit à peu près la situation et s'écria:
- Zeke, mon vieux! La discrétion quand tu pécho, tu connais?
Il saisit la belle blonde étendue sur le sol (pas très gracieusement mais c'était drôle) d'une main et son ami de l'autre main. Les ayant ramenés plus près de lui, il put bien s'apercevoir qu'ils étaient tous deux imbibés de whiskey comme deux grosses éponges toutes gênées. Il secoua la tête, tout rieur, l'air de dire "Vous, alors! Irrécupérables!"
Puis, se retournant vers les fêtards quelque peu intrusifs, il prit un air très sérieux et autoritaire pour les sermonner:
- Vous savez que vous commettez un grave crime, par ce non-respect de l'intimité d'autrui? Un moldu a dit: "Ne fais pas aux autres ce que vous n'aimeriez pas qu'il vous soit fait". Allez donc méditer ces sages paroles autour d'une autre pinte de bière au beurre, mécréants!
Il les poussa avec force hors de la chambre et ferma la porte derrière lui. Juste avant de faire disparaître sa tête dans l’entrebâillement, il fit un petit signe de la main, le majeur et l'index décollant de sa tempe:
- A votre service, jeunes cons!
Mais aussitôt qu'il s'était retiré, les deux Llewelyn lui sautèrent dessus: ils n'étaient pas assez ivres pour être aussi dociles. Même pas 5 minutes plus tard, un frère sur chaque épaule, Taylor-bébé-chat fut contraint de revenir vers les tourteraux:
- Ils arrêtent pas de dire que ta meuf c'est une Serpentard, Zekeeeeeeeeee... Faites quelque chose j'en ai marreuuuuuuuuuh...


Bon anniversaire à Maggie Smith, aussi appelée McGo la Mangemort dans le milieu  Wink Elle a 82 ans aujourd'hui  Heart
I am Fire. I am Death. I'm Fabulous
https://media2.giphy.com/media/xmFNErccypPMY/giphy.gif
Croustibat, premier de son nom, Président du Vice, Prince du Troll, Maître du Résumé et GM de l'Ecole de Magie et de Sorcellerie
 
Répondre
#85
Je vais commencer à utiliser des couleurs parce que c'est joli et en plus c'est plus clair ihi

Et tout à coup, comme si dire son nom suffisait à l'invoquer, surgit Eudokia Eisley.
Rozenn écarquilla les yeux. Cette fille devait vraiment être un genre de fée.
Elle était Poufsouffle, et pourtant elle connaissait le mot de passe de la salle commune. Remarquez bien, ça faisait sens qu'elle soit invitée partout. En fait, les Gryffondor avait carrément de la chance qu'elle ait accepté de leur faire la grâce de sa présence.
Pourtant, Bettie et elle perdirent leur bienfaitrice dès qu'elles mirent les pieds dans la salle commune. Et c'était exactement comme les films moldus que Rozenn regardait avec ses cousines du côté de sa mère. Des corps plein de sueur qui dansaient dans tous les sens, de l'alcool sur une table flottante et de la musique bien trop forte.
- ON S'ENTEND PAS TRES BIEN, cria-t-elle à Bettie.
Elles sinuaient entre les jambes des élèves plus âgés. Il y avait relativement peu de premières années. Où est ce qu'ils se cachaient tous?
-COMMENT EST CE QUE LES GENS ARRIVENT A S'AMUSER LA DEDANS? demanda-t-elle avec humeur.
C'était vrai, quoi. Danser, c'était peut être sympa cinq minutes, mais franchement il n'y avait même pas la place de bouger.




Zeke arborait sa plus belle expression de "no shit sherlock" lorsqu'on lui annonça avec emphase qu'Arsa était une verte.
Comme s'il avait pu l'ignorer, franchement. C'était lui qui l'avait introduite en scred.
Il était sur le point de répondre (quelque chose de tranchant et de bien choisi, histoire de mettre un peu Arsa à l'aise et de secouer les cloches à Gauvain), lorsqu'un Taylor bienvenu fit irruption au milieu de ses camarades de maisonnée. Franchement, toujours très inspirés sur le moment de se pointer, ces Aiglons.
Malheureusement, le charisme chelou du 5ème année ne fut pas suffisant pour retenir les virulents frères Llewelyn. C'était vrai que Taylor, avec son air maigrichon, ne faisait pas vraiment le poids.
Le bruit commençait sérieusement à agresser les tympans du pauvre Ezekiel. Il se massa la tempe d'une main, en levant l'autre dans un geste d'apaisement.
- Paix, paix, arrêtez de rugir comme des élans en rut s'il vous plaît.
La méthode diplomatique n'avait pas l'air de franchement réussir. Les Llewelyn baragouinaient toujours des trucs, Elisabeth couvrait le tout de son rire de rébou, et pour ajouter le tout il y avait des premières années qui penchaient la tête pour voir ce qui se passait dans le dortoir.
- EST CE QU'ON PEUT FERMER SA GUEULE OU C'EST TROP DEMANDER? fit-il, une bonne centaine de décibels plus fort.
Cette fois ci, il eut l'effet escompté. Un calme relatif était revenu.
- Minerv... Arsa est notre invitée, ce soir, fit-il avec l'air le plus sérieux qu'il avait dans son répertoire de bourré.Alors la moindre des courtoisies, c'est de la laisser s'amuser un peu en bonne compagnie, hm? Et je sais qu'elle est de Serpentard, ajouta-t-il d'un air lassé en voyant du coin de l'oeil Geraint qui était prêt à revenir à la charge. C'est moi qui l'ai amenée, alors foutez moi la paix. Oui, je sais, le cheval de Troie gnagnagna. C'est une demoiselle de qualité et de très bon goût, je vous prie de me croire.
-De bon goût, je veux bien le croire, gloussa Elisabeth qui tanguait un peu sur ses pieds. On peut goûter aussi??
Zeke se sentit rougir violemment. Mauvais choix de mots, Winslow. Il espéra qu'on attribuerait sa rougeur à l'alcool.
- On s'est compris,baragouina-t-il. Et reste à ta place, Llewelyn, crois pas que je t'ai pas vu.



Tyrell était à deux doigts de s'installer avec son popcorn.
Mdr non je golri bien sûr
Il était en train de suivre avec un intérêt qui se mêlait de plus en plus d'inconfort l'échange qui se passait sous ses yeux. On l'accusait un peu de duplicité là. Dans un couloir public. De l'école. Là où tout le monde pouvait entendre les insinuations d'Angus.
Cependant, il devait bien reconnaître que le blondinet avait fait un retour sur lui-même remarquable en ce qui concernait son comportement. Un acte de pénitence, presque.
Par contre, Lex avait pas l'air bien du tout.
Une santé un peu fragile, peut être?
Il faillit rire à son propre nez pour avoir pensé à ce codename faible qu'il utilisait tout le temps pour justifier sa lycanthropie.
Lorsque le tableau les rappela à l'ordre, il se rendit compte qu'effectivement, c'était peut être mieux pour eux tous si ils ne restaient pas comme ça à répandre leur coeur sur les dalles de pierre devant la salle commune de Serpentard, de tous les endroits inconvenants qu'ils auraient pu choisir.
- Alors, vous allez m'inviter à entrer, ou pas? demanda-t-il, se composant soigneusement une expression relativement neutre.


-----
Huh
-----



 
Répondre
#86
Sinon, moi j'ai trouvé comment vous allez apprendre son secret (si vous ne trouvez pas avant) vu qu'il vous dira jamais c: Je veux entendre vos théories !!!
*tape Angus gentiment sur la tête* è_é crétin !!!


Il fallait vraiment que Lex se calme. Mais il ne sentait pas très bien. Ca arrivait, de temps en temps. Surtout lorsqu'il subissait trop de pression. L'angoisse se faisait trop forte et il perdait tout ses moyens.
Il hocha doucement la tête. Rentrer lui semblait une bonne idée. Il se rappuya sur ses jambes avec difficulté, puis passa la porte.
- Viens, Tyrell.
Il se dirigea aussi vite qu'il le put sur un des fauteuil molletonné de la salle commune, vide. Il s'y laissa tomber en un soupir, et enleva ses sur-robes. Elles faisaient un poids supplémentaire beaucoup trop important, et il avait déjà l'impression de ne plus pouvoir respirer. Il regarda quelques instants le feu dans l'âtre, focalisant ses pensées dessus à fin de se calmer.
- Je me suis toujours demandé pourquoi le Choixpeau m'avait envoyé ici.
Il ne savait pas trop pourquoi il parlait. Il avait besoin de vider un peu son sac.
- Mais, maintenant, tout me paraît clair. Je suis un lâche.
Il haussa les épaules.
- Et puis, je me suis attaché à ces couleurs vertes. Le vert me sied à merveille.
Un faux sourire étirait son visage. Il était las de faire semblant.

Pendant ce temps, Jimmy faisait une potion dans son grand chaudron. On lui avait dit qu'il y avait un élève loup-garou, et il était chargé de préparer la potion tue-loup. Il avait d'abord été quelque peu réticent : c'était dangereux, tout de même... Mais il avait fini par accepter. Il avait bon coeur. Et quand il avait vu l'étudiant en question, tout ses doutes s'étaient envolés.
Il avait l'air fort sympathique, bien élevé... Jimmy était ravi de le fournir en potion Tue-Loup.
Il sourit en pensant au cours qu'il avait a donner aux Serdaigles de cinquième année le lendemain matin. Il avait bien envie de faire une petite blague.
 
Répondre
#87
MAIS OU EST PASSE LE RESPECT POUR ANGUS WLH
CA LUI TAPE SUR LA TETE ET CA L'APPELLE "CRETIN"
https://media1.giphy.com/media/V8UCw3nx3DxPa/200.gif#146

A nous trois, entre Angus, Tyrell et Lex, on fait vraiment le gang des miskines-associales-fragiles-secreteux-tout-ça-tout-ça MDR

Non vraiment je pense que l'indice était "l'esprit inconscient" qui allait éveiller les soupçons de Tyrell et Angus, et parallèlement je crois aussi que ça a un rapport avec sa famille, que la seule personne qui le soutient encore serait sa cousine dont tu avais parlé Kouskah Wink parce que tu as marqué "allié.e.s" or il n'a encore parlé à aucune fille à Hogwarts depuis le début de l'année...


Angus les suivit, de toute façon il devrait bien rejoindre son dortoir. Et puis c'était pour obéir au tableau, hein, rien de plus. Toutefois, une fois dans sa salle commune, le bruit de la chute de Lex sur le fauteuil le fit regarder brusquement dans sa direction. Il s'avança vers lui, à côté de Tyrell. Aux mots dépréciateurs qu'Alexander s'infligeait, Angus s'accroupit discrètement près de ses genoux, prêt à boire ses paroles, à cerner un peu mieux qui il avait en face de lui. Il fixait sur Alexander un regard interrogateur sans pour autant être agressif. Comme quelqu'un qui demanderait à un ami ce qui le tracasse pour pouvoir l'aider.



Bettie cria à son tour, remplie d'enthousiasme:
- REGARDE, CA N'A PAS L'AIR SI DIFFICILE DE S'AMUSER ICI! REJOIGNONS LES!
Elle traversa la salle en dansant à moitié, battant le rythme avec sa main sur sa cuisse. Elle faisait un petit croche-patte par-ci, une tape dans le dos par-là, de plus en plus dans son élément. Devant la planche flottante qui supportait l'alcool, elle fut piquée d'une curiosité nouvelle: comment pouvait-il se trouver autant de boissons différentes au même endroit? En plus, toutes détenues par des jeunes qui n'avaient pas encore l'âge de boire... Ses yeux dépassaient à peine de la surface du support volant, elle pouvait tout juste voir ce qui se trouvait dessus.
Elle vérifia rapidement si personne ne l'épiait et commença une nouvelle farce: elle mélangea toutes les bouteilles les unes avec les autres méthodiquement, tellement concentrée qu'elle tirait la langue sur le côté (kawaii). Puis elle les reboucha toutes avec précaution et ricana en posant sa main sur sa bouche. Ensuite elle se dirigea vers la DJ, non loin du bar, pour admirer son oeuvre machiavélique.



Taylor était épuisé de garder ces énergumènes qui puaient l'alcool sur le dos. Pour détendre l'atmosphère qui s'était un chouia crispée quand Ezekiel avait haussé la voix, il claqua des mains et s'exclama:
- Bon, c'est pas que j'ai aucune envie de rester dans cette situation, mais je commence un peu à fatiguer, malgré mes muscles incroyablement développés évidemment les copines! Qu'est ce qu'on fait maintenant que la situation est expliquée? On va pas lapider Arsa? Non! Alors comportez-vous en gentlemen et offrez-lui un autre... Il renifla l'haleine de la fille et en déduit: Un autre whiskey! Allez, faites pas vos rabat-joie dès le premier soir, les gars! En plus Kia doit être arrivée depuis le temps...
I am Fire. I am Death. I'm Fabulous
https://media2.giphy.com/media/xmFNErccypPMY/giphy.gif
Croustibat, premier de son nom, Président du Vice, Prince du Troll, Maître du Résumé et GM de l'Ecole de Magie et de Sorcellerie
 
Répondre
#88
Taylor rétablit tout de suite le calme dans la pièce, en offrant à tous un whiskey, et rien que la pensée de l'alcool détendit tout le monde. Arsa, un peu confuse et chamboulée, accepta un verre un peu à reculons, qu'elle but à moitié. Petit à petit, les intrus quittèrent la pièce pour retrouver le cœur de la fête; au final, et heureusement, grâce à Taylor et Zeke, ils se résignerent et quittèrent le dortoir, en fermant la porte derrière eux. Lorsque l'événement fut passé, Arsa relâcha un souffle qu'elle avait retenu depuis un moment. Elle ferma les yeux et se laissa tomber sur le premier lit derrière elle. Le stress et la peur avaient, pour une raison inconnue, chassé quelque peu les effets de l'alcool de son organisme. Mais franchement, elle s'était inquiétée pour rien, bien sûr que Zeke allait venir à la rescousse. À cause de son éducation, elle voyait le mal partout. Ceci dit, la situation n'était pas vraiment résolue. Arsa leva les yeux pour regarder Ezekiel, puis se leva en avançant lentement vers lui. Même maintenant qu'elle était un peu plus sobre, elle regrettait d'avoir été interrompue en plein milieu de ce moment avec Zeke. Mais elle devait d'abord s'assurer de quelque chose.

"Tes amis, là, um... Est-ce qu'ils sont du genre à ébruiter les rumeurs ?..." Elle fit une courte pause, et posa sa main sur le cou de Zeke. "Pas que j'aie honte de toi, au contraire... Mais si ça venait aux oreilles de ma famille..." Arsa ne finit pas sa phrase, mais l'anxiété dans son regard parlait d'elle même. En gros, ça allait très mal se passer pour elle.

Quelqu'un de raisonné dans une situation aussi tendue qu'elle aurait dû courir loin des problèmes, et donc loin de la source des problèmes, c'est-à-dire dans son cas embrasser un Gryffondor. Mais bien sûr, Arsa avait arrêté de raisonner il y a longtemps, alcool et beaux yeux obligent. Et en plus, entendre Zeke l'appeler Arsa et pas Minerva pour la première fois lui avait fait plus d'effet que ça n'aurait dû. Ceci dit, son éclat de voix avait permis à Ezekiel d'éliminer un peu l'alcool de son organisme, et Arsa avait peur qu'il ne se rende compte qu'en fait, il n'avait pas aucune envie de flirter avec elle. Plutôt timidement, elle se rapprocha un peu plus de Zeke, et lui adressa un sourire léger.

"Et même si je suis déjà dans la merde, je sais pas pourquoi, j'ai qu'une envie... C'est de recommencer...", elle avoua, ses joues rouges s'embarrassement et d'appréhension. En espérant qu'ils n'allaient pas encore être les victimes de curieux. Elle continua, et son sourire devint un peu triste. "Je... Je comprendrais totalement si c'est pas ton cas, par contre."

"I don't care", I say, caringly, as I care deeply

https://68.media.tumblr.com/ef1cf528bebdeb912bdf5154eb80cca0/tumblr_osdi0nN74t1t9im44o1_540.png
 
Répondre
#89
MDR BATOU koman tu mank 2 respet anvair ton pairço

EDIT: AH uncool j'avais pas vu ouppppps attends j'édite zeke dans un moment

Tyrell suivit Lex jusque dans la salle commune. Marrant, il voyait la salle commune des Serpentard avant celle des Serdaigle. Quel nouvel élève modèle il faisait.
Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, l'endroit n'était ni sombre ni humide; à vrai dire, il était quasiment cosy. Ok, les arcades et les dentelles de pierre avaient un petit quelque chose d'inquiétant. Mais on ne pouvait pas nier que c'était quand même sacrément beau.
Tyrell n'osait pas encore s'asseoir, il n'était pas vraiment chez lui après tout. Il laissa son regard courir sur les murs richement décorés, les mains dans son dos, en prêtant l'oreille au couplet dramatique que débitait Lex.
- Le Choixpeau fait souvent mieux les choses que ce qu'on pense, dit-il tranquillement, tâchant de contrer l'amertume dans la voix de son ami.
Il repensait vaguement à son propre cas. S'il avait écouté McGonagall, il serait à Poufsouffle. S'il s'était écouté, lui, il serait à Serpentard avec la seule personne qui lui avait manifesté une sympathie sincère. Mais le Choixpeau avait une longueur d'avance. Il avait vu à travers son crâne, alors qu'il pensait avoir si bien maîtrisé l'art de la dissimulation.
- Il a réparti des générations d'élèves, après tout. Je dis pas que tout arrive pour une raison, mais il y a certainement un sens à ta répartition... à votre répartition, amenda-t-il en remarquant le regard d'Angus, qui semblait finalement assez en phase avec Lex. Finalement, peut être qu'ils s'étaient pas si mal trouvés, ces deux là.
La vérité, c'était qu'il était fatigué. Cette journée commençait à tirer sur l'interminable. Il était passé d'un cas médical désespéré en rase campagne à un nouvel élève au milieu d'une foule de vies et de possibilités toutes plus enivrantes et excitantes que les autres. Pour la première fois depuis qu'il avait été Mordu, il avait l'impression de vivre. Ses veines battaient de toutes cette vie autour de lui, et pour autant qu'il sentait son coeur exploser de joie, il en était épuisé.
Il aurait bien aimé pouvoir transmettre ce sentiment enivrant à ses deux camarades apathiques de Serpentard, s'arracher cette fièvre des veines pour la leur coller sous le nez et qu'ils réalisent la chance que Poudlard leur donnait à tous.
Mais Tyrell, l'un dans l'autre, était quelqu'un de mesuré.
- Parfois il suffit de regarder un peu plus loin que le bout de son nez. Je connais pas beaucoup de gens qui viennent proposer leur amitié au nouveau bizarre tout seul dans son compartiment. Si tu me demandes, c'est déjà une preuve de courage. Pas forcément celui des Gryffondor, pas forcément le courage qui fait du bruit... Mais il y a plus d'une manière d'être courageux. Et tu devrais essayer le blanc cassé, je suis sûr que ça t'irait comme un gant.
Et sur ce, comme une fleur, il laissa son regard retourner aux détails de la pièce.
- Ces fenêtres donnent vraiment sur le Lac? demanda-t-il l'air de rien, comme s'il ne venait pas de prononcer la tirade la plus longue de sa carrière à Poudlard.



Rozenn regarda Bettie s'éloigner vers la table à alcools, un peu perplexe. Elle n'avait pas prévu d'en boire, tout de même?
Au nom d'une nouvelle expérience, quoique...
Mais non, apparemment Bettie avait décidé de faire l'apprentie alchimiste. Les yeux de Rozenn s'écarquillèrent, tandis que sa bouche s'entrouvrait de stupeur.
Elle s'approcha de son amie en crabe, soudainement soucieuse qu'on puisse la surprendre, alors qu'à proprement parler elle n'avait rien fait de mal.
- Bettie, siffla-t-elle. Tu vas rendre tout le monde malade!
Oh, elle avait déjà fait des bêtises, là dessus, pas de souci. Mais ses versions des bêtises incluaient plutôt des vases inestimables renversés ou des créatures fantastiques relâchées sans franchement faire exprès (oups). Pas des actes semi-terroristes.
- En plus, maintenant, on peut même plus goûter, ajouta-t-elle, renfrognée.



La porte du dortoir se referma finalement, atténuant par le même coup la musique qui provenait de la salle commune. Zeke se massa la nuque, pas encore tout à fait sûr de ce qui venait de se passer.
Et puis, brusquement, il avait de nouveau une Arsa proche, toute proche, qui irradiait de la chaleur et qui lui rappelait très très bien ce qui venait tout juste de se passer.
Le visage d'Ezekiel se crispa dans une moue amère. En fait, était-il en train de se dire, ses amis étaient exactement le genre de personnes à tout aller raconter. Sans compter le fait que des Serdaigles (salut Taylor) et des Poufsouffles (salut Eudokia) étaient également présents à la soirée, l'histoire avait des chances de faire le tour de l'école.
C'était mauvais, hein?
Il ne l'avait pas réalisé dans son premier élan, mais Arsa n'était pas exactement n'importe qui. Tout à fait à l'opposé de lui, en fait. Elle avait tout à perdre. Sa réputation pouvait tellement en souffrir.
Mais clairement, elle ne devait pas bien appréhender le tout, toute bourrée qu'elle était.
Oui, d'accord, ça avait été drôle. La petite échappée avec un Gryffondor rencontré dans le train, les remarques rebelles contre ses parents, et le climax en s'éclipsant dans la chambre d'un d'entre eux à la faveur d'une chanson de Taylor Swift. Mais n'allait elle pas se secouer, à un moment ou à un autre, et vomir de son propre comportement?
Maintenant qu'il y pensait, Arsa avait mentionné ses parents un nombre de fois impressionnant au cours de la soirée.
- Tu ne penses pas que tes parents désapprouveraient? Demanda-t-il d'une voix basse et un peu sèche.
Est-ce que c'était sa version de la rébellion adolescente? Sauter sur le premier Muggleborn venu pour montrer qu'elle n'était pas "comme les autres"?
- Je pense que tu devrais partir, maintenant,  ajouta-t-il en maintenant la jeune fille à une distance respectable, les mains sur ses épaules.
Il n'était pas une attraction pour filles à papa avec des désirs d'évasion.
Pour faire valoir sa position encore mieux, il alla jusqu'à se détourner pour ouvrir la porte du dortoir, et la tenir ouverte devant la jeune blonde.



-----
Huh
-----



 
Répondre
#90
Ca un rapport avec sa famille un peu oui Wink
Pour le "Allié.e.s" c'est une habitude que j'ai prise en fait. Pareil, souvent je dis "celleux" ou "tous.te.s". J'essaie d'inclure le langage inclusif dans un maximum de mes écrits  Tongue (je trouve juste la loi du "le masculin l'emporte" fatigante à la longue. Je rêve d'une langue neutre uhuh #LAnglaisCestBien )
*agite son drapeau LGBT+ en fond*

PS : mon chat a décidé de frotter sa tête contre le blason Serpentard et de griffer le Gryffondor. Je l'aime. https://imgur.com/RKi7VWO (ma jambe souffre mais ça c'est une autre histoire les enfants)

PPS : Je suppose que vous me tuez si je décide de prendre Jared Padalecki en perso hm ? -de toute façon j'en ai déjà deux c'est bien suffisant-



Tyrell avait fini par comprendre comment il fonctionnait, visiblement. Il ne le montra pas des masses, mais ses mots lui firent chaud au coeur.
- Merci.
Il resta silencieux un moment, puis il se mit à rire franchement.
- Le blanc cassé ? Non, mais... Qui porte cette couleur ? Est-ce que c'est une couleur au moins ?
Ses yeux pétillaient de nouveau comme dans le train, mais il commençait à être fatigué.
- Il se fait tard... Tu sais comment aller à ta salle commune ? Tu veux que je t'y amène ?
Lex se releva doucement. Il se sentait un peu mieux. En voyant le regard interrogatif du jeune Serdaigle, il sourit et se dirigea vers l'une des lourdes tentures vert émeraudes qui cachaient les fenêtres. Il la poussa sur le côté, découvrant les abysses du lac noir aux yeux de son nouvel ami. A ce moment précis, un strangulot décida de passer derrière le verre. Il observa les sorciers un instant avant de disparaître de nouveau dans les algues visqueuses.
- De temps en temps, on voit passer le calamar... Et parfois, quand elles en ont envie, les sirènes viennent nous saluer. Mais elles sont assez capricieuses, elles viennent rarement... Mais, comme nous sommes sous le lac, en hiver, il fait très froid dans les dortoirs. C'est un plus que tu ne sois pas chez nous, finalement.
Il lui lança un sourire supplémentaire.
- J'ai entendu dire que la salle commune des Poufsouffles était la mieux lotie : non seulement ils sont à côté des cuisines, mais en plus, ce sont les mieux chauffés...
Puis, il éclata franchement de rire. Parler de futilités, ça faisait toujours du bien. Il se reprit assez vite, et réitéra sa demande :
- Alors, tu veux que je te ramène avec les autres oisillons ?
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)