Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Challenge Débutant: Viens tenter ta chance !


Sondage : Comment trouvez-vous l'idée ? J'espère qu'elle vous plaira :)
Bien ! Je vais 'm'inscrire. Smile
Bien ! Mais je ne RP pas...
Pas bien.
[Voir les résultats]
 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rainbow, la vallée des rêves.
#11
-Hein ? Hum...
Karim se toucha le cou. Elle semblait ne rien connaître du monde des rêves... Karim avait mieux à faire que de taper la discu avec une inconnue: il pouvait à peine tenir sur ses jambes, pissait le sang et était en train de perdre ses esprits. Cette femme ne pouvait pas l'aider au lieu de poser ces questions ?!
-Je... argh... c'était un dream-angel, un soldat du dieu des rêves... Je... je pense pas pouvoir tenir bien longtemps... je...
L'ange tomba à terre et ses ailes se rétractèrent instantanément.
If you touch my cookie...
http://orig02.deviantart.net/cfa2/f/2015/319/f/2/sans23_by_miloilo-d9gtzbe.gif
You're gonna have a bad time.
 
Répondre
#12
Judith reste figée. Pas terrifiée, pas inquiète, juste complètement perdue. "Ange des rêves" ? Elle ne comprend pas tout ce qu'il se trame ici, et chaque nouvel élément qui s'ajoute à tout ce tintamarre ne fait que renforcer la confusion. Mais une chose est sûre : il y a un danger imminent quelque part, il faut s'en protéger.

Poussée par une montée d'adrénaline, Judith passe le bras de Karim autour de son cou, le remet à la verticale, et essaye de le porter. Elle le traine péniblement, jusque dans un coin à peu près à l'abri, dans ce qui semble être une ancienne boutique dont la vitre de devant est cassée, puis laisse tomber lourdement Karim sur le sol.

-Bon beh...hey oh, réveille toi !...?

Karim semble réagir mollement, mais rien de bien probant. Le stress monte, Judith commence à se demander si elle ne devrait pas se tirer d'ici. Elle sait que, dés qu'elle se fait mal ou qu'elle meure, elle se réveille, alors pourquoi ne pas foncer tête la première dans un mur pour quitter ce rêve d'une façon simple et rapide ?

Seulement voilà : malgré la tension, l'incompréhension et la situation peu rassurante, Judith est curieuse. Curieuse de savoir ce qu'il se passe ici, curieuse de savoir pourquoi elle fait ce rêve, et surtout, curieuse de savoir qui sont ces anges, et pourquoi ils se battent entre eux. Alors elle va rester, aussi longtemps qu'elle le pourra, jusqu'à ce qu'elle trouve réponse à ses questions.

Elle se penche au-dessus de Karim, et profite qu'il n'est pas complètement conscient pour vérifier si ce dernier est blessé.
Noraj de mon carrelage
 
Répondre
#13
-C'est bon, j'te dérange pas..?

Dit Karim, ayant ouvert un oeil au radar.
Pourquoi cette jeune femme lui tatait-elle le torse, comme ça..? Il allait très bien ! Aucun besoin d'une aide extérieur.  Karim se releva, des étoiles dans les yeux, tel le héros qu'il..... *CRAC*
Il tomba au sol. Quel imbécile... voilà ce que c'est de vouloir faire l'intéressant !

c...c'est bon... je n'ai rien...

Il sourit bêtement pendant quelques secondes puis sentit le malaise qu'il avait causé monter tout le long de son corps. Judith le regardait tel l'imbécile qu'il était, voulant toujours épater la galerie. Ils avaient beau être dans un rêve, la blessure était bien réelle !

-Tu... tu dois te demander ce qu'il se passe ici...

Continua-t-il, histoire d'oublier ce qu'il venait de se passer.

-Voilà... tu as été choisie pour participer au tournois des rêves. Tu n'es pas en train de dormir, ton esprit a été transporté sur la planète Raimbow, là où se passent le tournois et... ho non ! Il y en a d'autres ! Je les ressens ! Reste derrière moi.

Dit Karim, d'un ton bien plus grave. Trois anges aux ailes d'argents apparairent sans prévenir et vinrent asséner, chacun l'un après l'autre, des coups à Karim. Il tomba à Terre, épuisé.

-Cette fois-ci, il ne pourra pas se relever.

Dit une femme aux ailes dorées. Elle était belle, avait un habit fait de cuivre, les cheveux argentés et la peau bronzée. Qui étaient ces mysterieux personnages ? Et surtout... qu'allait-il advenir de nos héros ..?
 
Répondre
#14
Judith se réfugie dans ce qui semble être une ancienne boutique à la façade détruite, et assiste, impuissante, au passage à tabac de Karim. Elle reste immobile, et fait tout pour ne pas se faire remarquer, mais apparemment, les "anges" ne l'ont pas vu.

Judith regarde derrière elle : il y a un escalier qui descend, au fond de la boutique. La jeune femme se faufile entre les étalages pour ne pas être vue, puis prend les escaliers. Alors qu'elle descend, elle remarque que les escaliers ne sont pas éclairés ; progressivement, l'environnement devient de plus en plus sombre, jusqu'à l'obscurité totale.

Judith se demande quand est-ce qu'elle verra le bout de ces escaliers. Cela fait plusieurs minutes qu'elle descend, dans le noir, en tâtonnant. Elle pense à faire demi-tour, mais finit par tomber sur ce qui semble être une porte en bois. Elle pousse la porte, mais rien ne se passe. Elle force, mais la porte reste coincée.

Judith se prépare à charger, puis elle remarque qu'il suffisait de tirer pour ouvrir. Derrière la porte se cache...rien. Juste une plaine vaste, avec une route qui la traverse. A quoi servait cet escalier ?

Judith avance, en laissant la porte ouverte derrière elle. Elle se retourne, et reconnait au loin le clocher de l'église de la ville qu'elle vient de quitter. Sans Karim, Judith n'est pas prête de comprendre tout ce qui se trame ici, mais pour sa survie, elle doit partir. Trouver un refuge. Puis Karim est un espèce d'ange, il doit bien avoir des pouvoirs pour la retrouver, un truc du genre !

Judith part donc en quête d'un nouvel endroit à squatter, livrée à elle-même...
Noraj de mon carrelage
 
Répondre
#15
*Mmh..? T'es qui toi ?

Une voix résonna derrière elle. Judith senti une main sur son épaule. Elle se retourna. C'était un des anges qui se battait contre Karim. L'ange se fit frapper si fort qu'il tomba, raide mort.

*COURS !

C'était Karim, visiblement bien amoché. Les autres anges se précipitèrent vers lui et il succomba, impuissant. Judith, devant ce spectacle sordide, se précipita vers la sortie. Elle courut, courut plus vite qu'elle n'avait jamais courut, tellement vite que les anges n’eurent même pas le temps de la rattraper. Elle n'en pu plus et s'arrêta...

*Chérie ? <3 Oh ! Coucou chouchou ! On s'connait ? ;)

Un homme... c'était un homme habillé en femme. Il n'avait pas l'air de se prendre au sérieux.

*Amethyst ? <3 Qui est cette adorable jeune fille ? <33
 
Répondre
#16
Judith était confuse. Ce grand dadais ne ressemblait pas vraiment à une menace mais plus un à personnage secondaire tout droit sorti d'une comédie horrifique.

Elle n'est même pas sûre que le bonhomme soit vraiment dans son état normal ou qu'il soit vraiment conscient de ce qu'il se passe. Mais elle est trop fatiguée pour continuer à courir, alors elle reste plantée là, sans rien dire.
Noraj de mon carrelage
 
Répondre
#17
Amethyst était un homme avec des cheveux violets et du maquillage. BEAUCOUP de maquillage.
Il était petit, dans les 1m60, et plutôt enrobé. Il portait un costard vert et une cravate orange.
L'autre, quant à lui, était beaucoup plus grand et maigre. Il n’arrêtait pas de répéter "holala" ou "toi, quand même..." en regardant Amethyst. Ils avaient l'air d'être en couple. Judith repensa à ce qu'elle venait de voir... Karim... il est mort en voulant la protéger... elle se mit à pleurer.

Amethyst: Allons, allons ma belle, il ne faut pas te mettre dans un état pareil... Claude, va chercher une glace pour cette jeune fille, ma belle...

Claude: Holala... c'est toujours moi...

Amethyst: Plus vite, coquin..... il s'arrêta, voyant que Judith était désormais plus gênée de la scène qui se passait devant ses yeux qu'elle n'était triste.

Amethyst: B...bref. Tu dois nous prendre pour des folles... hihi ! <3

Claude: Toi, quand même... tu ne lui as même pas demandé dans quel clan elle était !

Amethyst: Ah oui..! Quelle tête de linotte je fais... hihi ! <3 Du coup, dans quell clan es-tu ?
If you touch my cookie...
http://orig02.deviantart.net/cfa2/f/2015/319/f/2/sans23_by_miloilo-d9gtzbe.gif
You're gonna have a bad time.
 
Répondre
#18
Judith se remet les idées en place, mais plus ça avance, plus elle est perdue. Des clans ? Elle ne savait même pas qu'il fallait être dans un clan ! Cela dit, ça explique les bagarres, le paysage digne d'un pays en guerre, et tout le bordel ambiant.

Elle doit oublier la scène de boucherie à laquelle elle vient d'assister. Se dire que tout ça n'est qu'un rêve. Alors elle s'adresse aux deux mecs bizarres et leur répond, avec peu d'assurance dans la voix :


-Beh...je...je suis avec vous les mecs...

C'est bien la première fois qu'elle n'est pas du tout en confiance quand elle parle à quelqu'un d'autre.
Noraj de mon carrelage
 
Répondre
#19
- Les... mecs ..? Quelle étrange façon de parler, chérie ! <3 hihi...

Claude la regarda d'un air changé.

Avec nous ?.. Je ne crois pas t'avoir dit dans quel clan nous étions...

Amethyst regarda Claude, comme pour le calmer puis demanda à Judith d'une voix plutôt suave:

- Tu es blanche, c'est ça ?
If you touch my cookie...
http://orig02.deviantart.net/cfa2/f/2015/319/f/2/sans23_by_miloilo-d9gtzbe.gif
You're gonna have a bad time.
 
Répondre
#20
-Hein ? Euh...

La jeune femme n'avait pas compris la question. Elle regarde ses bras, puis lève les yeux vers le mec couvert de maquillage.

- Beh oui...enfin, ça se voit quoi. Je suis blonde, je dois bien être blanche.

Après un instant de réflexion, elle réalise que ce n'est peut-être pas ce que ses interlocuteurs voulaient dire. Elle change vite de sujet.

- A...Alors, vous allez où comme ça ?
Noraj de mon carrelage
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)