Forum de la Cartoonerie
Back To Earth. - Version imprimable

+- Forum de la Cartoonerie (https://forum.lacartoonerie.com)
+-- Forum : Les cartooneurs parlent aux cartooneurs (https://forum.lacartoonerie.com/forumdisplay.php?fid=22)
+--- Forum : Jeux en pagaille (https://forum.lacartoonerie.com/forumdisplay.php?fid=27)
+---- Forum : Role Play (RP) (https://forum.lacartoonerie.com/forumdisplay.php?fid=35)
+---- Sujet : Back To Earth. (/showthread.php?tid=3234)

Pages : 1 2 3 4


Back To Earth. - PiouLak - 20-05-2018

Back To Earth
~rpg fermé~

Ayan; Dieu imprévisible
Misty; Déesse fleuris
Calixte; Dieu des apparences
Ariane; Déesse des caresses
Aries; Déesse du son




Ils sont 5. 
Ils sont beaux.
Ils savent tout de la vie, ses secrets, ses raisons, son sens...
et pour cause, c'est eux qui l'ont créé.


Mais quand les entités retombent sur Terre, ça rigole déjà un peu moins.
Comment repartir? Qui est à l'origine de cette réincarnation massive? 
Les Dieux vont devoir reprendre du service. 


Et, finalement, savent t'ils vraiment ce que cela fait, de la vivre, 
la vie?



RE: Back To Earth. - PiouLak - 22-05-2018

Eros

http://www.image-heberg.fr/files/15270001961752520538.png

Les Dieux n'ont pas d'apparence physique au dessus de la Terre. 
Si Eros avait du être réincarné réellement en ce qu'il était, il aurait été un frisson. 
Une caresse qui fait rire ou excite, mais ne laisse jamais indifférent. 

Est à l'origine de l'odeur du chocolat.

A répertorié et placé chaque couleur et ses infinis dégradés possibles sur la planète. 

Ne s'occupe plus de la Terre depuis des milliards d'années, garde simplement une oreille sur les tubes musicaux.

A inventé la plupart des grands poèmes d'auteurs français passés, présents ou qui se déposeront dans les futures générations. S'amuse a les murmurer aux oreilles des autres Dieux en les prenant par surprise.

Sa spécialité? 
L'imprévisibilité. 
Si la plupart de ses camarades ont travaillé dure pour arriver à un cosmos aussi logique et cohérent... lui, est venu apporter autre chose.
Certains l'appelleront l'espoir... d'autres le chaos. 
Lui a préféré le renommé le hasard. 
Cette chose qui permet d'aller du plus haut du monde au plus profond, qui rend toute chose accessible, qui surprend.

Vous voila bien prévenu.


https://78.media.tumblr.com/77b3ee80f745f54fba970bf64fd5658a/tumblr_p4e9dkbaFv1rk63wco3_r1_540.gif



RE: Back To Earth. - YumiMangaCat - 22-05-2018

https://i0.wp.com/www.thisishorror.co.uk/wp-content/uploads/2016/09/Lily-Rabe.jpg?resize=640%2C369

Misty

Attention Mesdames et Messieurs, la voilà! La grande Misty!

Oui oui, celle qui vous a balancé les fleurs, les arbres, les chats trop mignons, les renards ainsi de suite. Les chutes du Niagara? C'était elle. Vos magnifiques mers? C'est elle. La nature et les animaux, c'est son dada. Elle est absorbée par la beauté que la végétation offre. Toutes ces couleurs, ces formes... Et elle avait créé les animaux pour qu'ils puissent en profiter et aider celle-ci à vivre. Des plus mignons au plus agressif. Il fallait bien de tout dans la nature! Bien qu'elle n'avait pas prévu que certains deviennent aussi agressifs avec les humains. Mais comme on dit, c'est la vie!


Misty était bien contente de son travail et de pouvoir l'observer de là où elle était. Tous ces siècles à la voire être étudiée, utilisé pour se nourrir, guéri.. En revanche, cela lui faisait de plus en plus mal de voir qu'on tuait petit à petit son bébé à cause de la pollution, de tous ces bâtiments... Les humains massacraient ses belles clairières, ses beaux champs, faisait fondre sa très chère banquise qu'elle avait fait si bien habitée.

C'en était trop! Elle devait maintenant retourner sur Terre pour essayer de changer tout ce bazar! D'ailleurs, elle n'était pas la seule à vouloir régler des choses. Ariane aussi semblait motivée à remettre au goût du jour son oeuvre. Et tous les cinq, ils allaient remettre les choses dans l'ordre.

http://38.media.tumblr.com/fabccb7a72a6d573b44667e8e4b22074/tumblr_nm9jktb7CS1r72dfyo2_500.gif

PREZ A EDITER SUR LE CHOIX SUR TERRE BLABLABLA


RE: Back To Earth. - Tales - 22-05-2018

CALIXTE
La création engendre la création.

http://image.noelshack.com/fichiers/2018/21/2/1527021260-calixte.jpg


Ne pas avoir de forme, voilà l'avantage que d'être un Dieu. Être partout et nul part, être tout et rien. Pourtant sa spécialité était de donner une forme, de créer une image, de façonner le monde que vous connaissez. Être libre de créer à sa guise chaque chose, de les rendre concrètes, de leur donner un sens, sans avoir soi même de forme réelle. C'était ça le don sans limites que Calixte préférait par dessus tous ceux dont ils pouvaient disposer, lui et ses confrères. Et pourtant le voilà aujourd'hui prisonnier de sa propre création, prisonnier d'une forme, retenu à l'intérieur. 

Son rapport à la beauté et à la laideur fait de Calixte qu'on l'appelle "Le Dieu de la Création-Aspects Physiques". Ce surnom lui vient d'Eros. Il lui a chuchoté plusieurs fois lors de leurs nombreuses discussions cosmiques là-haut, plus haut que ce que vous ne pourrez jamais imaginer. Et pourtant aujourd'hui les voilà en bas, avec nous. Tous prisonniers de l'aspect que Calixte a donné à l'espèce humaine. 

Il vous dira sans doutes que quelqu'un est aussi à l'origine de la création des Dieux qu'ils sont, ce qui reviendrait chez nous, humains, à nous demander qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé en premier. 
Qui est à l'origine des Dieux créateurs ? Qui les a renvoyés chez nous ? Qui ou quoi ? Et quand quel but ? 

Ses confrères voient un danger approcher. Qui peut bien être plus puissant qu'eux cinq réunis ? 
C'est une question à laquelle Calixte ne va pas songer lui trouver une réponse, bien trop occupé à apprécier voir, sentir, entendre, toucher et goûter les plus belles de ses oeuvres. 


À quoi bon avoir participé à la création de tout ce Monde il y a plusieurs milliards d'années, si aucun d'eux ne peut aujourd'hui en profiter ? 

http://image.noelshack.com/fichiers/2018/21/2/1527021260-calixte2.jpg



RE: Back To Earth. - TheoC - 23-05-2018

https://78.media.tumblr.com/f49af170a632c171a08e6efc8ad1811d/tumblr_ntnjg5gxeT1t3n2fuo1_500.gif
Good morning, Ariane.

Fiere et maligne, c'est au féminin qu'Ariane a décidé de se conjuguer lorsqu'elle est apparue sur terre. Elle ne s'était jamais posée la question auparavant, mais une fois tombée des cieux, elle n'a pas eu d'autres choix que de trancher. Homme ou femme, femme ou homme ? En se basant sur les clichés de l'espèce humaine, elle avait décidé qu'elle tirait plus sur la gente féminine que masculine. Ses sources ? Ne les lui demandez pas, elles sont basées sur le grand cinéma américain. Elle s'est laissée elle même inspirer par la création des hommes.
Ariane, elle est à l'origine d'un tas de choses, mais son domaine de prédilection reste malgré tout celui de l'amour, des sentiments, des petits papillons, de l'envie, de l'excitation, du désir, de la passion ... Mais aussi et malheureusement de toutes les dérives que le coeur et ses sentiments entrainent : stress, haine, colère ...
Seulement, dans un monde aussi utopiste que celui qu'Ariane aurait aimé créé, rien n'est possible sinon un schéma, une illusion. Les idées d'Ariane ont toujours été absurdes et irréalisables, les autres dieux s'en doutaient, mais comment dire non à une dose de sérénité et de calmes, ou toutes les espèces cohabitent dans la paix et l'amour ?
Maintenant qu'elle est sur terre, allez lui expliquer que tout ce qu'elle a créé, ce en quoi elle a cru dur comme fer, n'était qu'un masque, une vitre de glace fendue dès son installation. Allez lui faire comprendre que les hommes ne s'aiment pas, pire, qu'ils se détestent. Et que son concept d'amour a tourné à la haine.
Ariane se retrouve dans un monde dont elle ne connait rien, alors même qu'elle en est une des créatrices. Comme dans un vrai labyrinthe duquel elle n'a aucune idée de comment s'en sortir. Elle se sent perdue, aimerait du soutien, un indice pour sortir. Mais il n'y a pas d'entité supérieure pour les aider, puisque les dieux, c'est elle, c'est eux, et ils viennent de tomber des cieux.

https://thumbs.gfycat.com/ElementaryPessimisticCassowary-size_restricted.gif



RE: Back To Earth. - Petitchocolat - 24-05-2018

http://www.arlfm.com/img/evenements/evenement-radioARL_la-delicieuse-et-talentueuse-pomme-en-concert-a-cenon-gagnez-vos-invitations-avec-arl-20171211_165726.jpg

ARIES

Aries est un dieu, Aries est une déesse. Mais Aries est l'être responsable du bruit qui courre. Du bruit, partout, dans vos oreilles humaines. Le son, les langues, la musique. Le vent qui souffle dans les feuilles en produisant un léger bruissement agréable. Les criquets qui chantent lorsque l'été arrive. Les chats qui miaulent pour avoir à manger. Tout. L'ouïe c'est son dada, sa fierté. Mais à part ça, le reste, qu'est-ce qu'elle s'en fout. Les guerres, les famines, les catastrophes naturelles... C'est leur création après tout, pourquoi s'en préoccuper ? Le monde ne serait-il pas trop plat, trop terne, si elles n'existaient pas ?Depuis, il faut dire qu'Aries s'est détachée du monde, de ses êtres. Surtout des Hommes, ces êtres si égoïstes et si irresponsables qui n'ont fait que la désespérer de plus en plus au fur et à mesure que le temps s'écoulait sur Terre. Le Temps, quelle notion si... Humaine, futile. Souvent, Aries leur chante une chanson, lorsqu'elle les regarde s'ébattre gaiement aux milles coins de la planète. Mais à part ça, elle ne fait rien.

https://www.youtube.com/watch?v=XsqB-AYs_ew

Alors pourquoi ce retour sur sa planète, leur planète, leur bébé, le fruit de leurs entrailles ? Pourquoi eux, qui depuis des années végétaient en se tournant les pouces du haut de leur immensité étaient soudain rappelé au cœur même de ce qu'ils avaient causé ? Était-ce pour réparer leurs erreurs ? Était-ce pour guider les êtres tel un Jésus Christ revisité ? Était-ce seulement pour leur rappeler que dans cet univers si vaste personne n'était rien, même pas eux, et leur faire observer un monde sorti de leur zone de confort ? Et qui donc avait bien pu faire une telle chose, puisque les dieux, c'était eux ? Tant de questions sans réponse. Une apparence sans sens, définie au hasard parmi les seuls deux choix possibles, un lieu d'arrivé attribué à la tête du client, et des questions, tellement de questions sans réponse. Aries n'était pas sortie du pétrin qu'eux-même avaient créé, elle le savait.

Et une voix murmurait dans sa tête, insidieusement, que sans eux, elle ne survivrait pas longtemps.



RE: Back To Earth. - YumiMangaCat - 25-05-2018

https://cdn.pbrd.co/images/HmNuda2.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=Unmx2Jt_kGg

Noir. Tout était... noir. Tout semblait tourner..
Misty ne se sentait pas bien et elle n'arrivait pas à voir ce qu'elle avait autour d'elle.

Comment ça je peux ressentir des choses? Pourquoi suis-je si mal? Avait-elle pensé seulement pour elle.

Oui, seulement pour elle. Car elle et les autres pouvaient communiquer télépathiquement.
La douleur était si forte qu'elle fermait fort ses yeux. Elle avait mal au crâne. Jamais elle n'avait ressenti ça. Jamais elle n'avait senti quelque chose en soit. Elle n'était pas humaine. D'ailleurs.. Elle n'avait pas de genre. Alors pourquoi dire elle? Pourquoi pas il?
Mais là n'était pas la question. Misty avait mal et c'était tout ce qui la préoccupait pour le moment.

Combien de temps était passé depuis qu'elle était dans cet état? Beaucoup certainement mais pour elle, il était passé que de très longues minutes. Assez de temps en tout cas pour que la déesse puisse enfin ouvrir les yeux qu'elle referma rapidement.
La lumière... Elle est si forte... Elle n'a pas l'habitude de cette sensation. Mais elle devait faire avec.
Elle rouvrit doucement les yeux cette fois.
La première chose qu'elle vit, c'était du bleu. Une étendue de bleu. Un ciel sans nuage. Tout doucement Misty tourna la tête. Il y avait pleins d'arbres. Des rochers. Des fougères. Du sable. Ses créations. Elle était dans une forêt. Elle passa ses doigts dans le sable et leva son bras afin de le faire glisser entre ces-derniers. Pardon... Les bras? Les doigts? Comment était-ce possible?!

Elle se redressa vivement. Elle avait des jambes, des vêtements de hippies, et des longs cheveux. Elle avait aussi... Une poitrine.. Misty pouvait donc confirmer deux choses. 1- Elle était devenue humaine. 2- Elle était une femme. Mais.. Pourquoi était-elle ici? Et non pas dans son univers, son espace, son chez soi.. Que faisait-elle... Sur terre..

- Ah ma tête...

Elle mis soudainement ses mains devant sa bouche, surprise. Comme si elle avait dit une bêtise.

-Je... Je parle?

Un nouveau événement qui lui faisait oublier sa migraine, signe que son esprit avait encore du mal a accepté d'avoir une forme, d'être représenté.
Misty regarda de nouveau autour d'elle. Que des arbres... et elle. Mais personne aux alentours..

Vous êtes là? Pensa-t-elle télépathiquement

Pas de réponse. Là d'où elle venait, il n'y avait pas de distance limite pour recevoir une pensée. Donc soit sur Terre cette règle changeait, soit ils étaient inconscients.
Mais s'ils étaient si loin, cela ne pouvait pas être dans cette forêt. Du moins, c'est ce qu'elle supposait.
Elle avait atterri dans une forêt. Comme un élément de sa création. Peut-être les autres aussi avait atterri dans leur création favorite?

Nan.. C'était stupide.. Ariane n'allait pas atterri avec l'homme ou la femme "de sa vie" sous prétexte qu'elle a créé l'amour, Calixte pouvait être n'importe où en lien avec la création de la forme et Eros... au casino où tout était hasard? Et Aries alors? Il ou elle...

Son mal de crâne repris. Essayait-on de rentrer en contact avec elle?

Do You Realize?

Misty se leva complètement et chercha autour d'elle qui avait pu lui envoyer cette pensée. Personne. Personne était là. Elle sentirait leur présence. Surtout si c'était celle de ses frères et soeurs.

Bienvenue sur Terre Misty




RE: Back To Earth. - TheoC - 25-05-2018

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/28//180528084000848492.png
Tout commença par un éclair, et l'esprit d'Ariane fut comme aspiré dans un tourbillon infiniment puissant. Il n'y avait que du noir, des ténèbres et du vent. La tempête soufflait avec une violence sans nom, rien ni personne ne semblait être en mesure de l'arrêter.
Pour la première fois de son existence, de son apparition divine au sein de l'univers après le big bang, Ariane découvrit de nouvelles sensations, et au coeur de l'ouragan, de la tornade, elle se sentit prendre vie : Ariane venait de devenir une cellule. Une cellule animale, qui se multipliait à toute vitesse, bien plus vite qu'un cycle naturel, d'une elle était passée à deux, puis à quatre, et en une minute à peine, une ombre humaine se dessinait déjà.
Tombant des cieux en direction de la terre, le corps d'Ariane se matérialisait sans que l'esprit divin ne comprenne vraiment pourquoi. Elle fit bouger quelques doigts, pris conscience qu'elle venait de tomber dans sa propre création, puis se laissa flotter dans le vide, tombant dans le brouillard, la nuit et l'orage. Portée par le vent, bercée par des éclairs, elle inspira profondément, écartant les bras, chutant avec une grâce nouvelle.
Elle savait tout de la condition humaine, elle en connaissait les moindre sensations, le moindre tressaillement de l'échine. Les hommes et les femmes n'avaient aucun secret pour elle, elle les avait créé il y a des millions d'années et les avait regardé se développer depuis.
Le sol se rapprochait de plus en plus, elle s'apprêtait à heurter la terre. Les éclairs offrait à son visage une teinte cadavérique malsaine, la pluie, qui cinglait désormais son visage, trempait ses cheveux pour lui donner un air de chien mouillé. Ariane retint sa respiration, laissa son corps finir de se dessiner. Elle choisit le sexe féminin, une coupe mi-longue blonde et un visage angélique des actrices américaines des années trente et quarante, puis, avec courage, sans l'once d'un doute, elle s'écrasa lourdement sur le sol et eut l'impression d'exploser.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, l'orage avait disparu pour laisser place à un léger soleil venant bercer son corps. Des branches au dessus d'elle l'empêchaient d'être trop éblouie, et la rosée matinale la rafraichissait.
Ariane était allongée dans de l'herbe. Plutôt que de se relever, elle prit le temps de faire bouger chacun de ses membres, réalisant cette fois pleinement qu'elle était dans de la chair humaine. Elle se surprit à admirer son bras, et remarqua a quel point elle et les autres dieux avaient fait du bon travail, en créant les hommes. A quel point, sur le plan physique, ils étaient une de leurs oeuvres les plus abouties et réussies.
Ariane avait déjà pris possession d'un corps humain, il y a des millions d'années et avant de les envoyer sur terre, dans l'unique objectif de vérifier si tout fonctionnait correctement, tant sur le plan moteur que mental, c'était pour ça que cette fois-ci, il ne lui avait fallu que quelques minutes pour s'habituer à sa nouvelle enveloppe.
Elle se redressa et fit quelques pas timides. Un écureuil passa devant elle en courant, et elle s'amusa de sa grande queue touffue, fière d'avoir esquissé les premiers dessins de l'animal lors de sa création.
Puis, la tête d'Ariane fit les comptes, et le dieu comprit alors que quelque chose n'allait pas : pourquoi était-elle dans un corps humain, pourquoi était-elle tombée des cieux et pourquoi se retrouvait-elle sur terre ?
Elle chercha du regard si elle ne trouvait pas ses frères et ses soeurs, mais rien. Elle essaya de les joindre d'abord en bredouillant quelques mots à voix haute, puis en essayant la télépathie. Mais rien n'eut de succès, et elle prit alors la décision de faire quelques mètres pour en découvrir plus sur ou elle se trouvait, et surtout savoir si elle était seule.
Elle ne connaissait pas tous les lieux que la terre abritait, du moins, pas à l'arbre prêt. Mais elle sentait, de par le climat, la chaleur et les bruits environnants, qu'elle pouvait déjà rayer l'Afrique, l'Asie et l'Océanie des possibilités.
Elle continuait de marcher dans l'espoir de croiser une figure connue - bien qu'elle ne savait pas à quoi ressemblait les autres dieux, lorsqu'elle tomba sur un sentier battu. Elle regarda de part et d'autre du chemin, décida de prendre à droite. Elle continua sa route, n'osant cette fois plus dire le moindre mot mais guettant le moindre signe, le moindre mouvement dans les buissons et entre les arbres.
Ariane contemplait son oeuvre autant qu'elle cherchait a comprendre les raisons de son ascension ici. Puis, quelque chose se produit : derrière elle, une voix se fit entendre, puis, en écho, une seconde : les deux semblaient communiquer. Ariane s'arrêta, tourna la tête en direction de la discussion qu'elle venait de capter, puis, derrière elle et se rapprochant à un rythme soutenu, elle vit deux hommes entrain de faire un jogging.
Lorsqu'ils arrivèrent à son niveau, elle les interpella, et ils s'arrêtèrent poliment.
- Excusez-moi, commença-t-elle comme tout bon humain l'aurait fait, pouvez-vous m'indiquer où nous sommes ?
Les deux hommes se regardèrent, esquissèrent un sourire, puis le plus grand des deux répondit :
- Vous n'êtes pas d'ici ma petite dame, ça se voit, souffla-t-il alors dans un léger rire, avant de reprendre, si vous voulez sortir du parc, le plus simple pour vous, c'est de tourner à droite au prochain virage, puis de continuer toujours tout droit, vous déboucherez sur la cinquième avenue. Sinon, vous pouvez prendre ce chemin là, pour rejoindre le centre du parc et atteindre le lac.
Ariane fit mine de rien, les remercia poliment pour les laisser repartir, puis se décomposé. Elle avait comprit immédiatement : la cinquième avenue, le parc, les odeurs sucrées et cet accent américain. Ariane était à Central Parc, au coeur de New-York, aux Etats-Unis d'Amérique.



RE: Back To Earth. - YumiMangaCat - 25-05-2018

https://cdn.pbrd.co/images/HmNuda2.jpg

La communication s'était coupée. Cette voix inconnue s'était arrêtée. Est-ce que cette personne qui les avait envoyé sur Terre? Ce serait débile, c'est eux les Dieux? Et cette voix ne ressemblait pas à celle de ses frères et sœurs.

Ces questions allaient devoir attendre! Il fallait savoir où elle était!
Bon déjà, les forêts de sables, elle n'en a pas fait des tonnes. Qui dis forêt, dis adieu à l'Afrique déjà. Elle n'avait pas mis de chêne là-bas. Soudain, elle tilta. Elle pensait savoir où elle était.

Elle marcha avec un peu de difficulté au début mais s'habitua rapidement à sa nouvelle forme.

Bon, faut que je sorte d'ici, bien que j'ai fait de longue forêt.

Elle regretta tout de suite de ne pas pouvoir se téléporter. Car en effet, quand on se téléporte, on sait où on va. Sinon on va n'importe où et Misty ne voulait pas encore apparaître elle ne sait où. Hors de cette forêt, elle en était sûre mais il fallait plus de précision.

Une bonne demi-heure après, elle commença à entendre des voix. Cette langue.. Elle la connaissait. C'était une déesse en même temps, elle comprenait les langues qu'elle parlait.
C'était de l'Anglais. Elle était donc dans un pays anglophone. Misty était sûre que ce n'était pas américain comme accent, donc adieu les Etats-Unis. Toutefois, cela élimina directement le lieu qu'elle pensait.

Elle souffla un grand coup et se dirigea vers ces grimpeurs qui essayaient d'escalader un grand rocher.

- Bonjour Monsieur et Madame, dit-elle d'un accent parfait.

Le couple regarda la jeune femme en lui souriant et rendant son salut. Ce qui entraîna Misty à continuer la conversation:

- Excusez-moi de vous déranger mais je vois que vous avez l'air de bien connaître ces environs.
- En même temps,
Répondit l'homme.Qui ne connaît pas cette forêt qui attire les grimpeurs ou les marcheurs?
- Vous avez raison,
continua Misty. En revanche, je ne connais pas trop l'endroit et j'étais venue voir... Heu.. Comment on dit déjà...
- Le château?
Coupa la grimpeuse
- Oui c'est ça! Le château. J'ai mis une forêt et un château dans un pays anglophone moi? Pourriez-vous m'aider en me disant où dois-je me diriger pour sortir?

Le couple lui souriait toujours et lui indiqua la route. Misty les remercia et sortie et suivit la direction des inconnus.
D'accord les dieux avaient créé les bases sans bâtiments ainsi de suite, mais ils intervenaient de temps en temps pour leur donner de superbe idées, dont de beaux châteaux!

La déesse continua a marché fini par sortir. Il n'y avait que des maisons, des commerces.. Pas de châteaux.. Les anglais ont peut-être dû oublier de lui dire que le château était plus loin que la forêt? Apparemment.
Cette fois Misty en avait marre. Pas un panneau indiquait où elle était.
Elle tenta la téléportation. Elle avait un élément de plus. Un château. Donc elle tenta "Le château de cette ville" en espérant que ce n'était pas un village.
La jeune femme disparu. Elle s'était téléportée. Devant un château. Et elle le reconnu directement. Elle avait intervenu pour que ce château apparaisse, comme la plupart d'entre eux.

Elle était devant le château de Fontainebleau. Donc en Seine-et-Marne. Donc en France.



RE: Back To Earth. - PiouLak - 25-05-2018

Citation :
"J'arrive perdu
D'un long voyage dans l'univers, 
Une vie inconnue 
Où tout autour de moi j'observe :

La lumière de la vie 
Soudain m'éblouit : 
Rien n'est plus pareil, 
Les choses s'émerveillent."

Extrait du poème "Ma naissance m'éblouit.", de Maxalexis



http://www.image-heberg.fr/files/15272695721023906303.png


Un homme est dans l'eau. Tout au fond. Nu. Sa peau mouillé et ses traits du visage laisse à penser qu'il a une vingtaine d'année. Absolument rien ne laisserait présager que toute cette enveloppe de chair n'a d'existence que depuis quelques heures. A demi-recroquevillé sur lui même, ses gestes sont lents... il ne semble pas bien comprendre. Son corps oscille comme une danse parfaitement maîtrisée. Il se sent bien.

Saviez vous qu'un tout nouveau né sortant du ventre de sa mère peut être plongé dans l'eau et y être laissé indéfiniment sans qu'il s'étouffe? Ses poumons ne s'étant pas encore remplis d'air, il dispose encore pour quelques instants la faculté de vivre sans respirer. 

Ca fait combien de temps qu'il est là? Il n'a pas envie de partir, pas envie de sortir. Combien de temps que l'on a pas essayé de le tirer de son sommeil infini? Laissez-le donc s'enfoncer dans l'eau en paix. Des petites rides se forment sur les bouts de ses doigts, la baignade s'éternise.

Lorsque le bébé sort du ventre de sa mère, il passe d'un environnement presque silencieux, où il fait chaud, un monde feutré sans lumières agressives, au monde extérieur bruyant, aveuglant et bien plus froid. Cette venue au monde implique donc le passage d'un milieu confortable à un milieu inconfortable et provoque un grand stress chez le nourrisson. 

On le saisit, un filet. L'homme sent son corps se soulever, il se fait emporter.. expulser. Oui c'est ça, on est en train de l'expulser de sa tranquillité. 
Il se fait jeter sur le ponton, ses cheveux trempés lui couvrent le visage.
Ca semble s'agiter beaucoup tout autour de lui. 
Les connections dans son cerveau d'humain commence à se tisser, les neurones s'agitent.

C'est ce même stress qui va donner envie au bébé de prendre une grande inspiration, la toute première de sa vie, remplissant ainsi ses poumons d'air.

L'homme ouvre les yeux.

C'est à ce moment là qu'il crie.