Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours forum: Ecris ton scénario !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Hogwarts : Back To School
#21
J'ai pas mon exemplaire sous la main donc j'ai pas pu vérifier la réplique de Rose mais je sais que Scorpius dis "Dad was - but mom wasn't" c: (wesh n'oublions pas que nous sommes en 2016 c'est leur première année à ces petiots)
(Scorpius4thewin)
PS : T'aurais dû voir la tête de fanboy que j'ai faite quand j'ai vu que tu avais pris Nicholas Hoult Wink


Un petit rire s'échappa des lèvres du jeune sang-pur.
- Le tutoiement ça ira très bien. Je ne suis pas mon père.
Il referma la porte du compartiment délicatement avant de s'asseoir en face du -visiblement- nouvel élève. Il se mordit la lèvre inférieure, taraudé par une curiosité mal placée. Il ouvrit la bouche, s'avança en avant, puis se ravissa. Il lisait. Il n'allait tout de même pas le déranger dans sa lecture de... L'Histoire de Poudlard ? Ok, il avait décidément besoin que Lex le sorte de là. Il devait certainement être coincé à une énième révolte des Gobelins.
- Je suis Alexander Black, mais tu peux m'appeler Lex. Enfait, appelle-moi Lex.
Il lui tendit la main, son sourire toujours plaqué sur ses lèvres, et attendit que le nouveau la lui serre maladroitement.
- Bienvenue à Poudlard ! Même si tu as quelques années de retard, visiblement.
Ses yeux pétillaient de malice. Il allait attendre que le jeune homme lui explique tout seul le pourquoi du comment. Il pressentait que cela allait être très drôle à entendre.
 
Répondre
#22
Arsa leva les yeux au ciel, laissant échapper un soupir non dissimulé. Et voilà, vingt minutes de trajet, et déjà une engueulade à propos du sang devant ses yeux. Et dire qu'elle avait espéré un instant que parler avec Angus soulagerait son mal de tête... C'était l'inverse.
"Vous avez fini de vous crier dessus, ça y est ?", elle demanda alors que le fauteur de trouble- qu'elle avait déjà vu, mais dont elle ne pouvait pas se souvenir du nom- s'assit lourdement à côté d'elle. Heureusement pour elle, son "amie"  hyperactive avait quitté le compartiment quelques minutes auparavant, lui laissant un peu plus de place pour s'asseoir. Elle n'avait aucune envie de passer le long trajet jusqu'à l'école pressée entre un Gryffondor et une Bavarde.
"Je ne suis pas là pour entendre un /héros/ et un emo se disputer. Sans vouloir vous offenser."
En vérité, elle savait que ses mots seraient susceptibles de les offenser. Au mieux, cela les fera réfléchir; au pire, tout ça aggravera encore un peu plus sa migraine.
"It was all a matter of missed connections, bad timing, blundering in the dark."
- Paul Auster, Moon Palace

https://68.media.tumblr.com/b1c052ebe08a717ba5b6f88742261163/tumblr_on0li4YWUN1t9im44o1_500.gif
 
Répondre
#23
*fangirl squeak*

Tyrell hochait doucement la tête, buvant les paroles d'Alexander-Pas-Son-Père-En-Fait-Lex comme s'il s'agissait d'instructions. Pour un peu, il aurait pris des notes. Et puis il lui apparut que peut être il essayait un peu trop fort, et il se reprit.
- Tyrell Short, répondit-il avec concision en serrant gauchement la main tendue.
Lex avait l'air positivement sympathique, voire même accueillant. La conversation aurait dû être aisée. Le level easy de l'interaction sociale. Seulement, Tyrell était distrait par les deux yeux sans fond qui le fixaient directement. Sans compter que le jeune homme se révélait inconfortablement inquisiteur.
- Oui, je rentre en cinquième année, tenta-t-il d'éluder. J'ai suivi des cours par correspondance.
Mais les deux perles d'encre en face de lui ne semblaient pas se satisfaire de ce faible effort de réponse.
- J'ai une santé un peu fragile, justifia-t-il.
Bon, très bien, c'était faible comme backstory. Pour ne pas avoir à élaborer, il se raccrocha aux détails des robes de son vis-à-vis. Du vert. Il avait appris ça. Il connaissait.
- Je n'ai pas encore de maison, du coup. Tu es à Serpentard, c'est bien ça? Ambition, ingéniosité? J'imagine que ça doit être une maison assez... stimulante.
Nailed it, Short.



Et soudain : interruption de Marla. Darla. Armina. La fille au carré blond.
Une vraie daronne, ma parole. Pas tout à fait la stature habituelle de la Serpentard raciste. Après l'avoir considérée quelques secondes avec des yeux ronds, Ezekiel rit, levant les mains en signe de reddition.
- Pardon, maman! Je suis vraiment navré de me faire cracher dessus par des blondinets prépubères. La prochaine fois, je te décevrai pas.
Puis, en lui lançant un regard par-dessous ses cils:
- C'est moi, le héros, hein?
A tout bien considérer, c'était vrai qu'il ne manquait plus qu'une teinture noire à Sir Tête-De-Cochon pour être un emo tout à fait respectable. Note mentale: il devrait commencer ses recherches pour un sortilège dans ce goût là, se dit-il en lançant un regard en biais au blond toujours debout.


https://im2.ezgif.com/tmp/ezgif-2-4e17f5085d.gifhttps://im2.ezgif.com/tmp/ezgif-2-4e17f5085d.gif
THANK GOD I CAN BREATHE --- I CAN BE WHAT THEY CAN'T BUY
 
Répondre
#24
Par un miracle, le nom de son interlocuteur revint dans l'esprit d'Arsa. Elle avait déjà vu ce Gryffondor à plusieurs occasions dont elle ne se souvenait oas trop des circonstances. Comment avait-elle pu oublier ce prénom aussi... Étrange ? Elle décida, armée du nom dont elle venait tout juste de se remémorer, de jouer un peu avec "Ezekiel". Il n'y avait pas de mal à ça, vraiment: elle admirait sa répartie, et avait juste envie de le tester un peu.

"Mm. Ceci dit, si je t'avais donné naissance, je ne t'aurais pas appelé "Ezekiel". Oh, maintenant que j'y réfléchis... C'est un nom qui te va bien. Aussi disgracieux que toi."

Bon, ok, elle pouvait parler, elle s'appellait quand même "Arsa Minerva"... Mais c'était quand même marrant de se moquer un peu du blond. Elle lui lança un regard entre la malice et le regard noir, puis ajouta pour lui répondre:

"A priori, tu es le seul Gryffondor dans ce wagon, donc oui, tu es effectivement le pseudo-héros. D'ailleurs, fais attention à ce que tu dis, parce que tu es un contre tout un compartiment de Serpentards. T'as jamais entendu que nos chats sont en fait des vampires ?"

Sur ces mots faussement menaçants, elle se rassit plus confortablement dans son siège, attendant une réaction de Ezekiel, ou bien même de Angus.
"It was all a matter of missed connections, bad timing, blundering in the dark."
- Paul Auster, Moon Palace

https://68.media.tumblr.com/b1c052ebe08a717ba5b6f88742261163/tumblr_on0li4YWUN1t9im44o1_500.gif
 
Répondre
#25
Je t'aime bien Ecluz  Love
Je retrouve ma longueur "naturelle" de post ça me fait du bien c:


- Enchanté, Tyrell !
Il posa une main sur le rebord de la fenêtre.
- Si tu as besoin d'aide pour tes cours, n'hésite pas à venir me voir... Même si tu es réparti ailleurs qu'à Serpentard.
Il lui offrit un sourire contris.
- Oui, on peut dire que c'est stimulant... Ca stimule ton instinct de survie.
C'était malheureux à dire, mais c'était la vérité. Et même si la Grande Guerre avait adoucit les guerres inter-maisons, elles existaient toujours. On enterre pas la hache de guerre aussi facilement à Poudlard. 
Lex soupira et ébouriffa ses cheveux. Ils avaient bien poussé, pendant l'été, et il n'avait pas pensé à les recouper. Il ne savait pas encore ce qu'il comptait en faire. On verra, lui dit sa petite voix intérieure.
- J'espère que tu te plairas à Poudlard. Certains y voient une échappatoire, d'autre prie pour que cela se termine le plus vite possible. Devine de quel côté je suis...
Il était sarcastique, bien-sûr. Sauf qu'il se rendit vite compte que Tyrell semblait du genre à tout prendre au pied de la lettre.
- Eh, ne devine pas pour de vrai, hein ! J'plaisantais !
Il avait les deux paumes de ses mains en avant. Sa poitrine se serra un court instant, mais il se reprit rapidement. Il parlait peut-être un peu trop. Il baissa ses mains et fit glisser sa baguette le long de sa manche pour l'empoigner. En silence, il s'entraînait aux informulés, faisant sortir des étincelles blanchâtres de l'extrémité de l'instrument.
Il resta comme cela un moment, laissant des formes jaillir du bout de sa baguette, appréciant malgré tout le silence qui s'était installé.
Il savourait les quelques heures de calme avant de devoir retourner vivre parmi d'autres personnes. Le temps de se remettre de l'été était toujours un peu long. Il passait toujours des vacances calmes, en compagnie de la seule branche de sa famille qui avait accepté de le recueillir : sa cousine éloignée Andromeda Black et son cousin encore plus lointain, Teddy Lupin. Les journées étaient tranquilles, sans incidents majeurs, et il s'entendait plutôt bien avec l'ancien préfet en chef de Poufsouffle, qui avait passé ses NEWT l'année précédente.
Poudlard allait être encore plus vide, sans lui.
Enfin, peut-être pas ? Peut-être que ce Tyrell Short voudrait bien, à défaut d'être son ami, être quelqu'un qui l'apprécierait un minimum ?
Dieu seul savait ce que l'avenir lui réservait...
 
Répondre
#26

Angus était de plus en plus tendu, au milieu d'un conflit qu'il avait lui-même créé pour se protéger des jugements négatifs des Serpentards racistes... Il ne fallait pas lâcher le morceau maintenant, il ne pouvait plus faire marche arrière et dire "ah oui pardon, tu as raison, heureusement qu'il n'y a pas de prise de sang, sinon tout le monde saurait que je suis un muggleborn, et mon intégration serait foutue."
Paniqué, il scruta Arsa, ne sachant quoi lui dire ; puis il fixa Ezekiel d'un air désespéré. Il saisit son propre avant-bras et frotta sa veine avec son pouce.
- Je suis bien loin d'être le héros, c'est vrai... chuchota-t-il pour lui-même.
Peut-être qu'ils l'avaient entendu. Tant pis. Il passera peut-être pour un fragile si c'est le cas, sinon tant mieux.
Il tenta de reprendre son sang-froid et se dirigea vers la sortie du compartiment. En passant devant Arsa, il lui dit:
- Ravi d'avoir parlé de chats avec toi, c'était très mignon comme conversation. Désolé de t'avoir énervée. Je te laisse expliquer ton histoire de chaton de Transylvanie, ça a l'air très drôle!
Puis à peine plus loin, il glissa à Ezekiel:
- Et toi... C'était juste un conseil, si tu ne veux pas te faire lyncher par ces consanguins, là. Libre à toi de tester les limites de leur tolérance de sang-purs.
Puis il franchit la porte vitrée et s'enfonça dans les couloirs du Poudlard Express.

Earth  without  Art  is  just  'EH'
https://media4.giphy.com/media/qK6WBlkT68Ab6/giphy.gif?response_id=591edcd6efe4de580ef1201a
I am Fire. I am Death. I'm Fabulous
 
Répondre
#27
Eudokia était vraiment intriguée par cet étrange personnage qui était Taylor... Elle se questionnait d'autant plus sur le fait qu'il paraissait totalement androgyne. Bref, Kia ne savait pas vraiment si elle appréciait sa lourdeur qu'elle prenait pour de la drague ou si elle en était mal alaise. En tout cas sa comparaison entre la beauté du paysage et celle de la jeune fille n'était pas très perspicace mais plutôt amusant.
Mais  bon, après cette première approche particulière elle finit enfin par répondre à Taylor :
- Le dessin ? Euh.. ouais ouais c'est plutôt cool. Mais dis-moi il est parti où ton pote blond ?
Apparemment les petites maladresse du jeune homme ne lui on pas permis d'attirer tant que ça son attention.
Elle n'écoutait plus vraiment les paroles de son camarade. Si peu qu'elle se leva et commença à chercher au travers des portes vitrées du compartiment si elle ne pouvait pas apercevoir l'autre jeune homme. Mais elle fini par se rassoir  en face du gars étrange en se disant qu'elle risquait surement de perdre un bon client en se comportent de la sorte.
 
Répondre
#28
koushak : just 4 u

http://68.media.tumblr.com/tumblr_lx7kfoWobQ1qgcm8ko3_250.gif http://68.media.tumblr.com/tumblr_m1gx7kxFi31r9c0wt.gif

et on va dire que c'est tyrell qui s'interroge sur les couleurs de gryffondor plutôt que Nicholas Hoult dans A Single Man

Son Histoire de Poudlard posée sur les genoux, Tyrell observait silencieusement Lex pendant qu'il maintenait sans effort - et sans qu'on ait besoin de lui répondre - une conversation soutenue. Il donna de petits signes de têtes reconnaissants à la généreuse offre que lui avait fait ce garçon, qu'il avait à peine rencontré et dont il connaissait à peine plus que le prénom.
Enfin, non. Ce n'était pas tout à fait exact.
S'il analysait strictement tout ce que lui avait dit Alexander, chacune de ses attitudes, il pouvait en déduire bien plus. C'était une habitude qu'il avait prise après cinq ans reclus avec trop peu pour alimenter la machine hurlante de son jeune cerveau.
"Je ne suis pas mon père", avait-il dit. Son père, donc, quelqu'un d'important, quelqu'un à qui on devait le vouvoiement.
Cette main passée dans ses cheveux, que Tyrell suivit des yeux. Négligente, presque lasse. Il était définitivement du côté des élèves de l'école qui tiraient la patte.
Et la magie silencieuse, les informulés, qu'il semblait déjà maîtriser respectablement. Bien plus que Tyrell aurait pu rêver, avec les pauvres rudiments que sa mère lui avait transmis et sa connaissance purement théorique. De ces informulés, il voyait que Lex était doué.
Les yeux de Tyrell suivaient les filaments de lumière qui jaillissaient à intervalles réguliers de la baguette du jeune homme, comme hypnotisé.
- Tu m'apprendrais? demanda-t-il en relevant les yeux vers le visage de Lex.
Après tout, il venait juste de proposer son aide. Pour les cours de 5ème année, certes. Peut être pas pour de la magie plus avancée. Mais ça valait le coup d'essayer, en espérant que le jeune brun ne soit pas rebuté par ce nouveau taciturne.
Après quelques secondes, il pensa providentiellement à assortir sa demande d'un sourire, pour se faire pardonner de sa manie de lâcher les mots au compte-goutte.
Et peut être aussi pour avoir moins l'air d'un freak qui te fixe en silence pendant que tu es perdu dans tes pensées.



Ezekiel, des sourires plein les yeux, s'apprêtait à se lancer dans une nouvelle manche de la joute orale qui semblait s'être engagée avec la blonde. Alors, le jeune agressif le frôla sur la sortie du compartiment, et lui lâcha des paroles sibyllines complètement aux antipodes de la tirade raciale qu'il venait de débiter.
Une ombre d'incompréhension passa dans ses yeux tandis qu'il suivait le jeune garçon des yeux.
- Et une bonne fin de journée à toi aussi, lâcha-t-il, confus, en le regardant s'éloigner.
Quelques secondes plus tard, il parvint à secouer sa confusion et se tourna pour faire de nouveau face à la délicieuse jeune Serpentarde qui avait été d'humeur à se lancer dans un échange de piques. Et en plus elle s'était souvenu de son prénom. Adorable, pour une verte.
- Où en étions nous? Ah oui, tu raillais mon prénom. Et après tu lançais des menaces en l'air, blah blah blah, c'est plutôt revu tout ça. Tu sais, si mon blase de prophète te hérisse tant que ça, tu peux toujours m'appeler Zeke, ajouta-t-il avec un hardi clin d'oeil.
Il était en train de se mettre à l'aise dans un compartiment rempli de Serpentard. "Je vous teindrai tous vos sous vêtements en rose avant les vacances de Noël", leur promit-il silencieusement.
- Et toi, si tu pardonnes mon audace - un truc de Gryffondor, vraiment -, par quel intitulé pourrai-je te retrouver sur les abonnés à la newsletter des Apprentis Sorciers Noirs?
Une manière contournée et peut être pas très fine de demander son prénom. Mais merde, il ne se ferait pas prendre mort à demander les noms de Serpentards, aussi choupis soient-ils.


https://im2.ezgif.com/tmp/ezgif-2-4e17f5085d.gifhttps://im2.ezgif.com/tmp/ezgif-2-4e17f5085d.gif
THANK GOD I CAN BREATHE --- I CAN BE WHAT THEY CAN'T BUY
 
Répondre
#29
hmpf hmpf hmpf non mais tu as vu ses yeux tu as vu son sourire NON MAIS TU L'AS VU ? Je craque moi.... Sad
Love

Red is the colour of "England" (at least, that's what i've come to understand...) and the founder of Gryffindor was English. Blue is fort Scotland, Rowena Ravenclaw was Scottish. Green for Salazar Slytherin and Ireland. And yellow because Helga Hufflepuff was Welsh ! why do i speak english



Complètement perdu dans ses pensées, Lex eut un léger sursaut. Il se reprit bien vite, néanmoins, et adressa un énième sourire à son vis à vis.
- Bien-sûr. Mais peut-être pas tout de suite. Il va falloir que tu t'entraînes un peu avant !
Il se leva, secouant ses robes un peu trop ordonnées à son goût.
- Allez, montre moi ce que tu sais faire ! Lance un sort, n'importe lequel.
Mais, tout à coup, un bruit strident retentit. Ca ne dura qu'un quart de secondes, et ce n'était pas grand chose, mais cela déconcentra immédiatement le jeune serpent. Il fronça les sourcils et lissa son uniforme avant de s'avancer vers la porte du compartiment. Il jeta un oeil dans le couloir, sans ouvrir la porte, et compris alors ce qu'il venait de se passer.
La trolley witch avait coincé quelque chose dans la roue de son chariot. Rien de bien grave, en somme. Juste un bruit désagréable.
Lex retourna s'asseoir, un air contrit sur le visage.
- Désolé, j'ai cru... Mais ce n'était rien du tout.
Il se racla la gorge pour reprendre contenance.
- Alors, du coup ? Hm... Il prit un moment pour réfléchir. Enfait, il vaudrait mieux attendre que nous soyons à l'école. Faire de la magie dans le train est loin d'être interdit, mais on peut toujours avoir des problèmes, et je pense que ni toi ni moi n'avons très envie de nous attirer des problèmes... N'est-ce pas ?
Il planta son regard encre dans celui de Tyrell. Les yeux d'Alexander étaient si noir que l'on ne pouvait pas distinguer la pupille de l'iris, en faisant un trou noir et sans fond. Il savait l'effet que cette couleur particulière faisait chez les gens. Ca les mettait mal à l'aise. Et, en général, il en profitait pour effleurer un peu leurs pensées.
Lex était un legilimens. Il n'était pas très fort, loin de là, et il n'était capable que de capturer quelques bribes de pensées, souvent inutile, et seulement chez celle.ux qui ne se protégeait aucunement l'esprit.
La seule chose qu'il parvint à lire en Tyrell, c'était une peur immense. La peur que l'on découvre quelque chose. Mais quoi, ça, il était incapable de le dire... Et, même s'il était très curieux, il n'irait pas fouiller d'avantage.
Il savait ce que c'était, de vivre avec le poids d'un secret.
 
Répondre
#30
Mince. Elle venait de vexer Angus. Son visage s'était assombri, comme si elle venait de toucher en plein dans une de ses faiblesses. Il chuchota quelque chose, qu'elle ne put pas entendre à cause du bruit dans le train. Puis, il quitta le compartiment avec une excuse pour elle et une menace pour Ezekiel. Elle vit bien le Gryffondor froncer ses sourcils dans l'incompréhension; ceci dit, Angus avait raison. Certains Serpentards- mais on trouvait ces énergumènes dans toutes les maisons- pouvaient faire tout pour ruiner la vie des Nés-Moldus aventureux... Avec même parfois l'aval de certains professeurs.

Ezekiel sembla prendre un moment pour reprendre ses esprits, avant que son sourire éclatant ne soit de retour sur son visage. Il lui proposa de l'appeler par son surnom, et accompagna cela d'un clin d'œil qui obligea Arsa à rire doucement et à lever un sourcil amusé. "Je rêve ou il drague une Serpentard dans son propre wagon ?", pensa-t-elle. Il n'était peut-être pas un héros, mais il était courageux.

Ça y est, il était au stade de demander son prénom. Certes, il avait tourné autour du pot, mais c'était bien ce qu'il venait de faire. C'était le moment pour elle de reprendre l'avantage dans la conversation. Elle plissa ses yeux bleus, et revêtit un sourire narquois.

"Zeke? Vraiment? C'est aussi bizarre qu'Ezekiel." Sur ces paroles, elle prit un air faussement indigné. "À part ça, tu n'as pas honte de demander le nom d'une Serpentard ? Je pensais que les Gryffondor ne s'attardait pas sur-"

Au même moment, la porte du compartiment s'ouvrit, et dévoila la grande amie d'Arsa, celle qui parlait trop.
"Minerva !!", cria-t-elle d'une voix perçante. "Tu as vu Vogue ? Je ne la trouve nulle part !"
Vogue était sa chouette, un animal hors de contrôle, à l'image de sa propriétaire. Arsa haussa les épaules, et la Bavarde tapa du pied de frustration, claquant la porte du compartiment derrière elle. Une vraie gamine.

Mince, maintenant Ezekiel devait penser qu'elle s'appelait Minerva, alors que c'était la partie qu'elle aimait le moins dans son nom composé... Maintenant, elle était obligée de lui donner son nom. Elle soupira et se rendit.

"Si tu te demandes, je ne m'appelle pas Minerva. C'est mon deuxième prénom, seulement mes parents et mes vagues connaissances m'appellent comme ça. Tu peux t'en tenir à Arsa, ça m'arrange mieux."
"It was all a matter of missed connections, bad timing, blundering in the dark."
- Paul Auster, Moon Palace

https://68.media.tumblr.com/b1c052ebe08a717ba5b6f88742261163/tumblr_on0li4YWUN1t9im44o1_500.gif
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)