Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Challenge Débutant: Viens tenter ta chance !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Role Play : Thiercellieux
#1
ROLE PLAY FERMÉ


 • T H I E R C E L L I E U X •

et c'est ainsi que la nuit tombe
sur le village de Thiercellieux ...
••••

Bienvenue à Thiercellieux. Nous sommes le 15 Août 1965, il est à peu prêt minuit et demi, les habitants sont couchés depuis que le soleil a disparu derrière la montagne (tous, à l'exception de quelques curieux qui ont décidé, eux, de rester éveiller un peu plus tard, pour guetter). Chaque soir, des bruits s'immiscent entre les rues, dans les impasses, parfois jusque dans l'intérieur des chaumières ... Chaque soir encore, on entend des cris, parfois longs et douloureux, parfois bref et concis, parfois amplis de stupeur, parfois poussés par la crainte et la surprise. Depuis des décennies, le jour n'est qu'une longue épreuve baignée dans le soleil, ou les pauvres villageois travaillent dur pour vivre, ou les plus chanceux ont accès à la radio et aux débuts de la télévision tandis que d'autres se lavent encore à l'eau froide récupérée au puits ... Mais combien sont-ils ses chanceux ? La seule chose de sure : c'est que vous n'en faites pas parti. Oh ça non ... Vous n'êtes pas de ses petits chanceux qui ont une vie prospère. Au contraire, vous êtes l'un des membres d'un groupe de fous ... Oui, vous êtes jeune, vous avez la force de l'âge et, ironiquement, la vie devant vous ... Vous êtes partis en vacances avec vos copains d'infortunes, en voiture, se sera plus marrant vous vous êtes dit ... Mais qui s'est assuré que la voiture tiendrait dans la durée ? Si vous n'aviez pas encore la réponse, la voici : personne. Alors que vous traverserez le petit village de Thiercellieux, votre véhicule s'arrêtera ... Vous rechercherez alors l'aide d'un garagiste, mais il prendra du temps pour vous remettre sur les rails, alors vous dormirez au motel du coin. Un petit motel aux apparences accueillantes, mais qui vous laissera sombrer rapidement dans la pénombre du village ... Mais alors, survivrez-vous aux méandres de cette aventure ? Une chose est sure, jeunes vacanciers, vous êtes venus en voiture, mais je vous conseille de repartir à pieds, avant de finir par marcher à quatre pattes ... Oh oui, jeunes gens, bienvenue à Thiercellieux.

••••


Combien sont-ils à chasser les loups avec leur fusil le jour ? Combien sont-ils à se cacher la nuit dans les décombres ? Combien sont-ils encore, à essayer de fabriquer des potions magiques pour survivre ou soigner leurs proches ? Toutes ses questions, vous les découvrirez très vite ... Mais il n'y a qu'une seule chose que vous ne pouvez pas découvrir dès à présent ... C'est combien vous serez en quittant le village, si vous finissez par le quitter ...



Personnages :
Armel - PiouLak : Paul
Anaïs - Petitchocolat : Nathalie
Lisa - YumiMangaCat : Marie & Frank
Quentin - Tales : Arsène & Erwin
Théo - TheoC : Emma & Rémi



by Wiise
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121972-cc2.png
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121979-cc.png
 
Répondre
#2
http://data.whicdn.com/images/144186082/original.gif
Paul

Des fleurs dans les cheveux, les cheveux dans le vent, le vent qui l'emporte.
La liberté remue intérieurement dans chaque petits corps humain sur terre. Chez lui, Paul avait une décision à prendre: grandir ou s'enfuir. Sa décision fut rapide et évidente comme une cascade d'eau claire.
Un mouvement s'est mit en place. Des jeunes partent découvrir le monde, un peu partout. 
Paul n'a fait que saisir une main et la suivre.
Cette main, c'est celle de Rémi...
Il a agit un peu comme le leader de cette nouvelle bande d'ami, les reliant un à un de façon étrange mais agréable dans un brouillard de fumée verte.
Paul pourrait être caractérisé comme quelqu'un d'hyper-empathique. Le jeune homme est un tgv, il s'attache à très grande vitesse. Relativement introverti, un inconnu devra toujours faire le premier pas pour venir lui parler... mais il ne suffira pas plus de quelques minutes pour que Paul se détente et vous lance un de ses sourires naifs et heureux dont lui seul à le secret.
Comme vous l'aurez compris, Paul est un garçon qui plonge beaucoup dans l'intuition, à suivre toujours le coeur à défaut de la raison. Cela apporte du bon, comme du mauvais. 
Mais jusqu'alors, Paul a toujours su tiré le bon parti des choses qui lui arrivait. 
Et c'est à présent bloqué dans le charmant village de Thiercelieux que le jeune homme sent qu'il risque pour la première fois de regretter d'avoir entraîné Marie sa meilleure amie dans ce road trip un peu fou.
Mais, comme on dit dans l'coin, après tout, le voyage forme la jeunesse.


http://k31.kn3.net/taringa/9/2/5/0/8/4/flickeys/449.gif
Olga

Avec sa trompette, la petite Olga est partit.
Avec ses amis, elle a découvert la vrai vie. 
En chemin, elle a commencé à chanter.
Sur la route, elle n'a plus jamais arrêté.
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
#3
RÉMI

Rémi est né à la fin de l'année 1945. Un bébé conçu pendant la guerre mais qui, dès sa naissance, c'est toujours juré de ne jamais toucher la moindre arme. Un bébé doux, délicat, gentil et sensible, qui n'a ressemblé à aucun autre. Aujourd'hui, Rémi tient sa ligne de conduite, il est droit dans ses bottes - si tant est qu'il en porte -, il est serviable et on ne peut plus amical. La violence n'est clairement ni son fort ni son ami. Rémi a été absorbé dans la vague hippie il y a de ça trois ans, c'est là qu'il a rencontré ses amis, qui sont aujourd'hui ses seuls et véritables piliers. Bien loin de la guerre froide et des avancées militaires, Rémi préfère de loin promener pieds nus dans l'herbe fraiche, admirer les paysages et se laisser porter par les vents ... Oui, Rémi est un être volage dans lequel on lit comme dans un livre ouvert, il n'a pas de secrets à proprement parler et sa vie se résume à fumer de l'herbe à chat et boire des potions magiques. Il a suivi sa petite troupe pour s'aérer et voir du pays, le tour du continent, ça sonne bien dans ses oreilles de rêveur. Mais Rémi, s'est aussi et surtout un grand coeur d'artichaut ultra-sensible. Ses amis deviennent sa famille et sa famille passe au second plan, il protège ses amis plus que quiconque, et personne ne lui retirera la satisfaction d'aider son prochain. Quand il aime, Rémi, il aime avec un grand A, un A majuscule, un A capital, rouge, scintillant de miles feux. Il est prêt à tout pour sa seconde famille, quitte à y laisser sa vie. Et on l'aime pour ça, Rémi, tout le monde en veut un morceau, tout le monde veut sa part du gâteau, il sait mettre les gens à l'aise, les attirer, les pousser à la confession. Rémi, il aime les gens et surtout il aime sentir que les gens l'aiment. Il aime donner et provoquer du plaisir chez eux - la faute peut-être à ses aspirations hippies -, et pour ça, il emploie les grands moyens. Mais qui se préoccupe des lois morales et de la monogamie quand on vit en 1960 et qu'on est un hippie ?


EMMA

Emma a 21 ans, sa vie se résume à Thiercellieux. Elle y est née pendant la guerre, mais à l'époque, ce petit village arriéré et reculé n'avait pas suscité l'intérêt des soldats et de l'artillerie militaire. L'enfant qu'elle était avait donc pu se développer sans encombre, grandissant comme chaque enfant devrait normalement le faire. Elle a vécu pendant cinq ans avec son père et sa mère, tout deux issus du même village, puis un jour, son père a disparu, dévoré par une meute de loups sauvages ... Des loups garous, disaient les mauvaises langues, des mangeurs de sang et de chair. C'est avant d'entrer à l'école primaire que Emma a pris conscience que sa vie n'aurait rien d'une vie classique de petite fille. Elle a dû apprendre a composer sans papa, et à l'âge de neuf ans, sans maman ... Emma se souviendra toujours de cette étrange nuit, ou, bercée par une lumière pâle et froide, elle s'était rendue jusque dans la chambre de sa mère, ou elle l'avait trouvé éventrée, les yeux grands ouverts, morte. Depuis, Emma vit comme une vagabonde, elle a appris à se débrouiller dans le petit village de Thiercellieux, on l'a aidé de part son nom, la plupart des habitants étant compatissant avec son histoire ; mais elle a aussi évolué seule. Elle est l'ombre dans les murs, la poussière dans les impasses, elle est là, volante, volatile, elle grimpe sur les toits, descend dans les caves, monte dans les greniers ... Elle sait se cacher quand il le faut, fuir lorsqu'il y en a besoin, mais par dessus tout : elle sait se faire entendre. Emma, elle a un caractère qu'elle s'est forgée dans les traces de ses parents et dans le sang. Elle a compris que si elle ne s'imposait pas, elle se ferait bouffer, et à Thiercellieux, lorsqu'on parle de se faire bouffer, ce n'est pas une image ... Alors Emma a trouvé des lieux pour vivre, des lieux pour grandir, elle dort un peu partout, mais s'assure toujours d'être à l'abris. Aujourd'hui elle a 21 ans, et elle s'apprête à changer le cours de sa vie.
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121972-cc2.png
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121979-cc.png
 
Répondre
#4
http://media.paperblog.fr/i/176/1764736/hayden-panettiere-veut-quon-prenne-femme-L-1.jpeg

Marie
Rebelle, élégante, éclatante, c'est tout à fait Marie. 19 ans et toutes ses dents, la jeune fille a réussi à se faire embobiner par son meilleur ami, Paul, pour partir à l'aventure dans un van. En même temps, lui parler de liberté, ce n'est que réussir à la faire rêver! Mais voilà qu'ils étaient bloqué dans Thiercelieux. Su-per!
Bon elle avait son petit Réminounet adoré avec elle! Fin... Officiellement c'était Rémi. Juste Rémi. Parfois le doux et sensible Rémi. Aaah oui elle était amoureuse de ce type qui ne la voyait pas plus qu'un simple plan cul. En repensant à cette situation elle se sentait bien ridicule. Amoureuse mais plan cul. En plus, ce n'était pas comme si elle était la seule! Et bien non! Il y avait cette pimbêche de [Persod'Anaïs] avec qui elles étaient les meilleures amies du monde en public, mais de vrais ennemis dans l'ombre. 
Et en plus il y avait aussi Paul... Mais bon. Paul aussi il était dans cet esprit Hippie détaché. Ça restait son meilleur pote tout de même!
Pffff... Rémi Rémi Rémi... Une prise de tête permanente avec elle-même. Et elle sentait que ça n'allait pas aller en s'arrangeant



http://idata.over-blog.com/0/45/13/88/suite-photos-2007/jeune-homme-kerkennah.jpg
Frank
Vous errez, seul, dans Thiercelieux, et vous vous sentez observé. Normal. Frank est partout, s'échappant de toit en toit, toujours son violon et son arc accrochés dans son dos. Vous voulez que Frank vous rende un service? Il faudra payer. Orphelin du village, ce jeune a toujours su se débrouiller. De la famille? Personne ne le sait. On raconte que le jeune homme de 21 ans a tué ses parents et ce serait même un loup-garou.
La seule personne qui bénéficiait gratuitement de ses services, c'était Emma. Une jeune fille avec qui il avait grandit mais de loin, elle aussi orphelin. Il l'aidait quand elle avait besoin et inversement. Aussi, il la protégeait. Vous pourriez croire que ce duo était comme frère et soeur? Vous vous trompez. Vous pourrez leur demander, ils vous diront que c'est faux. Frères de rue, ça s'arrête à là.
En tout cas, vous feriez mieux de vous méfiez de lui si vous le croisez..
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#5
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/33/3/1502899451-arsene.png
Arsène

Arsène. 21 ans. Habitant de Thiercellieux depuis sa naissance. Fils unique, principalement élevé par sa mère, d'un naturel plutôt calme et timide il n'en est pas moins un travailleur endurci et acharné. Bien qu'un peu maigrichon il travaille à l'usine et se donne beaucoup de mal pour avoir un peu d'argent à la fin du mois. Doux rêveur et plein d'ambition, Arsène rêve de quitter Thiercellieux et de vivre de voyages et d'aventures. Mais il ne peut pas. Sa famille est pauvre. Entre une mère malade s'occupant de leur petit chez-eux et un père chasseur toujours en vadrouille dans les coins les plus sombres de la forêt, on peut dire qu'Arsène est la principale source de revenus de la petite famille. Il jalouse ces familles riches qui ont chez eux un poste de radio ET la télévision. L'injustice. Il n'aime pas ça. Il a horreur de ça. Pour lui tout le monde devrait être égal, mais c'est loin d'être le cas et ce n'est pas lui qui pourra y changer quoi que ce soit. Ce dont il rêve ? Un brin d'amour et un peu de folie, pour s'évader de ce quotidien dont il est fait prisonnier depuis bien trop longtemps, et qui ne le fait pas vivre comme il l'entend. Passant ses journées à travailler, et ses nuits à s'enfermer pour échapper aux dangers qui rôdent, il a chez lui une cave remplie d'armes que son père utilise durant ses tours de garde dans la forêt. Pour l'instant il a échappé aux attaques nocturnes que le village subit depuis bien longtemps. Mais combien de temps cela durera ?


http://image.noelshack.com/fichiers/2017/33/3/1502899449-erwin.png

Erwin

Erwin. 23 ans. Orphelin d'un père soldat et d'une mère institutrice juive qui a été envoyée dans les camps de concentration. Voilà les origines du petit Erwin qui se retrouve enfermé dans un orphelinat peu de temps après sa naissance et ce, jusqu'à ses 18 ans. En plus d'avoir vécu sans l'amour et le confort que ses parents auraient pu lui offrir, il a pu voir les pires horreurs au sein de cet orphelinat religieux. Inutile de dire que le jour où il en a eu l'occasion il est partit laissant derrière lui un passé qu'il préférerait oublié mais qui malgré tout l'a marqué. S'échapper, il y a pensé et a même essayé, mais les dirigeants de cet orphelinat et plus particulièrement Soeur Yvonne, qui l'aura laisser passer plusieurs nuits dans les caves, l'en ont empêché. Commençant la vie qu'on lui avait volée dix-huit années plus tôt le voilà livré à lui-même avec pas grand chose pour vivre. Il se trouve un job et essaye de subvenir à ses besoins comme il peut. Mais ce n'est pas la vie dont il avait tant rêvée. Après sa rencontre avec un groupe de hippie il y a maintenant un an le voilà parti à l'aventure, ne dépendant plus de rien et vivant libre. Passionné au fort caractère, Erwin est quelqu'un de solitaire dans l'âme qui a appris à ne compter que sur lui-même. Depuis un an il connaît le bonheur et les joies de l'amitié. Mais il est toujours vu comme "le beau brun mystérieux" du groupe, au passé inconnu mais pourtant bon délire, un peu trop bavard et très gentil, toujours là pour aider.
 
Répondre
#6
http://www.petit-bulletin.fr/multimedia/articles/170309_2017039175137.jpg
NATHALIE

Nathalie,elle a pas grand chose de spécial, hormis son caractère lunatique qui la fait passer du rire aux larmes en l'espace de quelques secondes. Assez déstabilisant, certes, surtout quand on la rencontre pour la première fois mais pas vraiment exceptionnel, juste à prendre en compte quand on lui parle. Ajouter à ça une hypersensibilité et ça vous donne un ensemble assez... Explosif. Pour autant, de caractère assez jovial, Nathalie adore aller à la rencontre de nouvelles personnes et engage assez vite de longs bavardages pouvant être futiles tout comme dotés d'un côté assez philosophique. Son seul gros défaut ? Sa possessivité. Ou bien le fait qu'elle prenne tout trop à cœur, trop facilement. Du coup, son meilleur ami et plan cul Rémy a parfois passer de sales moments remplis de larmes, de cris, et parfois même de quelques scènes mélodramatiques du genre se rouler par terre en tapant du poing parce qu'elle n'avait pas pu obtenir l'exclusivité de ses atouts masculins. Ce défaut, combiné aux sentiments amoureux de Marie absolument mal dissimulés à l'égard de Rémy, l'a par ailleurs poussée à rejeter l'amitié totalement fausse de l'autre blondasse à qui elle daignait parler uniquement en présence d'autres personnes. En conclusion, Nathalie est juste une fille normale, avec ses défauts comme ses qualités, sans drame familiale ou sentimentale pouvant expliquer son excentricité. Quelqu'un de banal quoi.
 
Répondre
#7
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/33/4/1503002924-remi.png
Rémi

Tout en sortant sa tête par le toit du van, Rémi déploit ses bras tel un oiseau et cri tandis que ses cheveux se laissent bercés par le vent.
- On the road agaaain !
Galvanisé par la vitesse du véhicule, il se laisse légèrement basculé à la renverse, les sensations que lui procure la brise de plus en plus intense sont immenses, immuables et uniques. Jamais il ne s'est senti aussi libre que depuis que lui et ses amis sont partis dans ce road trip aussi intrépide que loufoque. Sur un coup de tête, leur petit groupe de hippies sans peur ont quitté leur ville respective pour faire le tour du continent.
Depuis bientôt trois semaines, ils vadrouillent de ville en village sans ne jamais s'arrêter. Mais finalement, tout le monde y trouve son compte, chacun se laisse emporter par cette aventure enivrante et oublie le monde réel : ils vivent une parenthèse infinie, qui ne se terminera jamais pour eux, du moins, c'était ce à quoi Rémi aspirait.
Prochain arrêt : Thiercellieux. Ils ont lu dans les cartes que cette ville était comme arrêtée hors du temps, comme figée dans une autre époque, et c'est précisément cette caractéristique qui leur a plu. Reculée de tout, Thiercellieux est une ville qui se mérite, pas moins de deux heures en voiture pour y accéder, et pas moins pour rejoindre la ville la plus proche ensuite. C'est un village qui se gagne, on ne l'hérite pas par chance.
Rémi rentre finalement à l'intérieur du van et se laisse tomber sur un des sièges.
- Vous savez quoi ? Dit-il en s'approchant de ses amis, j'crois que c'est quand on est sûr la route que j'me rends compte à quel point j'vous aime.
Il se laisse complètement embarqué par le ronron régulier du moteur, par les kilomètres de route qu'ils avalent depuis leur départ.
- C'est vrai quoi. Les paysages défilent, on voit de tout, tout le monde, on fait des connaissances, des rencontres, mais vous êtes toujours là. Non vraiment les gars, j'vous aime plus que tout au monde !
A ces mots, il décide de sortir du tabac et entreprend de se rouler un joint. Plus jamais il ne veut revenir à sa vie d'avant.
Il fait tomber quelques feuilles de tabac sur le papier, y ajoute de quoi le faire planer pendant de longues minutes, puis roule sa cigarette tel un as. Finalement, il porte le joint à ses lèvres et l'allume. Il tire une longue et profonde latte avant de tendre le précieux sésame dans le vide, à qui le voudra bien, avant de recracher toute sa fumée et de laisser sa tête partir à la renverse.
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121972-cc2.png
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/32/1/1502121979-cc.png
 
Répondre
#8
https://img15.hostingpics.net/pics/501347Paul.jpg
Paul



Une couronne de fleur sur la tête, Paul est assis en tailleur, ses grands yeux ouvert et fixant Rémi qui commence son discours. Le jeune homme ne peut qu'hocher la tête pour approuver chacun de ses mots. Cette déclaration d'amour n'est presque pas exagéré. Un souffle nouveau a effectivement balayé leur amitié à tous, la rendant encore plus solide et... complexe. 
En parlant de souffle, Paul s'empare rapidement du joint qu'a gentiment concocté le beau Rémi pour le glisser entre ses lèvres à lui... et celles Marie à l'opposée. Tirant un coup, il projette toute la fumée dans les poumons de sa chère et tendre. Une technique de plus pour monter plus rapidement rejoindre les étoiles. 
Fermant les yeux quelques secondes pour profiter, Paul passe ensuite le papier magique à son voisin.
Rémi, quand à lui, après avoir tiré, a rejeté sa tête en arrière pour profiter encore plus pleinement des effets. En quelques mouvements, Paul se place derrière lui de sorte qu'en ouvrant les yeux, Rémi tombe en face à face avec la tête de Paul le regardant par dessus. 
- C'était beau. 
Rémi était un poil plus vieux que Paul. Cela avait suffit à Paul pour conférer à son ami le rôle du sage où chaque conseil qu'il prodiguerait serait à suivre les yeux fermés. 
Plongeant dans ses yeux, Paul se rapproche inconsciemment un peu plus près du visage de Rémi, à l'envers de lui... parfois la fumée brouille les pensées. Paul s'entend à ajouter en murmurant "comme toi..".
Un moment de flottement. Les visages continuent de réduire la distance. 
Une pâquerette de la couronne de fleur de Paul tombe silencieusement pour venir se poser dans les cheveux de Rémi. 
Et finalement, les pensées de Paul lui reviennent. Comme si un rayon de soleil venait de l'éclairer doucement. 
- Après Thiercelieux... après le voyage... après tout ça... 
Paul n'arrive pas à conclure sa phrase. Il sait comment il doit la terminer, il sait quelle question il doit poser... mais ça ne sort pas. Après avoir tout vécu, de retour chez eux... il se passera quoi?
Paul ferme la bouche. Il n'y arrivera pas. Mais il croit assez en Rémi pour avoir compris le sens de ses pensées et il est pratiquement certain d'être sur la même longueur que lui. 
Ce qu'a besoin de Paul après un pareil discours, c'est simplement... d'être rassuré.
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
#9
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/33/5/1503037088-erwiin.png


Erwin



C'est à travers mes lunettes de soleil que je regarde et apprécie le paysage qui s'offre à nous depuis bientôt une bonne trentaine de kilomètres. Voyant ces arbres et ces champs défiler à vue d'oeil, nous laissant traverser leur environnement, nous ne sommes que l'infiniment petit face à l'infiniment grand. Nous, dans ce van, en train d'explorer ce qu'un monde jusqu'alors inconnu peut nous offrir. La liberté, l'exploration, l'aventure, la sensation de vie à l'air libre. Un peu d'agitation à l'arrière du van qui me sort de mes pensées, je tiens le volant avec l'un de mes genoux pour tirer une latte sur le joint que Rémi a préparé avant de fixer à nouveau mon attention sur la route et ne pas rater le prochain virage qui nous aurait dévié de notre prochaine destination : Thiercellieux. Qui a inventé un nom pareil ? En cohérence toutefois avec le village qui le porte et qui a l'air assez spécial d'après ce que mes camarades ont lu sur le carte juste après notre dernière halte. Ça ne nous promet que du bon. J'entend un doute dans la voix de Paul lorsqu'il s'adresse à Rémi. "Après le voyage, après tout ça"... Je n'ai pas envie d'y penser non plus mais il faudra pourtant y songer tôt ou tard. Est-ce qu'on va se séparer ? Est-ce qu'on va continuer à vivre ensemble ? Est-ce que seulement on continuera à se parler ? Je n'ai pas envie de perdre ce en quoi je tiens, je n'ai pas envie de me retrouver seul une fois encore, je n'ai pas envie de perdre mes seuls amis. Il n'y aura pas d'après. Puisque ça ne s'arrêtera pas. J'ai envie de m'en convaincre même si vivre comme cela me paraît hasardeux avec le temps. Arrivera un jour où nous n'auront plus assez d'argent pour nous payer notre drogue et notre essence. Où nous devrons retourner à une vie banale et où nous serons prisonniers de la société. Je ne veux pas ça. Notre arrêt à Thiercellieux nous ouvrira peut-être de nouvelles perspectives. C'est ce que j'espère. De tout mon coeur. Ce même coeur là qui a commencé à battre le jour où je les ai rencontré.
 
Répondre
#10
Marie commençait à s'endormir sur l'épaule de son meilleur ami Paul. La route pour Thiercellieux était longue. Très longue. Elle en avait marre. Elle voulait sortir ou alors juste dormir comme elle était en train de faire. Mais le petit discours de Rémi sur son amour pour le groupe l'interpella

Si seulement tu pouvais me dire Lee même chose...

Évidemment, elle n'était pas stupide. Elle n'allait pas lui dire ça.
Rémi se mis à fumer un joint que Paul s'empressa de prendre.
Marie se redressa. Elle ne voulait pas se prendre la tête. Du coup, seul moyen à disposition actuellement : La drogue.

- Hey Paul vas-y fait moi une soufflette

Aussitôt dit, aussitôt fais. Marie sentit la fumée envahir sa bouche, traverser sa gorge et remplir sa gorge.
Humm... Que cette sensation était bonne.
La jeune fille se sentie planer. Elle ne fit même presque pas attention aux remarques de Paul et Erwin sur l'après. L'après... Non. Ce n'était pas pour maintenant.
Mais par contre, quand est-ce qu'on allait arriver dans ce foutu village ?
~ We are all mad here ~
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)