Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Concours Création Jeux Vidéos : Fais de ton jeu préféré une belle création !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Attouchements sur mineure : Besoin de conseils
#11
(19-02-2016, 1:36)Lythium a écrit :  
(ce n’était pas du viol, quand même, mais.. Ça reste insupportable).


Si, ça l'était.
https://68.media.tumblr.com/82397cb225213c870ce0958f8025b8cb/tumblr_nkemjlNCPm1rw2q0so1_400.gif
 
Répondre
#12
(19-02-2016, 18:20)Instanz a écrit :  
(19-02-2016, 1:36)Lythium a écrit :  
(ce n’était pas du viol, quand même, mais.. Ça reste insupportable).


Si, ça l'était.

Au nom de la loi, ça ne l'est hélas pas.
Un ami en médecine m'a expliqué que même une fellation forcée n'était pas reconnu comme du viol, mais ça n'en reste pas un viol psychique... Sad
http://37.media.tumblr.com/c582ac975869caca433b87348cdb4026/tumblr_mymuk31fyc1slwrsuo1_400.gif
GxOver♥
Sushimimi,Lovewords,MlleSmile
 
Répondre
#13
(19-02-2016, 9:30)Xxcookies59xX a écrit :  Salut!

Je n'ai jamais été dans ta situation non plus, et je sais pas si au Québec ça fonctionne tout à fait comme en France. On peut jamais dire qu'on sait ce qu'on ferait dans tel ou tel situation, mais je pense que je me tournerai vers une assistante sociale (il y en a une dans mon université) car je pense qu'elle saurait quoi faire et qu'elle saurait me conseiller. Après, tu dis que pour toi c'est trop tard, mais peut-être pas, il me semble qu'en France le délai de prescription est de 30 ans maintenant. Effectivement, pour les preuves c'est difficile, mais dans ce genre de cas c'est vraiment très compliqué d'en avoir. Mais le ce qu'il t'a fait apporte encore plus de légitimité à tes inquiétudes envers ta cousine, donc ça compte et ça apporte du poids à ce que tu avances, alors moi je te conseillerai d'en parler également, et si on te demande pourquoi tu n'en as pas parlé, tu n'auras qu'à dire que tes parents ne t'ont pas crue, puisque c'est la vérité. En tout cas, je trouve que tu as raison de vouloir agir, car s'il ne s'en prend qu'à des filles entre 9 et 11 ans, c'est de la pédophilie, et c'est absolument ignoble en plus d'être très grave (et je parle même as du côté incestueux). J'espère t'avoir aidé un peu en tout cas, j'ai fait ce que j'ai pu, mais je suis de tout de cœur avec toi et je t'envoies tout mon soutiens depuis le Nord de la France!

(19-02-2016, 13:58)0DIUM a écrit :  C'est son père c'est ça ?
Je n'ai jamais eu dans mon entourage ce genre d'affaire, et je pense que tout le possible a été dit plus haut (assistante sociale, numéro de téléphone).
Cependant j'ai lu deux livres, voire peut-être trois sur ce genre de situation (beau-père et ...père), et si je relis ton premier message, ton oncle est tout à fait du genre à avoir fait culpabiliser ta cousine.
Dans les deux témoignages, je me souviens que la mère n'était pas au courant pendant un moment puis faisais un peu l'aveugle ensuite, parce que ce genre d'histoire dans la famille, ça dérange.
Le père arrivait à avoir une énorme pression notamment en lui disant qu'elle perdrait sa famille, que plus personne ne l'aimerait, en lui demandant si elle "n'aimait pas son papa?".
Ta cousine est jeune elle peut se rendre compte  que la situation n'est pas normale mais être totalement sans arme, surtout si ton oncle crée un certain isolement psychologique sur elle.
A cet âge l'esprit d'un enfant est totalement malléable.
Je pense que tu devrais te mettre dans une position où tu lui offres une bouée de secours. Si elle se sent en danger (risque de détruire la famille, perdre son père(?)), elle va se rétracter sur elle-même et s'isoler encore plus, surtout qu'on ne sait pas ce qu'il a pu lui dire (SI il lui fait ce genre de chose).
Il faut je pense éviter les tons graves qui pourraient lui faire peur et la culpabiliser (car dans toutes ces histoires la plupart du temps les victimes ont l'impression d'être les fautifs), et approcher le sujet d'une manière plus détendue, même si c'est sûrement très compliqué d'y arriver, surtout si tu l'as vécu.

J'espère de tout coeur que tu fais erreur et qu'il ne refait plus ce qu'il a fait sur toi sur elle.
Pour les livres, il me semble qu'il y a "Ne le dis pas à maman" et "Tu n'aimes pas ton papa ?" , à vérifier.
J'ai contacté ma cousine, elle refuse de parler. J'ai aussi réussi à contacter Tel-Jeunes , mais je reste impuissante tant qu'elle refuse de parler.  Je lui ai dit que j'étais là pour elle, je n'ai eu aucune réponse (J'ai été un peu trop directe je pense, mais je suis nulle pour exprimer des émotions donc... ) . Je dois attendre je suppose. Merci de vos réponses, et j'espère aussi me tromper.
 
Répondre
#14
Je n'ai jamais connus ce cas, mais j'ai lu un livre qui parlait de cela, je me rappelle plus le titre, bref cela m'a permit de prendre conscience de tout cela. Tu sais c'est une chose très grave l'attouchement sur mineurs. T'as famille ne te crois pas encore sur ce que tu disais quand tu avais neuf ans? Enfin, ils disent que tu ne dois pas te mêler des affaires des autres mais ne pas aider une femme qui se fait ''touché'' dans la rue est exactement la même chose que de ne pas réagir à ce que tu as vécu et à ce que vit surement ta cousine. Cela s'appelle ''non-aide à personne en danger''. Pour l’instant tu n'es pas sûr mais si un jour advenait qu'elle faisait une révélation, même si tu as promit de ne rien dire je te conseille fortement de le signaler à la police. Parles-en à tes parents, peut-être un peu plus ouvertement, pas seulement dire: il m'as touché mais un truc qui serait un peu plus convaincant comme: Vous savez ce que j'ai vécu? Personne n'était là quand j'ai eu besoin d'aide et maintenant vous voulez que je laisse passer une tel chose? Peut-être cela leur feront ouvrir les yeux sur la réalité. En tout cas je suis de ton cœur avec toi. Je déteste l'injustice, mais ce que je déteste vraiment ce sont les personnes qui font semblant de ne rien voir. J'espère que tu trouveras une solution, merci d'avoir lu mon message qui fait la taille d'un roman.
Dsl pour les fautes d'ortho et de grammaire
Cordialement une défenseuse, des droits de l'homme et du citoyen
Ah oui le titre du livre est: ''Pourtant je leur avais dit'' de Cassie Harte. Par contre je ne conseil pas de le lire quand on est trop jeune. Moi j'avais 12 ou 13 ans, cela m'a bouleversé et choqué à vie, pendant un moment j'ai même commencé à avoir peur des hommes de mon entourages! Mais avec les temps ça m'est vite passé.
 
Répondre
#15
Ce topic est vraiment vieux, j'espere que tout est reglé et que ta cousine a eu le courage de parler.

Sinon, tout ce que je peux dire, c'est qu'il ne faut pas forcer ta cousine a parler, elle ne va pas etre plus apte a témoigner, au contraire! Personnellement, j'aurai tendance a croire qu'il faut s'y prendre par la confiance. Il ne faut pas non plus culpabiliser ta cousine.

Ce n'est pas grand chose mais bon, je m'y connais pas vraiment en psychologie!
  https://img4.hostingpics.net/pics/346276Capturedcran20170618005411.png
Je suis Miaou2000 sur lak, notez bien Tongue
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)