Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
24h Cartoon: Rassemblez votre force ce samedi à partir de 15h !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
ASCENDANCE - Rpg
#51
cybèle

Cybèle leva ses yeux sur l'homme qu'elle avait percuté. Il avait un regard très doux, et semblait tout aussi perdu que la petite fille, si ce n'était plus. Lorsqu'il posa finalement les yeux sur elle, il eût un sourire. La plupart des gens souriaient lorsqu'ils la voyaient, mais elle ne comprenait pas vraiment pourquoi. Mais ça lui faisait plaisir et en retour, elle souriait tout le temps. Le jeune homme s'accroupit, posant une grande main sur la tête de Cybèle, qui se raidit.
« – Ne t'en fais pas, moi non plus je ne regardais pas où j'allais. »
Elle profita d'un moment d'égarement de l'homme pour secouer la tête et faire un pas en arrière. Elle détestait qu'on lui touche les cheveux – et les adultes faisaient ça tout le temps. C'était horrible. Cybèle passa une main sur son crâne, comme si elle voulait nettoyer ses cheveux, puis regarda autour d'elle, se préparant à partir vagabonder ailleurs lorsque l'homme s'adressa de nouveau à elle.
« – Je crois qu'on doit bouger, tu veux venir avec moi ? »
Il lui tendit sa main avec un gentil sourire, et Cybèle se dit que de toute manière, c'était sûrement mieux qu'ici. Elle attrapa la main de l'homme, se sentant un peu stupide d'être ainsi promenée comme un bébé. Certes elle n'était pas bien grande, mais elle était tout de même capable de marcher toute seule et de suivre quelqu'un. D'un autre côté, tenir la main de cet homme la rassurait un peu – parce qu'elle savait que ce n'était pas une bonne idée d'être perdue toute seule dans le vaisseau – quitte à se perdre autant être avec quelqu'un. Mais comme ils suivaient l'attroupement, ils ne seraient sûrement pas perdus, puisque des soldats et officiers les accompagnaient. Finalement, c'était aussi plus drôle que d'être toute seule dans sa chambre.
Le petit groupe s'arrêta dans un couloir,qui ressemblait fortement au couloir de son dortoir. Les portes qui s'étalaient sur le mur face à eux étaient bien celle des chambres, comme confirmé par l'officier qui les accompagnait. Visiblement, les gens devaient se répartir par trois dans ces chambres. Cybèle ne pouvait s'empêcher de les envier : elle aurait adoré elle, avoir un camarade de chambre.
L'homme avec elle l'entraîna par la suite vers l'officier – que Cybèle avait déjà croisé mais dont elle ne parvenait pas à se souvenir du nom. Il semblait s'en aller, mais l'homme qui l’accompagnait l'arrêta. Cybèle laissa sa main s'échapper de celle de l'homme, s'écartant un petit peu.
« – Je suis désolé de vous déranger, mais il y a cette fillette qui est avec moi depuis tout à l'heure, et je ne sais pas trop ce que je dois faire avec elle... Je ne la connais pas et je ne sais même pas si quelqu'un était avec elle à la base... »
La petite fille croisa ses bras et gonfla les joues, un peu énervée qu'on fasse comme si elle n'était pas là. Vexée, elle tourna les talons, prête à repartir tout seule.
« – Moi je sais très bien ou il faut que j'aille! »
En vérité, elle ne le savait pas du tout comment retourner à sa chambre, mais c'était toujours mieux que d'être avec des gens qui la considéraient comme une petite chose fragile incapable de se débrouiller toute seule.

http://img15.hostingpics.net/pics/277034gifKH.gif
 
Répondre
#52
Dana


"Oh, Warren, s'il vous plait."

Warren. Son prénom. Il n'y avait que deux personnes que Dana appelait par leur prénom, une seule qu'elle tutoyait. Mais la jeune fille savait que cette demande n'était pas le signe d'un manque de respect. Elle avait balayé la salle du regard, et elle n'avait vu aucun visage familier hormis celui de Coll. De toute évidence, aucun des autres mutants n'était proche de la Fédération - certains avaient par ailleurs une attitude belliqueuse envers elle - aussi Dana comprenait qu'il était préférable qu'ils ne découvrent pas son ascendance et la position de sa famille au sein de la Fédération.

Warren donc. Soit. Restait à espérer qu'il garde pour lui ce qu'il savait.

"Une personnalité comme vous, vous ne devriez pas être surprise !"

Non, Dana n'était pas une "personnalité" connue, tout du moins pas encore. Certes, elle entretenait quelque degré de ressemblance avec sa mère, mais son visage n'était pas pour autant très connu.

"Nous ne nous sommes jamais rencontrés ceci dit..." reprit-il. "Disons que je le sais pour la même raison qui m'a valu ce petit bijou..."

Dana prit note du bracelet que Ravenswood - non, Warren - agitait sous ses yeux. Ainsi, sa mutation lui permettait d'avoir accès à cette information, mais comment? Elle sentit qu'il allait en expliquer davantage, mais il fut interrompu par l'intervention d'Asriel que Dana commenta ensuite:

"Vous avez entendu le professeur ? Suivez moi."

"Je pense que nous devrions le suivre. Ce voyage m'a l'air palpitant, aussi il serait dommage de ne pas en tirer le maximum."

"Hm. Après vous."


La jeune femme se leva donc, et se mit en marche vers le groupe de mutants réunis vers une porte au fond de la salle. Bien qu'elle fasse dos à Warren, elle l'entendit ajouter: "Je suis sûr que nous ne manquerons pas de divertissement."

Marcher avec le groupe confirma ses premières impressions: elle ne reconnaissait personne. Les mutants étaient tous plus étranges les uns que les autres, que cela soit cette fille qui s'était approchée du professeur et qui avait émis une substance noire (Tehena), celle qui avait lancé sa chaussure et l'avait bousculée pour la récupérer (Viktoria), ce garçon prompt à se battre (Eliott), ou encore Warren, dont la désinvolture la décontenançait.

C'est à ce moment qu'il reprit la parole:
"Oh! Quel malpoli." commenca t-il d'un air enfantin. "Considérez que ma tête est hm... la plus grande bibliothèque du monde ! Tout y est écrit ! Nos histoires, nos présents, nos futurs... Je suppose que vous étiez dans un des livres que j'ai lu... Quant au contexte... j'ai oublié ! Mais je m'intéresse assez à la Fédération, et votre famille n'y est pas étrangère..."

Un accès au passé, au présent et à l'avenir donc. Rien de moins. De quoi pouvait-il être au courant? Connaissait-il les plans exacts de la Fédération concernant ce voyage vers Epsilon? Quel rôle ils auraient à jouer?

Dana se rendait compte qu'elle aurait dû s'inquiéter davantage de sa situation. Après tout, malgré la position de son père, elle n'avait jamais entendu parler de cette mission vers Epsilon, ce qui ne présageait rien de bon. Toutefois, le visage de Saindon ne cessait de s'imposer à elle, occupant toutes ses pensées. Comment avait-il pu la trahir, après toutes ces années de confiance? Elle ne voyait qu'une raison pouvant être à l'origine de cet acte, raison qui ne justifiait par ailleurs rien. Blessé dans son amour-propre, c'était donc tout ce qu'il avait trouvé?

"Voici vos dortoirs. Je me fiche d'avec qui vous voulez dormir. Les chambres sont de trois personnes. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser."

Comme en écho à ses souvenirs, Dana réalisa qu'elle allait devoir partager sa chambre avec des inconnus, et cette idée la fit frissonner. Balayant l'assemblée, Dana cherchait quel choix pouvait être le moins pire.
https://i.imgur.com/J28CbjI.png
Say My Name - The Other Promise - Jimdo

https://i.imgur.com/4ROz6zA.png
Poppy et
Froggy Frog
veillent sur
vous

50
Armeo Catalena

 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)