Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
24h Cartoon: Rassemblez votre force ce samedi à partir de 15h !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Post mortem
#91
http://img15.hostingpics.net/pics/351736Litto2.pnghttp://img15.hostingpics.net/pics/419528Cassiope.jpg
- Depuis combien de temps n'as tu pas eu affaire à Cassiopée ?
Pablo relève la tête et sent son coeur se serrer soudainement. Emilien profite de ce moment de latence pour boire une grande gorgée d'alcool. Pourquoi est-ce que tu bois devant moi ? Pense Pablo en fixant dangereusement la petite bouteille. Il s'assoit ensuite sur le canapé et réfléchit à la question qu'Emilien vient de lui poser. Lorsqu'il pense détenir la réponse à la question de son cousin, il rétorque un peu amer :
- Ca dépend, depuis combien de temps je suis enfermé ici ? Tu le sais, toi ?
Sans prendre la peine de relever la pique de lassitude que Pablo vient de lancer, Emilien explique le pourquoi de sa question.
- Elle devient folle en haut. Elle m'envoie des messages. Elle m'envoie des gens. Elle se fiche complètement des risques qu'il peut courir maintenant. Elle ne désire qu'une chose, revoir son enfant. Il faut trouver un autre endroit Pablo. Un endroit ou elle pourra veiller sur lui, elle aussi.
Pablo s'enfonce dans le cuir froid et dénué de confort du canapé. Il regarde son cousin et sent la culpabilité l'envahir. Comment Cassiope ne peut-elle pas comprendre qu'il agit uniquement pour le bien de la chair de son plasma ? Il boit frénétiquement une gorgée d'eau tout en gardant les yeux rivés sur la bouteille de Whisky d'Emilien.
- Putain, crache-t-il en frappant sur la tranche du fauteuil. Putain !
Pablo se relève d'un seul coup et commence à faire des aller-retours dans la pièce. Il prend sa tête entre ses mains tout en marchant.
- Ca fait combien de temps qu'elle t'envoie des sbires ? Emilien reste silencieux quelques secondes. Pablo reprend en haussant la voix : Ca fait combien de temps Emilien !
Le garçon sent la colère monter en lui. Pourquoi Cassiope est-elle entrain de craquer ? Pourquoi maintenant ? N'est-elle pas au courant des risques que son petit garçon encourt si il remonte jusqu'à la surface ?
Pablo inspire et expire rapidement, cherchant à se calmer. Il récupère frénétiquement la bouteille qu'Emilien tient dans ses mains et en boit deux grandes gorgées, il la dépose ensuite sur la table et se calme en même temps que sa gorge et son estomac s'embrase délicatement. Il finit par reprendre le contrôle sur sa respiration et sur ses nerfs.
- Il faut que Cassiope récupère son corps. Pablo lâche alors comme une bombe. Le sien, pas celui de son enfant.
Le garçon regarde son cousin, et renchérit :
- Où en sont les expériences ? Est-ce qu'on a des résultats ? Est-ce que le petit Tom a repris vie ?

http://img11.hostingpics.net/pics/786367Tom2.png
Tom lévite à côté du corps sans vie d'un inconnu. Un inconnu parmi tant d'autres. Il en a vu défiler des tas, des dizaines pour ne pas dire des centaines. Allant de Kate à Armelle en passant par Elouan et l'homme que Pablo-Cassiope avait éjecté d'une voiture il y a un an.
Une fois que les enlèvements des enfants prodiges avaient été terminé et que Emilien avait réussi son plan et fait fortune, et une fois que le corps de Cassiope et l'âme de Pablo avait réussi à mettre en sécurité le bébé maudit, on avait promis un étrange cadeau au petit Tom : ressusciter.
Emilien, fort de ses millions d'euros accumulés, et Pablo, conciliant à l'égard du petit Tom perdu, avaient, ensemble, développé un étrange laboratoire.
Un, deux, trois ... Décharge.
Le corps sans vie de l'inconnu sursaute et Tom le fixe de son regard las et sans espoir.
Un, deux, trois ... Décharge.
Il y a un an, Pablo s'était emparé du corps de Cassiope lorsque les médecins avaient tenté de la réanimer. Le défibrillateur l'avait comme injecté dans le corps sans vie de sa belle-soeur et il avait pris totalement possession de son enveloppe charnelle. Laissant l'âme de la jolie blonde errante et sans attache : morte.
Si les circonstances avaient joué en faveur de Pablo, le sort n'avait pas sourit à Cassiope. Mais rien n'était pour autant perdu. Si Pablo avait repris vie, alors Emilien parviendrait à réitérer l'expérience.
Le petit Tom était cette première expérience. Et on tentait de lui apporter les cadavres dans le meilleur état possible afin de lui permettre de vivre une vie saine. Les médecins avaient été triés sur le volet et ils étaient tenus sous le secret, non pas médical, mais de la mafia. Et quiconque ouvrirait la bouche, s'y verrait enfoncer le glauque du pistolet d'Emilien en personne. Chaque cadavre devenait un rat de laboratoire. Les expériences avaient lieu au coeur de L.A., dans un petit entrepôt désaffecté racheté par Emilien il y a quelques mois. 
Un, deux, trois ... Décharge.
Il n'y croyait plus désormais. Mais il continuait d'attendre. Il savait que derrière lui la file d'attente était longue. Cassiope reprendrait vie, puis grand-mère, et peut-être même d'autres cadavres.
Tom dépose sa main sur celle du cadavre à l'aube d'une énième décharge. Il concentre tout ces efforts pour transmettre un maximum de puissance dans cette ultime essai.
Un, deux, trois ... Décharge.
Et Tom ouvre les yeux.
En vie.
https://streamingnarratives.files.wordpress.com/2016/06/sense8-nomi.gif?w=723
 
Répondre
#92
PS: Je reprend à partir du premier post de Théo de la page 11. Je mettrais les images plus tard

Augustin commençait réellement à s'inquiéter. Alexandre ne répondait pas au téléphone.

- Allo ?

Augustin souffla un grand coup. Il est en vie.

- Alexandre ne me fait plus jamais peur comme ça! Où es tu?

Il y eu un silence avant qu'Alexandre repris.

- Ecoute, j'ai compris que tu n'avais pas envie de me voir, je ne t'en veux pas. Je rentre en France.

Augustin ne disait rien.

- Si j'ai envie de te voir.. Mais ma famille est beaucoup trop dangereuse et..

ça avait coupé. Etait-ce volontaire? Le jeune homme n'en avait aucune idée. Il n'allait pas non plus rappeler. Il voulait éloigner Alexandre du danger.

2 semaines plus tard

Audrey était allongée sur le canapé à regarder la télé. Il n'y avait rien à faire. C'était ennuyant ces temps-ci au manoir.
Augustin aussi était là, à côté d'elle, assis avec le dos bien droit. Depuis l'apparition de cet Alexandre, son cousin était devenu bien froid et plutôt distant. Pourquoi? Elle ne savait pas et ce n'était pas faute d'avoir essayer. Mais il restait muet. Etait-ce aussi à cause de ce qu'il se passait pour Cassiopée? Elle pensait que oui. Ils étaient plutôt proches ces-deux là. Mais Audrey ne disait rien. Elle laissait Augustin faire la tête, qui fixait de temps en temps son téléphone.
Le téléphone d'Audrey se met à sonner

"Les premiers habitants du Huis-Clos sont en route. Occupe toi de la fille "

Audrey esquissa un sourire. Elle devait s'occuper d'Amy.

- Une bonne nouvelle?

Audrey tourna la tête vers son cousin.

- Plutôt oui.

Elle se redressa vivement.

- Jdois te laisser, à toute!

Augustin la regarda s'en aller d'un air dubitatif.

1 an plus tard

PS: là j'avoue j'ai pas bien compris tout ce qu'il se passe.. :/
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#93
http://img4.hostingpics.net/pics/297519Cassiope.jpg

Cassio'


- Vas y. Saute. Ne t'inquiètes pas. Je suis là.
Cassio' souffle dans l'oreille de Krypton. Celui-ci est monté tout en haut du bâtiment.  
- Tu n'entendras plus ma voix à présent. Il ne te restes plus qu'une chose à faire. Saute. 
Le jardinier semble hésiter un instant. Mais fatigué d'entendre toujours cette même voix dans sa tête, saute.

Arrivé tout en bas, le corps de Krypton se vautre totalement contre le sol. 
Cassio' se jette à l'intérieur du corps à demi vivant et se précipite sur le boitier du code d'entrée. Elle a repéré le mot de passe depuis des semaines. Elle n'attendait qu'un corps à habiter pour pouvoir rentrer. Elle travaillait sur le mental de Krypton depuis un bon bout de temps déjà. Simplement elle n'arrivait jamais à le contrôler totalement. Il lui fallait son corps à demi en vie, sur le bord de la mort, pour pouvoir y prendre pleinement possession. 
C'était à présent fait. Mais elle n'avait pas beaucoup de temps. Elle ne savait pas combien de temps elle lui restait avant d'être rejeté du corps sans vie de Krypton.
Pablo semblait s'énerver dans le salon contre Emilien.
Cassio' titube, elle est totalement recouverte de boue ou du sang du corps de Krypton qu'elle habite. Essayant de faire le moins de bruit possible, elle fonce dans la chambre de l'enfant. La petite veilleuse lapin laisse une ambiance tamisé étrangement glauque.
Cassio' s'approche de son bébé.
Quelques secondes, elle semble reprendre ses esprits et redevenir la femme fragile qu'elle était il y a bien longtemps. Eol semble si fragile. Si beau.
Puis lentement, la jeune maman prend un oreille dans le berceau...
puis le plaque contre le visage du bébé.
Pour l'étouffer.
- Rejoins moi.




https://img4.hostingpics.net/pics/92382036bb.jpg

Loar 


Loar savait à peine marcher, mais il avait déjà en lui cette curiosité et ce terrible goût d'aventure. Son papa, Brennan, l'avait déposé dans la salle d'attente en compagnie de quelques jouets qu'il venait de recevoir pour ses 1 an. Il venait de les fêter il y a quelques jours en tout petit comité. Déjà 1 an qu'il avait était mis au monde. Brennan devait avoir pensé que les jouets le distrairait le temps qu'il parte s'occuper de ses affaires. Il avait visiblement eu tort. 
Emilien et Pablo n'avait peut être pas pensé qu'il était tout à fait légitime pour Brennan d'être tenu informé de la résurrection de Pablo dans le corps de sa femme, ni même que ceux-ci gardaient enfermé dans un bunker le jumeau de Loar. Non, visiblement ils avaient jugés cela totalement inutile. Brennan pensait donc encore sa femme morte et son second enfant disparu avec elle à sa naissance, il y a un an.
En revanche, ils l'avaient avertis de l'existence du laboratoire de recherches sur de quelconques résurrections possibles. Ainsi  il pourrait y passer quelques fois à leur place afin d'en tirer les bilans. Les bilans étaient toujours négatifs. Aucun résultats. Jamais.
Mais cette fois-ci, les choses allaient changer.
Loar laisse tomber son jouet par terre et se met à mi-ramper mi-marcher vers un long couloir. 
Il entend des bruits. Un enfant l'appelle. Peut être n'en a t'il pas conscience. 
Continuant d'avancer, Loar gargouille. Il se sent étrangement.. calme pour un bébé d'à peine un an.
Soudain, une grande envie de rire prend le bébé.
Tom, celui qui l'appelle se nomme Tom. Il le voit, c'est drôle, il vole, il est derrière cette porte, Loar en est sur. 
Tendant son petit bras vers la porte, Loar continue de rire... puis ferme les yeux. 
Tombant comme un pauvre petit sac à patate, le bébé tombe dans les vapes. 
Derrière la porte, Tom vient de retrouver une enveloppe corporelle. 

1an. 1an maintenant. Et personne n'a encore compris. Compris que le bébé a protéger n'est pas le bon.
 
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
#94
http://img15.hostingpics.net/pics/351736Litto2.pnghttp://img15.hostingpics.net/pics/419528Cassiope.jpg
Emilien n'a pas vraiment le temps de répondre, un cliquetis se fait entendre d'en haut les escaliers. Pablo tend l'oreille sans bouger, que se passe-t-il ? Il regarde Emilien, il hésite :
- C'était quoi, ce bruit ?
Il laisse couler quelque seconde puis un léger claquement retentis. C'était comme si un courant d'air s'était immiscé dans le long couloir qui menait ici. Le garçon au corps de femme comprend alors : quelqu'un a pénétré le bunker. Mais comment ? Il y a pourtant un code d'accès !
- Merde merde merde ! Répète Pablo tandis qu'il s'active, il se rue derrière le bar et récupère un couteau de cuisine. Il n'a que ça, qui aurait prévu une arme pour protéger un bébé aussi important ? Hein, pour quoi faire ? Ce n'était pas comme si des fantômes pouvaient déplacer des objets et étaient prêts à tout pour récupérer cet enfant maudit.
Couteau en main, le corps de Cassiope se rue jusque dans les escaliers et les gravit quatre à quatre, mais malheureusement pour lui, il ne croise personne. J'ai entendu la porte s'ouvrir, j'en suis certain ... Le garçon fait alors demi-tour en même temps qu'il analyse la situation : quelqu'un est rentré dans le bunker et n'est pas venu les rejoindre. Le bunker n'est pas très grand ... Les possibilités sont réduites, et il n'en reste qu'une seule, quelqu'un essaye de s'en prendre à l'enfant.
- Emilien, la chambre du bébé ! Hurle Pablo en faisant machine arrière pour retourner auprès du nouveau né.
Il rejoint la chambre, haletant, et découvre l'impensable. Krypton, leur jardinier, est là, bébé dans les mains, entrain de le serrer contre sa poitrine pour l'étouffer. Merde.
- Kry...Krypton ? Demande Pablo hésitant en s'arrêtant à l'embrasure de la porte. Qu'est-ce que.. Qu'est-ce que vous faites ? Lâchez cet enfant.
Il se rappelle alors qu'il possède l'enveloppe charnelle de Cassiope et décide de jouer le tout pour le tout :
- Lâchez mon enfant, immédiatement.
Pablo ressert le couteau dans la paume de sa main, prêt à s'en servir. Mais il connaît Krypton, il n'aurait jamais fait de mal à une mouche, alors pourquoi tuer ce bébé ? Pourquoi tuer le bébé de Cassiope ?
https://streamingnarratives.files.wordpress.com/2016/06/sense8-nomi.gif?w=723
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)