Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
24h Cartoon: Rassemblez votre force ce samedi à partir de 15h !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Votre parcours lycée/post bac
#1
https://image.freepik.com/photos-libre/ouvert-portable--papiers--cahiers--plans_3293804.jpg

Alors voilà, personnellement je finis ma 2nd et je continue dans le général pour la suite et j'avoue que toutes ses histoires de filières décisives etc ça m'a pas perturbé sachant que je suis pas trop d'accord et qu'en plus ça me stressait qu'on me parle autant de mon avenir x) Bref, au final je dois rendre mes choix demain mais du coup j'ai voulu regarder si y avait un petit topic où les gens parlaient de leur expérience dans les différentes filières et tout et leur parcours post-bac mais non ! Dooonc j'ouvre ce sujet parce que ça m'intéresserait beaucoup de lire tous vos témoignages, vos avis sur vos filières, vos impressions sur les ambiance de travail, le travail en cours, le travail à la maison, les efforts que vous avez du fournir, les notes que vous aviez avant d'arriver dans votre filière choisie etc ! Parce que ça m'intéresserait beaucoup d'avoir des retours de cartooneurs ayant déjà vécu l'expérience et tout je trouve ça super intéressant !

Donc à vos claviers mes chouchous, cœur sur vous ! Love
 
Répondre
#2
(C'est pas le topic "Vos études ?")
Spoiler! Afficher/Cacher

Pour ma part, j'ai fait une S spécialité Physique parce que je savais pas du tout quoi faire à l'époque, et vu que mes notes en science étaient assez bonnes, mes profs m'ont encouragés dans cette voie et... dieu c'était les deux années les plus looongues et pénibles de ma vie. En gros, je ramassais des 3 et 5 à la pelle en physique, maths et SVT pendant deux ans, et ma moyenne tenait qu'à un fil à l'aide des autres matières (bon après je me suis adaptée aux demandes de mon prof d'SVT donc j'ai réussi au final à rattraper le retard). Après, je confirme que je ne me suis pas investie énormément à la maison lorsque j'étais au lycée, et je n'étais pas trop fan de la compétitivité qui régnait dans ma classe donc cela explique peut-être ma mauvaise foi. Au final j'ai eu mon BAC sans mention (Maths et physique catastrophique évidemment) et je me suis dit : "Plus JAMAIS des maths et de la physique"

Puis après j'ai eu des gros soucis avec mes inscriptions sur APB (Admission Post Bac), je n'ai eu aucune voie qui m'était ouverte (j'ai pris aucune FAC très intelligent de ma part), donc j'ai passée un an à travailler et chercher ce que je voulais réellement faire (par ailleurs, cela m'a permise de me remettre sérieusement sur Lak). Au final, j'ai trouvée ça très gratifiant vu que j'ai pu m'orienter vers une voie qui me plait énormément, et avec l'argent du travail j'ai pu me payer le matériel nécessaire. Et donc, j'ai fais un CAP 1 an en Esthétique, cosmétique, parfumerie et j'ai enchainé cette année avec un BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie.

Oui bon c'est pas "que" de l'esthétique, le programme est très long et plus avancée qu'on pourrait le penser, on passe de pratiques esthétiques jusqu'à cosmétologie/biologie avancée/physique avancée, franchement si je n'avais pas fait S, j'aurais peut-être été perdue (au final j'ai refais de la biologie et de la physique...) et ça m'a aussi permise de me dire "au final, la SVT et la biologie c'est vachement passionnant !"

Sinon, je suis en période stage et j'ai fini les cours de première année, ça s'est très bien passée et on m'a ouvert plusieurs voies pour me spécialiser l'année prochaine, et j'ai choisie la cosmétologie pour enchainer une licence biologie et un master MEEF. Le post bac peut-être très intense en terme de travail mais je trouve ça plus passionnant vu qu'on se spécialise plus dans une voie qu'on aimerait faire, la S pour moi était trop large mais ça m'a bien aidé pour suivre le rythme cette année et pour l'année prochaine. En terme d'ambiance dans ma classe, tout le monde est sympa et s'entraide mais vu que certaines étaient encore jeunes et immatures il arrive que ça dégénère et qu'en fin de journée, tu finissais avec un mal de crâne.

Pour mes méthodes de travail pour réviser et ne pas perdre le rythme c'est simplement faire des fiches de révisions avec des fiches bristol. A chaque fin de cours et fin de journée, je les fais, je révise et je pose des questions le lendemain si je n'ai pas compris un cours. C'était vachement utile vu que toutes mes fiches étaient faites pour les contrôles et mes examens, je ne perdais pas du temps à retrouver mes cours (évite le trieur, à chaque fois que j'vois quelqu'un avec un trieur, ça devient une catastrophe), sortir mes portes-vues et retrouver tout l'essentiel à apprendre etc...

Personnellement, si j'avais été aussi rigoureuse et sérieuse en S, mes deux années de lycée auraient été différents. J'ai fais des erreurs de parcours, moi aussi en seconde on me parlait sans cesse de mon avenir je savais pas quoi faire, mais au final j'ai plus au moins trouvé ce qui me plaisait et on m'ouvre énormément de voies dans ce que je souhaite faire donc c'est chouette. A la base je voulais devenir animatrice 3D mais payer 100€ le dossier d'inscription puis 7500€ l'année, faut rêver. J'ai finalement décidée de mettre l'animation en tant que passion et pas en tant que métier.
https://i.imgur.com/7eTJ0wq.gif

https://img4.hostingpics.net/pics/155263Untitled7.gif
 
Répondre
#3
Alors alors..... Faisons un petit saut dans le temps !
Spoiler! Afficher/Cacher

Avant même d'entrer au lycée, je savais que je voulais faire S. En fait à l'époque je voulais faire architecte, et comme j'étais pas mauvaise (voir assez bonne ^^ ) en math, physique-chimie et SVT, je me disais "ca passe crèèème". Mon année de 2nd a confirmé ma 1er impression, (avec un niveau nettement moins bon en math et physique-chimie, mais bon, ca passait large quand même !). Comme je portais la biologie (enfin les SVT) ans mon coeur depuis un moment, j'ai pris spé SVT.
Les deux années qui ont suivi n'ont pas été facile. Je n'ai jamais réussi à travailler à la maison. Alors bon, disons que dans certaines matières ca se ressentait... Au final, avec un 6 en math, un 9 en philo et histoire-géo et un 10 en physique, j'ai réussi à décrocher une mention assez bien au bac (merci les SVT ! - et l'anglais, et l'espagnol et le français !).
Au niveau de mes choix post bac.... Il faut savoir que j'ai laissé tomber l'idée de l'architecture fin 2nd. Je me disais "je me réorienterai en art appliqués". Arrive la terminale et là mon coeur balance... Je mets dans mes choix une fac de biologie, un BTS en biotechnologie et une MANAA. Pour la MANAA et le BTS, il fallait faire un dossier..... Et dans ce dossier devait se trouver le relevé de notes du bac français.... Et malheureusement (pour l'époque), j'avais perdu ce papier (que j'ai retrouvé 1 an plus tard, il avais glissé sous une grosse commode).  Je n'ai donc jamais constitué le dossier.
Me voilà donc à rentrer à l'université ! Ma 1er année se passe assez bien, comme à mon habitude je ne révise pas beaucoup (voir pas du tout). Pour vous expliquer vite fait. La bio et moi c'est plus qu'une histoire d'amour. Je suis intéressée par toute les branches de la bio... Et j'arrive à me remémorer la grande majorité de mes cours sans réviser... Du moins en L1. Donc je valide ma 1er année.
Pour ma deuxième année, je change de fac, et je choisi un parcours de licence qui permet de préparer le concours d'enseignement (objectif que je visais en terminale). L'année est une vraie catastrophe. Les université n'ont pas les mêmes programmes. J'avais donc de grosses lacunes dans certaines UE (unité enseignement = matières). J'ai finalement décidé de changer de parcours. L'année était bien avancée, donc j'ai du attendre la prochaine rentrée pour faire ça. En attendant, j'allais au cours obligatoire et aux exams, pour pas perdre ma bourse (j'avais un loyer et des courses à payer voyez vous....).
Donc, je repars dans une 2e année de fac, dans un parcours un peu plus général, toujours en bio. Ce coup ci, j'avais de l'avance dans certaine UE, parce que j'avais vu certaine notion l'année d'avant. J'ai quand même du réviser pour les exams... Généralement, la veille pour le lendemain ou le matin même..... Cet exemple n'est pas à suivre.... mais bon, je valide quand même l'année, avec un bon classement pour le niveau bac +2 (126/5?? - je sais plus combien exactement il y avait de personne qui validait un L2 cette année là, mais plus de 500).
Pour ma 3e année année, j'ai choisi une licence professionnelle, qui est en alternance et dans le domaine de la microbiologie et des biotechnologies (comme quoi, on reviens à ses 1er choix ^^ ).
Je passe ma soutenance d'alternance en septembre et si tout se passe bien, je suis diplômée !

Voilà ! Big Grin (bravo si tu as tout lu ! Résumer 3 ans de lycée et 4 ans de fac, c'est pas facile et c'est long !)
https://i.imgur.com/EP1QgFf.gifhttps://i.imgur.com/w0Fcppq.pnghttps://i.imgur.com/I2kRwIp.gif

Anciennement Valouletauro / Magnifique signature de Koushak ♥
 
Répondre
#4
Le petit résumé de ma vie :

Spoiler! Afficher/Cacher
Alors j'ai toujours voulu faire S, déjà parce que j'étais passionnée de sciences, par imitation de ma soeur (mon modèle au collège) et car j'avais très vite compris que c'est un bon point de départ pour nimporte quelle formation plus tard. Faire une filière générale te permet de changer de domaines professionnels quand tu le souhaites et personne ne t'en empêchera, rien ne te sera fermé. Et en parallèle, j'avais comme passion le dessin, le design et tout ce qui touche au stylisme et cinéma. Mais je voulais garder ça comme passion, pour moi tu pouvais pas en vivre.
J'ai donc fait une 1ère et Terminale S. Mais catastrophe, moi qui adorais sciences, j'ai passé une première S horriblissime. Très mauvaise ambiance de classe et les profs que j'avais m'ont littéralement dégoûté de la chimie des maths. J'étais déprimée, je me disais que ma filière me menait à rien car je détestais ce que je faisais, on me dénigrait, je me considérais comme nulle. Par chance, j'ai commencé la même année l'option Arts Plastiques et c'était juste la résurrection, j'y ai rencontré la quasi-totalité de mes potos actuels et cela m'a confirmé mon envie de travailler dans l'Art.
Lors de ma Terminale, j'étais déterminée à entrer en MANAA (mise à niveau Arts Appliqués pour ce qui ne connaissent pas) et j'ai repris goût aux études grâce à cette idée. En même temps, je me suis fait clashée par des profs dans des BTS design de mode (j'avais pas un style qui leur plaisait)  donc j'ai ôté l'idée du stylisme de ma tête. Et je me suis intéressée à l'histoire du costume jusqu'à me rendre compte qu'on pouvait en faire son métier et qu'il existait un diplôme pour ça (oui oui oui) Donc MANAA MANAA MANAA. Que ça, rien que ça, il me la fallait pour entrer en DMA Costumier. Pendant ma terminale, j'ai eu des profs excellents qui m'ont redonné envie de travailler les sciences. J'avais enfin envie de me lever pour aller en cours. 
J'ai passé mon Bac, j'ai eu Mention Bien, ce qui est pour moi une réussite car je frôlais les 10 de moyenne en Première (j'étais remontée à 15 en Terminale).
J'ai été prise dans l'école de mes rêves en MANAA, celle que je désirais depuis toute petiiiiite. Je m'éclatais enfin, j'apprenais des choses géniales. Mais cela ne m'a pas suffit pour entrer dans le diplôme de costumier. J'ai été accepté cette année dans une prépa spectacle où on t'apprends les base couture et histoire pour entrer dans ce diplôme. Voilà où je suis.
J'attends maintenant les résultats pour savoir si je suis prise dans le DMA costumier que je souhaite.
Je garde toujours ma passion pour les sciences et la recherche, et je sais que je pourrais y retourner dès que je me sens lassée des Arts.

J'espère que ce roman n'était pas trop long, mais je voulais vraiment montrer le fait que choisir une filière n'est pas une fatalité, faut juste avoir de la détermination. Et avec ça on peut aller où on veut. Smile
http://www.newton64.ca/images/Link__Triforce_Small.gif
 
Répondre
#5
Pour ma part, ça va être plus court que valou' et cybermangaka !!!

Spoiler! Afficher/Cacher
Quand j'étais en troisième, je voulais aller en STI2A, option design etc dans le but de devenir un architecte intérieur mais certains événements extérieurs (des notes trop basses pour rentrer, c'est une fillière très sélective avec un haut niveau requis, malheureusement...)
Du coup je débarque en 2nd général, dans mon lycée de secteur, sans vraiment trop savoir ce que je voulais vraiment, j'étais en option Littérature et Société. Je n'ai rien foutu de l'année et je tournais autour des 8/10 de moyennes. Puis petit à petit j'ai commencé à exploiter mes vieilles passions oubliées (violon) et je me suis remis à la lecture, écriture, dessin etc. puis j'aimais beaucoup l'anglais! Du coup par affinité pour les lettres et l'art, j'ai décidé d'aller en L
Au début je devais redoubler et négociation avec mon directeur et ma mère, j'ai pu passer tranquillou (bon j'avoue que c'était mon anniversaire et qui il est très gentil mon proviseur)
Je débarque en L, avec 5h d'arts plastiques (options lourdes sisi) puis ma passion pour l'art c'est accentuée et j'ai décidé de me cultiver un maximum sur les différentes oeuvres d'arts et l'histoire de l'art m'attirait de plus en plus. J'ai délaissé les autres matières au profit de l'art... Puis mes épreuves anticipées se sont pas très bien passées : 9 et 10 en français, 8 en sciences et 12 en TPE (un total de -2 points)
Mais cette année je me suis repris en main, avec un travail plus important en arts plastiques (5h => 8h/semaine) et mes relations avec le reste de la classe sont vraiment bonnes -même avec mes gentils professeurs- (bon j'avoue que je rame un peu en philo, alors que c'est mon plus gros coef mdr)
Sur APB, j'ai donc mis en vœux deux facs (oui ça sert à rien de mettre deux facs avec deux vœux libres jsais mais jme sentais coupable d'avoir qu'un vœu mdr) la première c'est une licence Histoire de l'Art/Archéologie, Arts du Spectacle, Lettre Moderne et Musicologie (un condensé de choses que j'aime bien) et une fac d'arts plastiques (qui a l'air cool mais qui ne m'intéresse moins que la première) et puis si tout se passe bien j'aimerais faire un master marché de l'art (mais bon, on va déjà commencer par avoir son bac ET faire ma première année de licence mdr)


voilà voilà, ma petite histoire de ma 3eme jusqu'à ma terminale L/projets
Poulpe
 
Répondre
#6
(17-05-2016, 20:56)MonkeyMan a écrit :  Je vais essayer de ne pas faire trop long Smile

Spoiler! Afficher/Cacher
Alors pour ma part je préférais les matières littéraires, mais comme je ne savais pas ce que je voulais faire et que mes meilleures notes étaient en sciences (chercher la logique), je suis partie en 1S. La meilleure année de mon lycée, le top du top *^* Je m'en suis très bien sortie et j'ai continué avec une TS spé maths. La spé maths fait souvent peur, faut savoir que c'est pas compliqué en soi, simplement c'est une autre manière de pensée que celle qu'on utilise en maths habituellement. Du coup, soit on s'en sort très bien, soit on galère un peu parce qu'on a pas l'habitude, mais en bossant, on peut s'en sortir quand même. Pour ma part, j'avais pas l'esprit, mais à force de bosser, je l'ai petit à petit acquis. J'ai pas mal bosser en terminal chez moi, j'ai senti l'écart entre la 1ere et la T, mais je m'en suis très bien sortie.

J'ai enchaîné avec une prépa BL (=prépa littéraire, mais qui reste général car il y a des maths et de l'éco, pour les gens qui viennent de S ou ES). J'ai arrêté au bout d'un semestre. Pour les prépa, y a une mentalité à avoir. Faut être bosseur, c'est certain, mais faut aussi savoir se détacher, savoir s'arrêter et ne pas prendre les choses trop à coeur. Je dirai néanmoins qu'il n'y a pas de profil type (caractéristique en commun : c'est des fous, et si tu l'es pas tu le deviens), et qu'on ne peut pas savoir à l'avance si on s'en sortira ou pas >.>

J'en suis là. L'année pro j'irai en double licence philo psycho. En psycho, les gens ne le savent pas forcément, y a des maths (et de la bio). Donc finalement, avoir fait S m'aura servi ! Je n'y jamais cru, parce que je n'aime pas du tout la physique et que les métiers scientifiques auquel on pense naturellement ne m'intéressent pas. Alors je conclurai en disant que si t'as les capacités de te garder le plus de portes ouvertes et que tu ne sais pas ce que tu veux faire, garde toutes les possibilités !

Aussi j'ai envie de te dire, et tu le vois dans les témoignages, que les gens cheminent beaucoup, plus qu'on ne le pense, on commence quelque chose, on se réoriente, on revient, on repars... Bon, faut pas non plus changer 10 fois, mais voilà, c'est la vie, on peut se tromper, faire des erreurs (qui n'en sont pas toujours) et c'est pas grave Smile
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)