Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
24h cartoon: Bravo à tous !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Se reconstruire après une rupture
#11
Hum déjà je pense que tu n'aurais pas dû te rapprocher de lui pour être " son amie " sachant que tu voulais sortir avec, c'est très malsain comme attitude vis à vis de toi et de lui. Ensuite, étant donné qu'il était dépressif et à force de le cotoyer tu t'es toi même rendu malade, et désolé si d'autres ne sont pas d'accord mais pour moi cette relation est malsaine en tout point. Je ne pense pas que ce que tu éprouves pour lui est de l'amour. On dit qu'on est attiré par les cicatrices des autres, je pense qu'il a attiré ton regards et que tu t'es intéressée à lui et cet intérêt est devenue une sorte de relation de dépendance.

Je ne te pense pas amoureuse de lui mais dépendante de lui ce qui est différent, tu nous parle beaucoup de ton besoin d'épier ses faits et gestes mais pas de détails important qui font et qui pourrais prouver le fait que tu te dises amoureuse de lui. Tu ne nous parles pas de ton besoin d'être proche de lui, d'entendre sa voix ou autre, il ne te manque pas.

Je pense que cette fin de relation sera bénéfique pour toi, dans le sens ou : il est clairement la cause de ton état. ça te prendras du temps de t'habituer à ta nouvelle situation mais si tu le fais tu en sortiras grandis : dans le sens ou tu te retrouveras, car tu vivras pour toi et non pour exister à ses yeux comme tu l'aurais voulu.

Tu as beaucoup subis il est temps de renoué avec toi même, peu importe quel genre de personne tu es il faut s'assumer, une personne qui s'assume un minimum c'est quelqu'un qui va déjà mieux pour moi. Puis tu nous dit que tu as des ami(e)s tu n'es pas seule; donc fonce et oublies le, fais toi des projets personnel des sorties etcs. Tu verras plus tard ça sera une partie " sombre " de ta vie mais ça sera ta force.
" And you'll become a devil through love "

https://1.bp.blogspot.com/-tucA8ia27P8/V7eVk2oYvPI/AAAAAAAAEZ4/1SjIciqPvCoy0N7VEBAdLpFHF5O955RcgCLcB/s1600/

    « Pour  nous étourdir d'avantage, nous avons  la vanité de croire que nous ne céderons jamais, que le plaisir d'aimer peut être toujours innocent. »
 
Répondre
#12
Tu as raison Yumika en me disant que c'était malsain ; "en tous points" je ne sais pas, mais c'est vrai qu'une relation qui part sur une non-réciprocité au niveau sentimentale ne peut pas être saine sous tous les angles, et le pire est que j'en avais parfaitement conscience mais tenais trop à lui pour tout arrêter (jusqu'à aujourd'hui, du moins...)

Le "il ne te manque pas" me fait assez mal, mais je me demande s'il n'y a pas un fond de vérité là-dedans. Je suis certaine, du moins au départ, d'éprouver de l'amour pour lui. Mais à force, l'amour s'est accompagné d'une véritable obsession, toute ma vie tournait autour de lui. Je n'avais pas besoin de mes autres amis, tous auraient pu me laisser tomber, du temps que je l'avais lui, ça m'allait. Et je me rappelle d'une phrase qu'il m'a sortie lors de notre dernière conversation : "Une obsession malsaine, c'est une obsession malsaine. Pas de l'amour." La frontière entre les deux est si floue à vrai dire... je ne sais plus trop quoi en penser.

Merci beaucoup de me souhaiter tout cela, je vais essayer un maximum de profiter de ma famille et de mes amis et d'apprendre à m'aimer, même s'il est vrai que je ressasse beaucoup cette relation passée qui j'espère ne me suivra pas jusqu'au bout.
 
Répondre
#13
(29-12-2017, 17:39)Catz a écrit :  Tu as raison Yumika en me disant que c'était malsain ; "en tous points" je ne sais pas, mais c'est vrai qu'une relation qui part sur une non-réciprocité au niveau sentimentale ne peut pas être saine sous tous les angles, et le pire est que j'en avais parfaitement conscience mais tenais trop à lui pour tout arrêter (jusqu'à aujourd'hui, du moins...)

Le "il ne te manque pas" me fait assez mal, mais je me demande s'il n'y a pas un fond de vérité là-dedans. Je suis certaine, du moins au départ, d'éprouver de l'amour pour lui. Mais à force, l'amour s'est accompagné d'une véritable obsession, toute ma vie tournait autour de lui. Je n'avais pas besoin de mes autres amis, tous auraient pu me laisser tomber, du temps que je l'avais lui, ça m'allait. Et je me rappelle d'une phrase qu'il m'a sortie lors de notre dernière conversation : "Une obsession malsaine, c'est une obsession malsaine. Pas de l'amour." La frontière entre les deux est si floue à vrai dire... je ne sais plus trop quoi en penser.

Merci beaucoup de me souhaiter tout cela, je vais essayer un maximum de profiter de ma famille et de mes amis et d'apprendre à m'aimer, même s'il est vrai que je ressasse beaucoup cette relation passée qui j'espère ne me suivra pas jusqu'au bout.

J'ai envie de faire un petit "update" sur ma situation. Je ne sais pas si on me répondra mais au moins je l'aurais dit.

Ça fait maintenant six mois que "c'est fini" et j'ai l'impression de ne pas avoir bougé d'un pouce.
Mes pensées sont toujours accaparées par lui et je me sens terriblement seule dans ma vie. Pas que je n'ai pas d'amis, mais en ce moment, je ne peux pas m'empêcher de repenser à mes souvenirs avec lui et trouver mes autres relations très "superficielles". J'ai comme un manque en moi.

J'ai conscience d'avoir construit toute ma vie autour de lui et je crois que j'ai besoin d'une personne précise à qui je devrais me référer pour être heureuse. Voilà, je le dis. Aujourd'hui je n'en ai plus et concrètement, heureuse, je ne le suis pas. 

J'essaie de profiter de la vie, de passer à autre chose, de rencontrer des gens. Mais je crois que je n'arriverai jamais à concrétiser quelque chose avec quelqu'un. Parce que la vérité, c'est que personne n'a envie de devenir la dépendance d'une autre personne. Et sans ça... j'ai l'impression que les relations que je tisse sont incomplètes. Qu'elles ne m'apportent pas suffisamment.

Pour résumer, je ne pense pas me relever de ça un jour. Aucune personne ne réussit à m'apporter de la sécurité et de l'affection mutuelle comme je l'ai vécue.
 
Répondre
#14
Peut être que 6 mois ce n'est pas assez long pour toi... J'ai vécu une situation similaire, mais en inverse, un mec qui est devenu mon ami alors qu'il était amoureux de moi... et moi en couple.
La relation était devenue tellement malsaine pour moi qu'un jour j'ai simplement explosé. Je ne sais pas comment il va depuis, il avait des tendances dépressive (je ne peux pas affirmer qu'il l'était). J'espère juste qu'il s'en est remis...
Ca fait 8 mois que je l'ai littéralement envoyé balader, je n'ai même pas pris la peine de lui répondre.
Je m'en veux beaucoup, mais il m'a retiré de FB, je préfère donc rester hors de sa vie, pour lui permettre de m'oublier et de passer à autre chose, même si je suis mal de finir là dessus avec lui.

Tu dis que tu n'arrives pas à te le sortir de la tête, c'est une barrière pour construire d'autre relation. Un ami très proche à vécu 2 échecs amoureux coup sur coup. A 23 ans il était persuadé que sa vie est "foutue". Il a fini par rencontrer quelqu'un d'autre, 2 ans après. Il est toujours avec cette fille. Il va mieux. Est-ce qu'il a oublié ses ex (enfin une en particulier) ? Non, pas complètement. Je ne sais pas s'il aime encore, mais en tout cas il nourrit toujours de la rancœur envers elle.

Ca peut paraître loin de se dire "what, attends 2 ans ??" mais contrairement à lui, tu n'es pas isolée. Mon ami est du genre à ne pas répondre aux SMS, ni même à en envoyer. Il est solitaire et casanier et il n'est presque pas sorti de chez lui pendant ces 2 années. C'est son entrée à la fac, du haut de ses 25 ans qui l'a aidé.

Tu dis que tu es entourée et ça c'est super. Je ne sais pas si tu l'es encore, mais être suivi par un psy(cologue / chiatre) est assez bénéfique. Vider son sac régulièrement avec une personne neutre ça aide à rendre les choses banales, à les accepter telle qu'elles sont et au final on fini par ne plus en souffrir, ou du moins, on en souffre moins.

Bon courage à toi en tout cas !
https://i.imgur.com/EP1QgFf.gifhttps://i.imgur.com/w0Fcppq.pnghttps://i.imgur.com/I2kRwIp.gif

Anciennement Valouletauro / Magnifique signature de Koushak ♥
 
Répondre
#15
Le "problème" c'est que je sais parfaitement que si je me réattache à quelqu'un, les chances que ce soit réciproque sont... quasi nulles. Comme je le dis, quand j'aime quelqu'un j'y mets vraiment toutes mes tripes et je me mets à la considérer comme le centre de ma vie, ce qui fait pourquoi je continue à vivre. Et ce gars, c'était ça, c'était littéralement pour lui que je me levais le matin. C'est lourd à porter pour quelqu'un, ça, et il l'a tout simplement pas supporté.

Si lui ne l'a pas supporté, je me demande qui le fera, surtout que je ne sais pas ce qui pourrait donner envie à quelqu'un de s'attacher à une personne comme moi ahah.

Personne ne voudrait tenir ce rôle et en même temps je ne peux pas vivre (du moins, vivre heureuse) sans une personne qui me sert de repère.
 
Répondre
#16
Dépendre de quelqu'un c'est toujours dangereux. Avant tout on devrait tous vivre pour soi-même et apprendre à s'aimer soi avant de vouloir aimer les autres et qu'ils deviennent tellement important que notre vie entière leur ait dévouée.
Ça sonne peut être hyper moralisateur ou philosophique, mais au fond c'est juste logique.
Tu es fragile émotionnellement, ce qui fait que même si tu rencontres quelqu'un qui te correspond, tu vas sans doute mettre beaucoup de choses sur ses épaules et tu as une chance que cela devienne aussi lourd que la dernière fois si tu ne changes pas de méthode de comment appréhender ta vie, toi-même, être positive, aimer ce que tu fais de tes journées, apprendre à relativiser pour aller au plus haut etc... Tout ce dont on parlait enfaite, finalement.
(attention je dis pas que tu trouveras jamais quelqu'un, pas du tout. Je dis que tu auras une relation saine avec quelqu'un quand tu iras déja toi mieux, sinon c'est très compliqué.)
Il faut y voir dans les deux sens. Le tien et celui de la personne qui pourrait être concernée, pour comprendre à quel point cela pourrait être compliqué.
you did it
 
Répondre
#17
C'est qu'en fait j'ai tenté de reparler à ce garçon il y a deux jours, parce qu'il me manquait beaucoup, beaucoup trop. Ça ne s'est pas bien passé. Il a tourné la page, est complètement passé à autre chose et je ne compte plus pour lui. Il a même ajoutée qu'être dépendante de lui me rendait "flippante et dangereuse".

C'est fou comme l'image qu'il me renvoie de moi-même est négative. Et il n'est pas le seul. Entendre tout ça m'a rappelé ces autres amies qui m'ont quittée quelques temps après car "elles n'étaient pas heureuses et ne vivaient pas leur vie pour elle à cause de moi".

Si tout le monde me renvoie cette image horrible que j'ai de moi c'est certainement pour une raison. Je ne peux pas aimer quelqu'un comme ça. Ça paraît défaitiste mais vraiment, c'est au-dessus de mes forces.
 
Répondre
#18
Je vais te répondre pv, regarde ta boîte mail perso.
you did it
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)