Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer
Challenge Débutant: Viens tenter ta chance !


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (4 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'épopée d'avant guerre [rpg des surnaturels]
#11
Armel foutre un vent? Naaaaaaaaaaaaan.. XD
DOOONC!
Ayant 7 filles et 4 mecs (5 si on compte jean-marie, le loup parlant), je fais donc *roulement de tambour* un mec!
J'ai essayé de trouvé un Black pour que Maëva ne soit pas seule mais j'ai pas trouvé ce que je voulais.. U.U

http://www.yzgeneration.com/wp-content/uploads/2014/10/The-Vampire-Diaries-Saison-6-%C3%89pisode-04-3.png
Jeff
Pouvoirs: Il a la capacité de voler et de traverser les murs, en plus d'avoir une certaine force, plus que "la moyenne".
Histoire: Grand bavard petit, il a été harcelé, racketté, insulté et on s'est beaucoup moqué de lui car c'était un petit garçon qui avait de bonnes notes, mais surtout, qui n'avait pas de force. C'est ainsi qu'il est devenu très réservé et méfiant. Alors qu'il se faisait tabasser, il réussit à éjecter tout le monde contre les murs de la pièce d'un seul coup de bras. Ensuite, il s'enfuit en regardant derrière lui, et finit par voir qu'il y avait un mur. Il.. était.. passé à travers? Il faillir chuter dans les escaliers mais.. Il flottait. Ses pouvoirs sont apparuent. Et le voilà là, des années après, à 25 ans, au milieu de nul part sans savoir pourquoi, ne connaissant personne.
Caractère: Assez réservé et méfiant, Jeff semble avoir un cœur de pierre, ce qui n'est absolument pas le cas. Il serait prêt à se sacrifier pour une personne à qui il tient vraiment. Il viendra toujours en aide à quelqu'un, sauf si vous n'êtes pas apprécié de lui. Muet comme une tombe, il gardera tout vos secrets. Pourtant, sa confiance est parfois dur à acquérir.
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#12
INTRODUCTION
De la quête:
Ne m'attend pas ce soir.

https://36.media.tumblr.com/95274c643c5b52fd1bbc665fcbb727df/tumblr_na0ebx2DJ61qac7nso1_500.jpg




              Quand on ouvre les yeux, on voit d'abord le désert. C'est un désert vide et blanc. Il n'y a vraiment rien, rien, rien et.. rien.

Puis on prend de la vitesse, le vide nous passe en dessous, de plus en plus vite. Le vent nous tire sur les cheveux. S'il y a du vent, c'est qu'il n'y a pas tout à fait rien. Il y a bien matière à faire quelque chose.

Au loin, un point noir, tout petit. Il se rapproche à tout allure.. à moins que ce ne soit l'inverse. De toute façon ce genre de détail n'est pas important. Qu'est-ce que je raconte? Par ou faut t'il commencer? Quelle ficelle tirer? 

Une histoire absurde ne se raconte pas, c'est impossible. Ou à la rigueur peut être la voir, si vous en avez le courage.

Il faut parfois savoir vivre avec un point d'interrogation sur la tête.. cette dose d'incertitude, quand vous ne savez pas ou vous mettez les pieds. Et parfois il faut attendre longtemps avant d'enfin tout comprendre.

C'est ce qui arrivera. C'est qui est arrivé. C'est ce qui arrive. Oh! Je ne sais plus. Le temps est un immense piège, voila pourquoi je ne sais pas par où commencer.

Le point noir n'est plus un point noir à présent. Il est proche. C'est un château. Un immense château. Pour ceux qui aurait connu la maison du surnaturel (y'en a t'il au moins?), le manoir n'est rien comparé à CE château.

A l'intérieur, des cris. 

C'est effrayant d'écrire, de dire une chose pareil. 

Une demoiselle et un homme. La fille est belle, l'homme est beau. Tout les deux bien assortis. Pourtant rien ne semble aller. 

 >>>>>>>>>>>>>>>> https://www.youtube.com/watch?v=e-ORhEE9VVg <<<<<<<<<<<<

La fille hurle qu'il savait. Qu'il savait qu'elle était folle, qu'elle aimait jouer. Maintenant c'était trop tard, il avait tout foutu en l'air. Le mec n'a pas l'air de comprendre, on dirait qu'il ne fait que recevoir.. on voit clairement qui porte la culotte ah ah.
Le mascara de la demoiselle coule, elle court dans les couloirs en poursuivant l'homme qui a décidé de prendre la fuite. En chemin elle arrache des tableaux à son effigie. Il n'est plus rien. Il n'existe plus.
L'homme court, mais en même temps le château est si grand.. il ne se rappel plus du chemin à prendre.. il commence à paniquer, au longtemps, il entend sa tendre et chère continuer de chanter.
Elle. Elle a mit des lunettes vitrées et rumine ses pensées en brûlant des habits.. Surement pas à elle d'ailleurs. Elle les jette par la fenêtre. On en retrouvera pas une seule trace.
La musique augmente, la maison tremble, des vases tombent. 
Le coeur de l'homme bat à tout allure, et c'est justifié d'ailleurs. Il sent sa fin proche, c'est tout à fait normal qu'il tente de s'en protéger. Soudain, ouvrant une porte, il soupire de soulagement. 
La porte de sortit est juste en face de lui. Ouf! Alelujah! Enfin!!
Laissant sa fierté de côté, l'homme se met à courir à tout allure.
Il prend la poignée.
Il la tourne.
Il l'ouvre.
Et se met à fondre. Si ça fait mal? Ne me le demander pas à moi?! Je n'y connais absolument rien. Tiens, tenez! Le temps de parler et ça y est l'homme a disparu!
Vous auriez voulu que la demoiselle disparaisse elle aussi pas vrai? Normal quoi, la parité, l'égalité des sexes, je vous comprend. Sauf que non, elle est allongée sur les draps d'un lit d'une chambre d'une tour. La tour étant la plus haute du château. Elle réfléchit. Très très très vite.
- Il ne va pas me falloir qu'un seul prince ou chevalier pour me sortir de là.
Oui, oui. Elle commence à comprendre. Comprendre que ce qui fait la vie, c'est aussi les autres. Cette solidarité, cette amitié, cette famille qui s'installe.. c'est cela aussi dont elle a besoin.
- Il faudrait un clan tout entier....
Ses paroles tournent dans la chambre, passe par la fenêtre ouverte, et tombent dans le désert vide.
Elle a compris, elle a compris, elle a compris, soufflent les murmures. 
Le lendemain matin, quatre personnes sonnèrent à la porte. En même temps.. alors qu'ils étaient venus séparément. 
Jeff.
MadMan.
Ezra. 
Angelo.
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
#13
HS: alors pour introduire les autres persos, on fait comment? X)

Jeff était devant la porte du château. 3 hommes étaient arrivés en même temps que lui.
Il ne savait s'il fallait se présenter mais c'était quelqu'un d'assez froid au premier abord, de timide, alors il ne dit rien. Pas un mot.
Il attendait que la porte s'ouvre.
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#14
Hs: Je préfère qu'on commence avec un perso chacun, et puis après on incruste ceux qui se connaissent déjà, quand les autres se seront un peu "dévoilés" et qu'on les connaîtra assez ;D

Angelo ouvrit les yeux comme si c'était la première fois. Ou était t-il? Il avait une vague impression de flottement. Oui c'est ça. Son esprit flottait. Il ne se sentait pas super bien, un soudaine envie de dégeuler lui prit les tripes.
Cherchant un mur pour s'adosser il appuya sa main sur..
le dos de Jeff.
Remarquant alors qu'il s'agissait d'un humain et non d'une commode ou se maintenir, le semi-renard fit un bond en arrière.
- Excusez moi.. 
Sa fierté l'empêchait de vouloir demander où il se trouvait et qui étaient t'ils tous (car, oui, il était trois), alors Angelo tourna la tête vers la porte du château. 
Fais comme si tu savais exactement ce qu'il se passe et attend qu'on ouvre cette poutain de porte, pensa t'il.
Avoir l'air sérieux, ça il savait le faire.
Bon.. pas plus de trois minutes par contre. 
Angelo glissa lentement les yeux vers les trois inconnus à côté de lui.. Puis les remonta vers la porte. 
Re-glissement.. légèrement, doucement. Puis une fois de plus, le semi-renard se tourna.
Combien de temps ce jeun allait t'il durer? Surement lorsque quelqu'un se sacrifierait pour briser le silence. 
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
#15
Mad patientait. Comme tout le monde, en fait. Tous alignés devant cette grande porte qui ne semblait pas s'ouvrir. Passionant. Et aucun n'osait prendre la parole. Ils se contentaient d'observer l'entrée en pensant qu'elle s'ouvrirait assez vite pour abrégé ce silence devenu gênant. Et Mad ne savait pas réellement quoi faire. Contrairement à d'autres, il n'essayait pas de chercher une position dans laquelle bien se mettre ou pour sembler plus à l'aise. Il était surtout agacé par l'utilité de l'invitation. C'est vrai, à quoi bon amener des gens si on le leur ouvre pas ?
Le garçon prit finalement une grande inspiration.
— Hum... Vous venez d'où tous ?
Il avait le don pour poser des questions dont il se fichait. Combler le silence, c'était pas vraiment son truc. Et puis c'était une question débile. On allait sûrement la lui retourner.

https://media.giphy.com/media/5xtDartoTy7SYlGoNVK/giphy.gif

-   M  E  I  N  U   -
 
Répondre
#16
https://www.youtube.com/watch?v=ET1MhXiUDVg <-------- musique d'ambiance

Emma émergea de son sommeil, dans le désespoir quotidien que lui infligeait le réveil. Elle se roula en boule, désespérée. Bloquée, bloquée, bloquée. Jamais elle n'arriverait à s'échapper. Se libérer. Elle resta longtemps dans cette position, jusqu'à ce qu'elle entende frapper à la porte. À chaque fois que ça arrivait, son cœur s'emballait, tandis que sa raison lui murmurait dans un souffle empoisonné: "Tu fais ça en vain, tu es enfermée pour toujours". Mais à chaque fois, elle y croyait quand même. Elle sentait que cette fois-ci c'était différent. Elle ne savait pas pourquoi, elle le savait, c'était tout. Elle se leva donc, sans précipitation, s'habilla, se coiffa un minimum pour ne pas avoir l'air d'une fille qui vient de se lever aux yeux de ses visiteurs, et commença à cheminer vers l'entrée. Pendant tout ce temps, elle n'arrêtait pas de penser. Qui était-ce, cette fois-ci ? Quelle était cette impression de différence qu'elle ressentait cette-fois, et qu'elle n'arrivait pas à expliquer ? Pourquoi avait-elle l'impression que ça ne serait pas l'un de ces héros insipides qui ne faisaient que la décevoir à chaque fois ? Elle ne se souvenait pas de sa réflexion de la veille, une réflexion noyée dans un délire de tristesse et de désespoir.
Elle était arrivée devant la porte, à présent. Elle avança la main vers la poignée, puis l'enleva brusquement, hésitante. Elle angoissait. Serait-ce le bon, cette fois-ci ?
Elle ouvrit la porte à la volée, de peur de se défiler et de laisser son invité dehors, et desservit son plus beau sourire.
Quelle ne fut pas sa surprise de constater qu'il y avait quatre personnes à l'entrée !
Elle tenta de dire un mot, mais elle n'y parvint pas, sous le choc.
Il y avait un espoir.
 
Répondre
#17
Jeff regarda Anglo qui l'avais peut pour un accoudoir.
Il leva la main pour dire "ce n'est pas grave".
Un autre homme parla.
Nan.. Pas cette question..
Mais comme dit l'expression, Jeff a été sauvé par le gong.
La porte s'ouvrit.
Leur hôte semblait aussi muette.
"on va s'amuser" pensa le jeune homme.
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#18
Emma retrouva enfin la parole.
-Bonjour... Bienvenue, entrez.
Magnifique, elle venait à peine de rencontrer ses potentiels sauveurs qu'elle était déjà à cour de mots. Elle recula, et les guida vers le salon, la pièce la plus accueillante du château, avec ses canapés confortables et sa cheminée. Histoire de ne pas trop les effrayer dès leur rencontre, avec cet endroit froid, solitaire, distant...
Sentant une nouvelle crise de désespoir pointer, elle s'empressa de se présenter.
-Bonjour, je m'appelle Emma.
Ils allaient aller loin avec ça...
 
Répondre
#19
Jeff suivit la jeune fille qui avait finit par se décider à parler la première.
Une fois dans le salon, elle reprit la parole, ce qui lui semblait un effort inhumain D'où l'expression de son visage.
Il y eu encore un silence.
Alors le jeune homme enleva Emma de sa solitude:
- Jeff.

Certes, ce n'étais qu'un mot, mais au moins, ça montrait qu'il ne l'ignorait pas et qu'il n'était pas muet.
~ We are all mad here ~
 
Répondre
#20
En fait, pour tout vous expliquer, Angelo à eu un bug a partir de cette question:
— Hum... Vous venez d'où tous ?

Une question a priori simple.. un gamin de 4ans pourrait surement y répondre.
Mais alors lui.. ça lui a coupé l'herbe sous le pied. 
D'ou il venait déjà? C'est pas possible!! Ok il ne savait pas pourquoi il était là, devant cette porte! Mais il pourrait au moins savoir d'où est-ce qu'il ressort!!
La porte s'ouvre.
Une très jolie demoiselle en sort. Elle paraît étonnée.. mais les laisse quand même entrer.
Le semi-renard continue de réfléchir. 
C'est quand même pas difficile à ce point.
-Bonjour, je m'appelle Emma.

Ils avancent et s'installent dans un salon.
Emma. Ok le prénom est retenu. Lui c'est Angelo.. au moins un truc dont il est sur.
En fait ce qui est bizarre c'est que dans sa tête tout se mélange. Tout a du mal à se mettre en place.
- Jeff.

La. Angelo relève la tête. Ce prénom lui est familier et pourtant.. ça ne lui dit rien. 
Bon. Une chose à la fois.. savoir d'où il vient d'abord. Continue de chercher.
Un bâtiment se dessine. Un manoir. 
Ah oui, la maison du surnaturel! Des visages lui reviennent en même temps. Des visages familiers et rassurante. 
Sauf.. sauf qu'il n'y a pas que ça.
Une.. bague ensuite..? Oui oui. Il a vécu dix ans dans une bague, enfermé. 
Ensuite.. ensuite.. il en est sortit. C'est évident.
Mmmmmh... Sa tête est totalement secoué. Les souvenirs s'enchaînent à présent comme une boite à musique. Ca va trop vite!! Angelo a du mal à suivre!!!
Soudain il se saute du canapé et déclare:
- Osaka!! Je viens d'Osaka!! 
Génial. Personne doit connaître. Pourtant elle est connu cette ville..
- La ville d'entraide entre surnaturels et humains!! Vous saveeeeez!!
Il regarde les visages, un par un. 
- Et puis.. 
Autant se rabattre sur une affirmation sur. 
- Je m'appelle Angelo
J'ai rencontré pour de vrai de vrai une modératrice de lacartoonerie.com

http://img11.hostingpics.net/pics/140163tumblr.jpg
 
Répondre
  


Atteindre :


Recherche: 1 visiteur(s)